Guide de Tokyo par Arrondissement

Grâce à plusieurs séjours dans la capitale japonaise j’ai eu l’opportunité de visiter pas mal d’endroits, et pourtant il m’en reste encore tellement à voir… j’ai donc décidé de lister les endroits visités et ceux que je souhaitais visiter par arrondissement, afin de créer mon Guide de Tokyo.


La ville de Tokyo est composée de 23 arrondissements spéciaux (image ci-dessous).

Wikipedia

Parmi ces arrondissements, il y en a quelques-uns qui sont principalement résidentiels, donc même si vous pouvez y trouver des endroits sympas en vous y baladant ce ne sont pas forcément des endroits à voir en priorité.

C’est pour cette raison que les arrondissements suivants ne seront pas évoqués dans ce guide : Nerima, Itabashi, Kita, Adachi, Arakawa, Edogawa, Ota et Suginami.

Voici donc la liste des arrondissements évoqués dans ce guide de Tokyo (vous pouvez cliquer sur un des arrondissements ci-dessous pour accéder directement aux visites).

 

Shinjuku | Shibuya | Nakano | Setagaya | Toshima | Bunkyô | Chiyoda | Chûô | Minato | Taitô | Sumida | Kôtô

| Katsushika| Shinagawa | Meguro | Alentours de Tokyo

 

 


Ouest de Tokyo :

Shinjuku | Shibuya | Nakano | Setagaya


 

1) Shinjuku 新宿区

 

Lieux à visiter :

Tokyo Metropolitan Government | Shinjuku Gyoen | Takadanobaba | Musée Yayoi Kusama | Kabukichô

 

Tokyo Metropolitan Government 東京都庁舎

Le Tokyo Metropolitan Government (TMG) possède deux observatoires situés chacun au 45e étage du bâtiment, soit à 202m d’altitude : l’observatoire de la Tour Nord et l’observatoire de la Tour Sud. Ces deux observatoires, gratuits, ont pour caractéristique d’offrir une magnifique vue sur Shinjuku et ses buildings ainsi que sur le parc Yoyogi où est situé le sanctuaire Meiji-jingû. Il est aussi possible, par temps clair d’apercevoir le Mont Fuji au loin.

9h30-23h (entrée jusqu’à 22h30)/Fermé 29 décembre-3 janvier (sauf 1er janvier) + certains jours pour inspection/Gratuit/Shinjuku Station

Shinjuku Gyoen 新宿御苑

Ancienne résidence de Daimyô 大名 (seigneur féodal) pendant l’époque d’Edo, le Shinjuku Gyoen, est vraiment un parc magnifique… surtout au moment des Sakura. Sachez d’ailleurs que le parc a la particularité d’avoir des arbres à Sakura qui ne fleurissent pas tous en même temps… ce qui laisse plus de chance d’en trouver au moment de votre séjour à Tokyo pendant les Sakura. Cependant, le Shinjuku-Gyoen, ouvert au public depuis 1949, n’est pas uniquement intéressant au moment des Sakura puisqu’il dispose, en plus d’un jardin de style japonais, de jardins de style français et anglais, d’une serre… et est très agréable en automne aussi.

9h-16h30 (dernière entrée jusqu’à 16h)/Fermé les lundi (sauf pendant la saison des Sakura et pendant les chrysanthèmes début novembre) ou le jour suivant si férié, et du 29 décembre au 3 janvier/200¥

3 accès : Porte de Shinjuku, JR Shinjuku Station et Shinjukugyoenmae Station/Porte d’Okido, Shinjukugyoenmae Station/Porte de Sendagaya, Sendagaya Station

Takadanobaba 高田馬場

Ce quartier étudiant (proche de l’Université de Waseda) est connu pour ses restaurants, bars et izakaya (bars japonais). Aussi, si vous adorez Osamu Tezuka, le papa d’Astro Boy, vous trouverez en face de la station de Takadanobaba des fresques en son honneur puisqu’il est né ici. D’ailleurs, sur la ligne de train Yamanote (de forme circulaire), la musique d’arrêt de la station Takadanobaba est la musique d’Astro Boy.

Takadanobaba Station

 

Musée Yayoi Kusama 草間彌生美術館

Yayoi Kusama est une artiste japonaise, née à Matsumoto, mondialement connue. Le musée contient bon nombre de ses œuvres les plus réputées comme des citrouilles jaunes à poids noirs, des pièces avec des effets de miroir… si l’artiste ou l’art moderne vous intéresse, c’est un passage obligé.

Les tickets ne sont pas vendus sur place, il faut les acheter à l’avance sur le site internet du musée. Le billet permet de réserver une plage horaire de 90 min pour entrer dans le musée.

Jeudi-dimanche (+vacances) : 11h-17h30/Fermé les lundi, mardi et mercredi/1000¥ adulte, 600¥ enfant (6-18ans)/Waseda Station, Ushigome Yanagicho Station 

 

Kabukichô 歌舞伎町

Ce quartier de Shinjuku est connu comme étant le quartier chaud de Tokyo une fois la nuit tombée. Vous avez déjà certainement vu des photos de ce quartier de nuit, avec de nombreuses enseignes colorées de bars ou boîtes de nuit… d’ailleurs vous pouvez voir ce quartier dans le jeu vidéo “Yakuza” (nom japonais du jeu : Ryû ga Gotoku) sous le nom de Kamurochô.

Je n’ai jamais mis les pieds dans ce quartier (ni de jour) mais il est très fréquenté, donc vous n’avez pas grand chose à craindre, faites juste attention devant certaines devantures aux rabatteurs insistants qui veulent vous emmener dans des endroits pas très légaux…  C’est aussi dans ce quartier que vous trouverez l’immense et impressionnante tête de Godzilla qui sort de l’hôtel Gracery… rien que pour ça, ça vaut le coup d’œil.

Seibu Shinjuku Station, Shinjuku Station

 


2) Shibuya 渋谷区

 

Lieux à visiter:

Station de Shibuya | Harajuku et Takeshita-dôri | Meiji-jingû | Parc Yoyogi | Yebisu Garden Place

 

Station de Shibuya 渋谷駅

La station de Shibuya, avec son carrefour et sa statue de Hachiko, est un incontournable voir un lieu mythique de Tokyo. C’est un endroit que l’on voit dans tous les reportages sur le Japon et qui nous fait rêver en attendant d’avoir enfin la chance de pouvoir mettre les pieds au Japon.

Sinon, c’est aussi un endroit très fréquenté avec de nombreux magasins de mode aux alentours de la gare (Tour 109) mais aussi des enseignes généralistes comme LOFT ou Tokyu Hands où vous pourrez trouver à peu près tout… que ce soit des produits pour la maison, de la papèterie, des souvenirs à ramener du Japon… Aux alentours de la gare se trouve également un Disney Store, si un peu de magie vous fait envie…

Shibuya Station

-Harajuku 原宿 et Takeshita-dôri 竹下通り

Le quartier d’Harajuku, situé tout près du parc Yoyogi et du Sanctuaire Meiji-jingû, est un quartier branché et très “girly”. On y croise souvent, surtout les week-ends, des jeunes filles au style “lolita” mais aussi des amateurs de cosplay…  La rue la plus populaire et fréquentée (parfois il est difficile d’y circuler…) est la Takeshita-dôri. Vous y trouverez des magasins de vêtements, des cafés avec des pâtisseries très colorées (comme au Kawaii Monster Cafe, dans une rue à droite au bout de la Takeshita-dôri) mais aussi un grand Daiso (100¥ shop) où vous trouverez pour pas cher, des souvenirs sympas du Japon.

Parallèlement à la Takeshita-dôri se trouve l’avenue Omotesandô, une avenue avec plein de boutiques chics… Vous trouverez également Kiddy Land, un immense magasin à faire absolument si vous êtes fans de Disney, Snoopy, Hello Kitty, Rilakkuma, Star Wars… vous y trouverez plein de goodies (attention au porte-monnaie…)

Takeshita-dôri : Harajuku Station

Kiddy Land : lundi au vendredi 11h-21h, samedi-dimanche et jour férié 10h30-21h/Meiji Jingu-Mae Station

 

Meiji-jingû 明治神宮

Le sanctuaire Meiji-jingû, situé en plein parc Yoyogi est un incontournable de Tokyo. Il est dédié à l’empereur Mutsuhito (Meiji est son nom posthume) et à l’impératrice Shôken. La balade dans l’enceinte du sanctuaire ne vous laissera pas indifférent… Le chemin parmi les arbres immenses, à travers les différents torii (portiques shintô) eux-aussi immenses, vous mènera jusqu’à l’immense place majestueuse qui donne sur le bâtiment principal du sanctuaire.

Le sanctuaire dispose également de jardins, entrée payante, très réputés au moment de la floraison des Iris en Juin. Vous y trouverez aussi une maison de thé et un étang.

Sanctuaire : Du lever de soleil au coucher du soleil/Gratuit/Harajuku Station

Treasure House : fermée pour rénovation jusqu’en octobre 2019

Jardins :  9h-16h (16h30 de mars à octobre) dernière entrée 30 min avant la fermeture/500¥

Parc Yoyogi 代々木公園

Le parc Yoyogi est un immense parc situé à proximité de Harajuku, Shibuya et Shinjuku. Il est connu pour abriter le magnifique sanctuaire Meiji-jingû et aussi pour accueillir les habitants de la capitale les week-ends pour une balade au vert tout en écoutant jouer les musiciens qui s’y réunissent.

Le parc Yoyogi a d’abord servi de zone résidentielle pour les miliaires américains puis de village olympique pour les jeux olympiques de Tokyo en 1964, avant de devenir en 1967 un parc de la ville. C’est un parc très réputé en automne pour les couleurs dorées qu’offrent les Gingko (l’autre arbre, avec les érables, populaire en automne) présents dans le parc. 

 Toujours ouvert/Gratuit/Harajuku Station

 

Yebisu Garden Place 恵比寿ガーデンプレイス

Situé dans le quartier d’Ebisu, le Yebisu Garden Place est un complexe assez conséquent (une douzaine de bâtiments tout de même) où l’on peut trouver plein de magasins et de restaurants. Vous y trouverez également le Musée de la bière (gratuit) Yebisu, qui est la 3e grande marque japonaise derrière Asahi et Kirin. 

Musée de la bière : 11h-19h (dernière entrée 18h30)/Fermé les Lundi (jour suivant si férié) et pendant les vacances du nouvel an /Gratuit, sauf si dégustation : 400¥/ Ebisu Station

 


3) Nakano 中野区

 

Lieux à visiter :

Nakano Broadway | Parc Tetsugakudo

 

Nakano Broadway 中野ブロードウェイ

La Nakano Broadway est considérée pour beaucoup comme une alternative au quartier d’Akihabara en ce qui concerne les goodies liés aux animés. Il s’agit d’une galerie marchande de 4 étages avec plein de magasins comme Mandarake : le paradis des goodies, qui compte d’ailleurs plusieurs magasins à l’intérieur même de la galerie.

Vous trouverez, en plus de différents restaurants, cafés, magasins… le Bar Zingaro. Il s’agit d’un café appartenant à l’artiste japonais Takashi Murakami (2e étage Nakano Broadway) et il est décoré à son image (fleurs kawaii), si l’envie d’une pause dans vos achats se fait ressentir, vous pouvez y faire un petit tour.

Mandarake : 12h-20h/Nakano Station

 

Parc Tetsugakudo 哲学堂公園

Situé à une trentaine de minutes à pied de la station de Nakano (dizaine de minutes depuis la station Araiyakushi-mae), le parc Tetsugakudo fut fondé par un philosophe du nom de Inoue Enryo en 1904 (fondateur du l’Université Toyo).

Le parc, construit comme un endroit propice à la réflexion philosophique, dispose de plusieurs bâtisses comme la porte Tetsurimon, le Shiseido dédié à Bouddha, Confucius, Socrates et Kant, ou le Rokkendai la “tour des six sages”. Le parc contient aussi des chemins de pierre, une petite rivière… et est un endroit réputé au moment des Sakura.

Mars à septembre : 8h-18h, octobre à novembre 8h-17h, décembre à février 9h-17h/Fermé du 29 au 31 décembre/Gratuit/Araiyakushi-Mae Station, Nakano Station

 


4) Setagaya 世田谷区

 

Lieux à visiter :

Gotoku-ji | Shimokitazawa | Todoroki Valley

 

Gotoku-ji 豪徳寺 (temple)

J’ai découvert le temple Gotoku-ji lors de mon dernier séjour dans la capitale et j’ai eu un énorme coup de cœur pour lui. Situé dans le quartier paisible de Setagaya, à quelques minutes en train de Shinjuku, ce temple est surtout connu pour ses Maneki-Neko (petite statuette de chat blanc à la patte levée). Il y en a des centaines disposées dans un endroit qui leur est réservé… c’est vraiment impressionnant et très sympa. Si il y a autant de Maneki-Neko dans l’enceinte du temple, c’est parce que c’est ici qu’il serait né…

9h-17h/Gratuit/Gotokuji Station

Shimokitazawa 下北沢

Shimokitazawa est un petit quartier branché de Tokyo, situé à proximité de Shinjuku et Shibuya. Ses petites ruelles aux alentours de la gare abritent des friperies branchées, mais aussi des Izakaya (bars japonais), des petits bars où des musiciens viennent se produire ainsi que des cafés-théâtres… ce qui en fait un endroit sympa à fréquenter de jour comme de nuit. 

Shimokitazawa Station

 

Todoroki Valley 等々力渓谷

La Todoroki Valley est un petit coin de nature qui vous donnera l’impression d’être à des kilomètres de la ville. Lors de votre balade dans la vallée, vous serez amenés à longer la rivière Yazawa, pendant environ 1 kilomètre et croiserez sur votre route des petits sanctuaires disséminés, une forêt de bambous… et même un temple ancien : le Todoroki Fudoson 等々力不動尊. Vous y trouverez même une plateforme d’observation… bref de quoi échapper un peu à la frénésie de la ville.

Todoroki Station 

 


Nord de Tokyo

Toshima | Bunkyô


5) Toshima 豊島区

 

Lieux à visiter :

Ikebukuro Station | Sunshine City | Sunshine 60 | Otome Road

 

Ikebukuro Station 池袋駅

La gare d’Ikebukuro est la 2e station la plus fréquentée de Tokyo, derrière Shinjuku. On trouve de chaque côté de la gare des Department Stores (Grands magasins où l’on peut acheter de tout : nourriture, habits, jouets, produits pour la maison…) au nom des compagnies de train Tobu et Seibu (au Japon les compagnies de train ont souvent des Department Stores). Celui de Tobu est situé à la sortie ouest et celui de Seibu sortie est. Vous trouverez aussi deux grands magasins d’électronique (qui se disputent le secteur) Bic Camera (sortie est) et Yamada Denki.

Ikebukuro Station

 

Sunshine City サンシャインシティ

Sunshine City est un complexe de shopping et de divertissement. Parmi les divertissements que l’on peut trouver à Sunshine City, il y a un aquarium : le Sunshine Aquarium, situé au 10e étage du World Import Mart Building, mais aussi un planétarium, des parcs à thème comme Namja Town (Namco)…

On y trouve également le Pokemon Center Mega Tokyo (10h-20h), un grand Pokemon Center qui propose notamment beaucoup de produits en édition limitée… si vous souhaitez tous les attraper, c’est ici qu’il faut aller.

Magasins : 10h-20h/Restaurants: 11h-22h

Namja Town : 10h-22h, dernière entrée 21h/500¥ l’entrée et 3.500¥ l’entrée+attractions illimitées

Sunshine Aquarium : 10h-21h (18h de fin septembre à fin mars)/2.200¥/Ikebukuro Station

 

-Sunshine 60 サンシャイン60

Ce bâtiment, situé dans le quartier d’Ikebukuro, abrite au 60e étage (226m) un observatoire un peu spécial appelé “Sky Circus”. Spécial car il combine une vue à 360° sur la ville avec des attractions basées sur les sens, il est par exemple possible d’expérimenter le vide (simulé) sous ses pieds…

10h-22h (entrée jusqu’à 20h50)/1.200¥ adulte, 900¥ étudiant (université-lycée), 600¥ enfant (primaire-collège), 300¥ 4-6ans/Ikebukuro Station

 

Otome Road 乙女ロード

Otome Road est une rue située au nord de Sunshine City avec plein de magasins spécialisés dans les manga, animés, cosplay, CD, DVD…  Jusqu’ici rien d’original, sauf que le public visé est un public féminin. L’un des magasins les plus populaires est le Animate, mais il y a aussi un Mandarake et d’autres magasins, toujours dédiés à une clientèle féminine…

Ikebukuro Station

 


6) Bunkyô 文京区

 

Lieux à visiter :

Nezu-jinja | Bunkyo Civic Center | Gokoku-ji | Rikugien | Koishikawa Korakuen |Match de baseball au Tokyo Dôme

 

Sanctuaire Nezu-jinja 根津神社

Situé à l’ouest du Parc Ueno le sanctuaire Nezu-jinja, construit en l’honneur du Kami Susanoo (Dieu des tempêtes), est un de mes coups de cœur de Tokyo. L’enceinte du sanctuaire est vraiment magnifique et apaisante, en plus elle possède une très jolie allée de torii (portique shintô) avec certains torii très abîmés ce qui a beaucoup de charme.

Aussi, l’enceinte du sanctuaire abrite de nombreuses azalées, donc au moment de leur floraison (fin avril-début mai) un Matsuri (festival) en leur honneur, le Tsutsuji Matsuri, se déroule au sanctuaire dont l’enceinte se pare alors de mille couleurs.

8h-17h/Gratuit/Nezu Station

Bunkyo Civic Center 文京区役所

L’observatoire du Bunkyo Civic Center, gratuit, est situé plus au nord de Tokyo et présente donc une vue un peu différente de ceux du Tokyo Metropolitan Government qui sont eux aussi gratuits. Il est situé au 25e étage, soit à 130m de hauteur et a pour caractéristique d’offrir, les jours où le ciel est dégagé, une très jolie vue sur le Mont Fuji à travers les buildings de Shinjuku. Si le ciel est dégagé, n’hésitez pas à attendre le coucher de soleil sur le Mont Fuji, ça doit être magnifique.

9h-20h30/Fermé 3e dimanche de mai, 29 décembre-3 janvier/Gratuit/Korakuen Station, Kasuga Station

 

-Temple Gokoku-ji 護国寺

Ce temple date de 1681 et fut fondé par le shôgun (gouverneur militaire) Tokugawa Tsunayoshi en l’honneur de sa mère. Il a pour particularité de ne jamais avoir été détruit, même pendant les raids aériens de la seconde guerre mondiale, ce qui est assez rare pour être souligné. Comme il est d’origine, ce temple permet de visiter une structure authentique datant de l’époque d’Edo. 

10h-16h/Gratuit/Gokokuji station

 

Rikugien 六義園

Le nom de ce jardin, qui date du 18e siècle, signifie “jardin des six poèmes”, ce nom vient du fait qu’il reproduit en miniature 88 scènes tirées de célèbres poèmes. Le jardin est réputé pour ses paysages magnifiques, surtout en automne avec les momiji (érables) qui rougissent. La vue sur le pont Togetsukyo depuis le point de vue “Fujishirotoge” situé au nord du jardin, est également très réputée.

9h-17h (21h illuminations Sakura-Kôyô) dernière entrée jusqu’à 16h30/Fermé du 29 décembre au 1er janvier/300¥/Komagome Station

 

Koishikawa Korakuen 小石川後楽園

C’est l’un des plus anciens jardins de Tokyo. Il servait de résidence pour un membre de la famille des Tokugawa et son nom “Korakuen” vient d’un poème encourageant les dirigeants à faire passer le bonheur de leurs sujets avant le leur. Le paysage du jardin, d’inspiration japonaise et chinoise, est composé de points d’eau et de collines, ce qui en fait un lieu de balade très réputé, surtout en automne pendant les kôyô (feuilles des arbres qui deviennent rouges).

9h-17h (dernière entrée jusqu’à 16h30)/Fermé du 29 décembre au 1er janvier/300¥/Iidabashi Station, Suidobashi Station, Korakuen Station

 

Match de baseball au Tokyo Dôme 東京ドーム

Le Tokyo Dôme est le stade officiel de l’équipe de baseball de Tokyo, les Yomiuri Giants. Il est assez conséquent puisqu’il contient plus de 55.000 places, d’ailleurs en dehors du baseball il accueille divers événements comme des concerts, mais aussi du basketball, du football américain

Le stade de baseball fait partie d’un immense complexe appelé “Tokyo Dôme City” qui contient, entre autres, un parc d’attraction.

Suidobashi Station, Korakuen Station, Kasuga Station

Parc d’attraction : 10h-21h/2.900¥ la journée

 


Centre de Tokyo

Chiyoda | Chûô | Minato

 


7) Chiyoda 千代田区

 

Lieux à visiter :

Yasukuni-jinja | Akihabara | Kanda Myôjin | Jardin Est du Palais imperial et Palais Impérial  | Gare de Tokyo | Hie-jinja | Tokyo Daijingû | Yûrakuchô

 

-Sanctuaire Yasukuni-jinja 靖国神社

Ce sanctuaire, qui date de 1869, est surtout connu depuis quelques années pour son côté “polémique”. En effet, ce sanctuaire a été construit en l’honneur de ceux qui sont morts pour le Japon, sur une période allant de la restauration de Meiji (1868) à la seconde guerre mondiale… ce qui signifie donc que les âmes des criminels de guerre de la seconde guerre mondiale y sont également honorées. Et c’est ce dernier point qui pose problème aux pays voisins du Japon comme la Chine, surtout lorsque des hommes politiques japonais décident de s’y rendre pour s’y recueillir…

Outre cela, l’enceinte du sanctuaire est plutôt jolie et est très populaire au moment des Sakura. Près du sanctuaire il y a également un musée de la guerre : “Yûshûkan”, qui commémore les guerres où le Japon fut impliqué (d’un point de vue plutôt conservateur…).

6h-18h (17h de novembre à février)/Gratuit/Kudanshita Station

Musée : 9h-16h30 (dernière admission 16h)/Fermé quelques jours fin juin ou fin décembre)/1.000¥

Akihabara 秋葉原

Quand on est un tant soit peu fan de jeux vidéo, le quartier d’Akihabara est un endroit mythique qui vaut le coup d’oeil. Cet endroit, qui avait été désigné pour protéger le palais impérial en cas d’incendie, s’est spécialisé dans l’électronique après la seconde guerre mondiale : c’est ici que les étudiants y vendaient des appareils électroniques fournis par l’armée…

Si vous êtes à la recherche de vieux jeux vidéo, sachez qu’Akihabara a tendance à se spécialiser désormais dans les animés ou manga mais en fouillant bien vous pourrez quand même trouver votre bonheur (à plus ou moins bon prix). Quoi qu’il en soit, une balade parmi les grands immeubles du quartier fait toujours son petit effet.

Akihabara Station

 

Sanctuaire Kanda Myôjin 神田明神

Le sanctuaire Kanda Myôjin, qui date du 8e siècle, est situé à proximité d’Akihabara et de ses grands immeubles colorés. Il est dédié notamment à Daikokuten et Ebisu qui sont deux des sept divinités du bonheur (divinité de la richesse et divinité des pécheurs, marchands et de la prospérité).

C’est également dans ce sanctuaire que se déroule l’un des trois plus importants festivals shintô de la ville, le Kanda Matsuri. Ce festival commémore la victoire de Tokugawa Ieyasu lors de la bataille de Sekigahara. Le Matsuri se déroule sur plusieurs jours mais c’est le samedi et le dimanche qu’il se passe les événements les plus importants. Le samedi, plusieurs centaines de personnes défilent dans les rues du quartier (+ quartiers alentours : Nihonbashi, Otemachi et Marunouchi), il y a également une procession de trois Mikoshi (sanctuaires portatifs) et des officiels du sanctuaire défilent à cheval. Ensuite, le dimanche a lieu une immense procession de Mikoshi : une centaine, de taille plus ou moins conséquente, venant des quartiers voisins et qui défilent dans les rues jusqu’au sanctuaire Kanda Myôjin.

Kanda Matsuri 2019 : 11-12 Mai

Toujours ouvert/Gratuit/Ochanomizu Station, Akihabara Station, Shin-Ochanomizu Station, Suehirocho Station

Jardin Est du Palais imperial 皇居東御苑 (Kôkyo Higashi Gyoen)

Le palais impérial, comme son nom l’indique, est la résidence de l’empereur. On ne peut malheureusement voir qu’une partie du palais depuis le pont Nijûbashi 二重橋 mais l’intérêt de la visite se trouve ailleurs, plus précisément au Jardin Est.

Avant que l’empereur emménage à Tokyo (ancienne Edo) et vive dans un palais nouvellement construit, les Shôgun (gouverneurs militaires) de la lignée des Tokugawa résidaient au château d’Edo (à côté du nouveau palais) où l’on trouve désormais le Jardin Est. Malheureusement il ne reste presque plus rien de l’ancien château, hormis ce joli jardin très réputé au moment des sakura.

9h-16h30 (17h de mi-avril à aout, 16h de novembre à février) dernière entrée 30min avant fermeture/Fermé les lundi et vendredi (jour suivant si férié), 28 déc-3 jan/Gratuit/Otemachi Station, Tokyo Station

 

Gare de Tokyo 東京駅

Située à proximité du palais impérial de Tokyo, la Gare de Tokyo est une des gares les plus fréquentées de Tokyo car beaucoup de Shinkansen, le TGV japonais, passent par cette gare. Le bâtiment de la Gare de Tokyo est une magnifique construction en briques rouges, elle fut d’ailleurs désignée bien culturel important du Japon. En plus, la rénovation de la gare a terminé récemment, vous pouvez donc aller l’admirer sans échafaudage. Sachez également qu’à l’intérieur de la gare se trouve le complexe “Tokyo Station City” qui regroupe un bon nombre de magasins.

Tokyo Station

 

Sanctuaire Hie-jinja 日枝神社

Ce sanctuaire est dédié à Oyamakui-no-kami, le Kami gardien de la montagne (il vit au mont Hie dans la Préfecture de Shiga). Il fut construit en 1478 (détruit et reconstruit depuis) pour veiller sur le château d’Edo, ancien nom de la ville de Tokyo, ville dont il deviendra le protecteur quand Edo deviendra la capitale du Japon.

Tous les ans, mi-juin, se tient dans l’enceinte du sanctuaire le Sannô Matsuri, l’un des trois grands festivals d’Edo avec le Kanda Matsuri et le Fukagawa Matsuri. Le sanctuaire est aussi connu pour son allée de torii et pour posséder un sabre classé trésor national.

5h-18h (17h d’octobre à mars)/Gratuit/Akasaka Station

 

Sanctuaire Tokyo Daijingû 東京大神宮

Ce sanctuaire est l’un des cinq sanctuaires majeurs de Tokyo (avec le Meiji Jingu, le Yasukuni jinja, le Hie jinja et le Ohkunitama-jinja). Il date de 1880 et fut construit, avec l’accord de l’empereur Meiji, afin de permettre aux gens qui ne pouvaient se permettre de faire un pèlerinage au sanctuaire Ise-jingû (le sanctuaire shintô le plus important et le plus sacré du Japon), de pouvoir rendre hommage aux kami (divinités shintô) du sanctuaire Ise-jingû directement depuis Tokyo.

Comme le célèbre sanctuaire Ise-jingû, il est dédié, entre autres, à la déesse du soleil Amaterasu. Ce sanctuaire est aussi connu pour avoir été le premier sanctuaire à avoir célébré une cérémonie de mariage shintô.

6h-18h/Gratuit/Iidabashi Station

 

Yûrakuchô 有楽町

Ce quartier situé tout près du très luxueux quartier de Ginza est beaucoup plus abordable (niveau prix) que ce dernier et possède surtout beaucoup plus de charme.

Il abrite notamment plusieurs restaurants, principalement des Izakaya (bars japonais), construits sous les rails de la station Yurakucho sur la Yamanote line, on appelle cet endroit très photogénique Gado-shita “sous les poutres”.

Yurakucho Station

 


8) Chûô 中央区

 

Lieux à visiter :

Hama Rikyu | Ginza | Nihonbashi

 

Hama Rikyu 浜離宮

Le jardin Hama Rikyu a pour particularité d’être situé le long de la baie de Tokyo, d’ailleurs il y a des étangs dans le jardin qui sont composés d’eau de mer et qui changent de niveau à marée haute… Le jardin appartenait à l’origine à un membre de la famille des Tokugawa (dernière lignée de Shôgun : gouverneur militaire, du Japon) pendant l’ère d’Edo et fut ouvert au public en 1946. Sachez qu’on peut arriver au jardin depuis Asakusa en prenant une sorte de bateau-bus : “Tokyo Water Bus”, qui fait le trajet sur la rivière Sumidagawa.

9h-17h (dernière entrée avant 16h30)/Fermé du 29 décembre au 1er janvier/300¥ /Shimbashi Station, Shiodome Station, Tokyo Water Bus : depuis Asakusa 980¥ (avec entrée du parc)

 

Ginza  銀座

C’est le quartier chic de Tokyo. On y trouve principalement des restaurants et des magasins de luxe. Si vous avez les moyens ou si vous avez tout simplement envie de flâner, ce quartier peut vous intéresser.

Il y a également le Kabukiza, un Théâtre où se jouent des représentations de Kabuki : théâtre japonais traditionnel (une place coûte entre 4.000¥ et 22.000¥ et se réserve à l’avance).

Ginza Station

Nihonbashi 日本橋

Il s’agit principalement d’un quartier d’affaire : la Banque du Japon, le siège de Mitsui, la Bourse de Tokyo… se trouvent dans ce quartier. Mais ce quartier a également une portée historique très intéressante, puisque c’est dans ce quartier que se trouve le pont Nihonbashi 日本橋. Ce pont, qui n’a rien d’extraordinaire au premier coup d’oeil est un endroit important puisque c’était le point de départ des cinq routes reliant Edo (Tokyo) au reste du Japon.

Nihonbashi Station

 


9) Minato 港区

 

Lieux à visiter :

Zôjô-ji | Tokyo Tower | Roppongi Hills Mori Tower | Kyû Shiba Rikyû

 

Temple Zôjô-ji 増上寺

Le temple Zôjô-ji est un très joli temple situé à proximité de la Tokyo Tower, d’ailleurs on peut la voir depuis l’enceinte du temple… la vue des deux est pleine de charme. Le temple date de 1393 et le shôgun (gouverneur militaire) Tokugawa Ieyasu en a fait le temple de sa famille, c’est pour cela qu’on trouve dans l’enceinte du temple un mausolée lui étant dédié. L’enceinte du temple abrite également un coin avec des statues jizô (protection des enfants).

Temple : 9h-17h/Gratuit/Onarimon Station, Shibakoen Station, Daimon Station, Hamamatsucho Station

Mausolée Tokugawa : 10h-16h (dernière entrée jusqu’à 15h45)/500¥/Fermé les mardi (sauf si férié)

Musée : 10h-17h/700¥, 1.000¥ mausolée + musée/Fermé les mardi (sauf si férié)

Tokyo Tower 東京タワー

Même si l’arrivée de sa grande soeur, la Tokyo Sky Tree, a eu tendance à lui faire de l’ombre, la Tokyo Tower est un incontournable du paysage tokyoïte. De couleur rouge et blanche, cette tour de 332,6 mètres ressemble beaucoup à la Tour Eiffel dont elle s’inspire.

La Tokyo Tower possède deux observatoires : l’observatoire principal, situé à 150m et le second qui est situé à 250m. Le premier étage de la Tokyo Tower possède un sol vitré qui permet de voir sous ses pieds, ce qui doit être très impressionnant… N’hésitez pas à faire un tour à la Tokyo Tower de nuit également, je la trouve vraiment très jolie illuminée.

9h-23h (entrée jusqu’à 22h30)/Observatoire principal 900¥, 2e observatoire : billet combinant les deux observatoires 2.800¥/Onarimon Station, Akabanebashi Station, Kamiyacho Station

Roppongi Hills Mori Tower 六本木ヒルズ森タワー

La Mori Tower, située dans l’immense complexe “Roppongi Hills” qui contient des restaurants, appartements, bureaux…), abrite deux observatoires : la Tokyo Sky View située à 218m (52e étage) et le Sky Deck 238m qui comme son nom l’indique permet d’aller sur le toit pour profiter d’une vue en plein air. La Mori Tower est réputée pour offrir une jolie vue à 360° sur le cœur et la baie de Tokyo.

Aussi, au pied de la tour se trouve une drôle de sculpture d’araignée géante (environ 10 mètres) appelée “maman”… ce qui est très intriguant. 

10h-23h (1h les vendredi-samedi), Skydeck : 11h-20h (les entrées se terminent 30 à 60min avant la fermeture)/Tokyo Sky View 1.800¥, Sky Deck +500¥/Roppongi Station

 

Kyû Shiba Rikyû 旧芝離宮恩賜庭園

Le Jardin Kyû Shiba Rikyû est un jardin japonais situé à proximité du jardin Hama Rikyû (Chûô). Comme beaucoup de jardins datant de l’époque Edo, il fut la résidence de seigneurs féodaux avant de devenir un jardin public en 1924. Attention, il ne s’agit par de n’importe quel jardin, puisque beaucoup s’accordent pour dire qu’il s’agirait du plus beau jardin de la ville.

Le jardin est composé d’un bassin central comprenant quatre îles, de ponts, mais aussi d’une cascade… tout cela contrastant avec les buildings situés autour du jardin. Le Kyû Shiba Rikyû est aussi un endroit populaire au moment de la floraison des Glycines (Fuji en japonais : début mai).

9h-17h (dernière entrée 30 minutes avant la fermeture)/Fermé du 29 décembre au 1er janvier/150¥/Hamamatsucho Station, Daimon Subway Station

 


Est de Tokyo

Taitô | Sumida | Kôtô | Katsushika


10) Taitô 台東区

 

Parc Ueno :  Kiyomizu Kannon-dô | Benten-dô | Gôjôten-jinja | Balade en Pédalo | Grand Bouddha de Ueno | Ueno Tôshô-gû  | Kanei-ji | Zoo d’Ueno | Tokyo National Museum | Jomyo-in 

Yanaka | Tennô-ji | Ameyoko | Sensô-ji et Asakusa-jinja | Sumidagawa Hanabi Taikai | Kappabashi-dôri | Imado-jinja

 

Parc Ueno 上野公園

Le Parc Ueno est un parc très connu et fréquenté de Tokyo et il n’est pas très difficile de comprendre pourquoi quand on voit tous les endroits qu’il est possible de visiter : des temples, des sanctuaires, des musées, un zoo, un étang où il est possible d’y faire une balade en pédalo… Pendant la période d’Edo, le Parc Ueno faisait partie de l’enceinte du temple le plus important et protecteur de la ville : le Kanei-ji. C’est également un endroit très fréquenté pendant la période des Sakura.

 

-Temple Kiyomizu Kannon-dô 清水観音堂

Ce temple qui surplombe le lac Shinobazu date de 1632 et est dédié à la déesse Kannon. Comme son nom et sa terrasse l’indiquent, le Kiyomizu Kannon-dô a pour modèle le célèbre temple Kiyomizu-dera de Kyôto (en moins impressionnant). Devant la terrasse du temple il y a un arbre en forme de cercle : Tsuki no matsu, on peut voir le temple Benten-dô à travers le cercle.

9h-17h/Gratuit/Ueno Station

 

-Benten-dô 弁天堂

Situé sur une petite île artificielle entourée par l’étang de Shinobazu, le temple, octogonal, Benten-dô  date de 1650 et est dédié à Benzaiten (déesse du savoir, de l’éloquence, de la musique…) qui fait partie des sept divinités du bonheur.

9h-17h/Gratuit/Ueno Station

Sanctuaire Gôjôten-jinja 五條天神社

Pour accéder à ce sanctuaire, il faut descendre un escalier qui passe par une allée de torii (portique shintô). Cette allée de torii et la statue d’Inari sont les signes d’un sanctuaire dédié à Inari (divinité shintô représentée sous forme de renard) : le Hanazono Inari-jinja 花園稲荷神社, situé juste à coté. Le Gôjôten-jinja est quant à lui dédié à Sugawara no Michizane (Kami de la médecine).

9h-17h/Gratuit/Ueno Station

 

Balade en Pédalo sur l’Étang de Shinobazu

Situé derrière le Bentendô, l’étang de Shinobazu est un endroit très agréable où il est possible de louer des pédalos afin de faire un petit tour sur l’étang. Depuis l’étang, on a une très jolie vue sur les buildings autour du parc, sur le Bentendô et sur la Tokyo Sky Tree… C’est une activité très agréable, mais faites attention car elle est très prisée au moment des sakura.

Barque : 700¥ pour une heure (300¥ pour  30 min supplémentaire)/Pédalo “voiture” : 600¥ pour 30 minutes (600¥ pour 30 min supplémentaire)/Pédalo “cygne” : 700¥ pour 30 minutes (700¥ pour  30 min supplémentaire)/Ueno Station

-Grand Bouddha de Ueno 上野大仏

Sur le chemin allant au sanctuaire Ueno Tôshô-gû, vous trouverez sur une petite colline un petite pagode ainsi qu’une sculpture d’un visage de bouddha encadré… il s’agit en fait des restes d’une ancienne statue de bouddha qui mesurait 3,6 mètres de hauteur.

10h-16h/Gratuit/Ueno Station

 

-Sanctuaire Ueno Tôshô-gû 上野東照宮

Ce sanctuaire, qui date de 1627, fut construit à la mémoire du shôgun Tokugawa Ieyasu, 3e et dernier unificateur du Japon et fondateur du shogunat (gouvernement militaire) des Tokugawa qui durera jusqu’à la restauration de Meiji de 1868. Le sanctuaire est de style Gongen (comme le Tôshô-gû de Nikkô et le sanctuaire Nezu-jinja de Tokyo). Pour visiter le bâtiment principal du sanctuaire, de couleur noir et or, qui se cache derrière la porte dorée, il faut payer (500¥).

9h-16h30 (17h30 de mars à septembre)/Ueno Station

Sanctuaire intérieur : 500¥

-Temple Kanei-ji 寛永寺

Il fut fondé par le shôgun Tokugawa Iemitsu en 1625 afin de protéger le château d’Edo. Le temple, situé sur les hauteurs de Ueno, était au cœur d’un immense complexe composé de plusieurs bâtiments. Comme il fut victime d’un incendie les restes de l’enceinte du temple furent reconvertis en parc : le parc Ueno qui ouvrit au public en 1873. Il reste le bâtiment principal du temple au nord du parc et la pagode à cinq étages située dans le zoo d’Ueno.

9h-17h/Gratuit/Ueno Station

 

-Zoo d’Ueno 上野動物園

Le zoo d’Ueno, situé dans le Parc Ueno, est très ancien puisqu’il date de 1882. L'”attraction” principale du zoo est son couple de pandas géants venu de Chine : Ri Ri et Shin Shin, qui sont maintenant trois… Le petit Xiang Xiang est né le 12 juin 2017, ce qui a attiré une foule impressionnante de visiteurs venus voir le petit bébé panda. Informations sur le site officiel

9h30-17h (tickets vendus jusqu’à 16h)/Fermé les lundi (mardi si lundi est un jour férié) et du 29 décembre au 1er janvier/600¥ adultes, 300¥ +65 ans, 200¥ étudiants (13-15 ans), gratuit enfants jusqu’à 12 ans/Ueno Station

 

-Tokyo National Museum 東京国立博物館

Ce musée, qui date de 1972, est le plus vieux musée national du Japon. C’est un musée très vaste puisqu’il est composé de 6 bâtiments différents. Le bâtiment principal : Honkan, contient des œuvres et objets d’art japonais allant de la préhistoire jusqu’au 19e siècle. Le musée est également réputé pour abriter une centaine de trésors nationaux. Les autres bâtiments sont dédiés, entre autres, aux expositions temporaires, aux arts asiatiques… Informations sur le site officiel

Exposition permanente : 9h30-17h (20h la plupart des vendredi et 18h la plupart des week-ends et vacances) les admissions se terminent 30 minutes avant la fermeture/ Fermé les lundi (jour suivant si jour férié) et pendant les vacances de la nouvelle année/620¥/Ueno Station

 

-Temple Jomyo-in 浄名院

Ce temple, qui servait de résidence à un des prêtres du temple Kanei-ji, est situé dans le Parc Ueno, à quelques minutes de la station Nippori (Yamanote line). Il date de 1666 et est dédié au Bodhisattva Jizô, qui a décidé de retarder son entrée dans le nirvâna pour rester sur terre et veiller sur les humains (de nos jours il est surtout associé à la protection des enfants) c’est pour cela que l’enceinte du temple contiendrait 84.000 jizô (en réalité ils sont moins).

7h-16h/Gratuit/Nippori Station

 

Yanaka 谷中

Yanaka est un quartier situé près de Nippori (nord d’Ueno) réputé pour son calme. Avec les quartiers de Nezu et de Sendagi, ils forment le Yanesen (YAnaka NEzu SENdagi). C’est un quartier traditionnel avec des ruelles étroites qui ont beaucoup de charme… on y trouve également le cimetière de Yanaka, un endroit très réputé au moment des Sakura et qui abrite la tombe de Yoshinobu Tokugawa, le dernier Shôgun (gouverneur militaire).

Nippori Station

 

Temple Tennô-ji 天王寺

Ce temple très ancien, qui date de 1274, est situé à proximité du cimetière de Yanaka. Relativement petit de nos jours, il vaut néanmoins le coup d’œil pour sa statue de Bouddha en bronze en position assise.

8h-17h/Gratuit/Nippori Station

 

Ameyoko アメ横

Ameyoko, située le long des rails de train de Ueno, est une rue commerçante qui regroupe des produits venant de tout le Japon (textile, nourriture, produits artisanaux…). C’est un endroit très populaire et animé où il fait bon se balader à la découverte de produits bon marché (tout en dégustant de bonnes brochettes).

10h-19h, selon les magasins/Ueno Station, Okachimachi Station, Keisei-Ueno

 

Temple Sensô-ji 浅草寺 et Sanctuaire Asakusa-jinja 浅草神社

Le temple Sensô-ji, situé dans le quartier plein de charme d’Asakusa, est un incontournable de Tokyo. Il date de 645 ce qui en fait le plus vieux temple de Tokyo. Aussi, avant d’arriver dans l’enceinte du temple, il vous faudra traverser la Nakamise-dôri, une avenue commerçante très fréquentée.

L’enceinte du temple est très fournie, avec notamment un petit jardin et un étang sur le côté gauche du temple, n’hésitez pas à fouiller histoire de ne rien oublier… d’ailleurs n’oubliez pas de passer par le sanctuaire Asakusa-jinja, situé à droite du bâtiment principal du temple.

Aussi, le temple Sensô-ji accueille l’un des trois festivals shintô de Tokyo (avec le Kanda matsuri et le Sannô Matsuri): le Sanja Matsuri, en l’honneur des fondateurs du temple.

Bâtiment principal : 6h-17h (6h30 d’octobre à Mars), l’enceinte du temple est toujours ouverte/Gratuit/Asakusa Station

Sanja Matsuri 2019 : 17 mai-19 mai/Asakusa Station

Sumidagawa Hanabi Taikai 隅田川花火大会

Le “grand festival de feux d’artifice de Sumidagawa” a pour particularité d’être à la base un concours organisé entre plusieurs écoles pyrotechniques ce qui explique la grande variété des fusées… d’ailleurs pas moins de 20.000 fusées sont lancées pendant ce festival.

Ces feux d’artifice ont été créés en 1732 au moment de la fête des morts, car ils permettaient de faire le deuil des morts tout en faisant plaisir aux plus démunis. Même s’ils ont souffert de quelques interruptions, les feux d’artifice de Sumidagawa continuent d’éblouir les visiteurs chaque année depuis 1978.

Dernier samedi de juillet/19h-20h30/Asakusa Station, Honjo-Azumabashi Station, Kuramae Station, Ryogoko Station

 

Kappabashi-dôri 合羽橋通り

La Kappabashi-dôri est une rue avec plein de magasins de fournitures pour restaurant. Si les répliques de plats (Sampuru) exposées dans les devantures des restaurants japonais vous font envie, c’est là qu’il faut se rendre…

Tawaramachi Station

 

Sanctuaire Imado-jinja 今戸神社

Ce sanctuaire est dédié aux Maneki Neko, ces petites chats blancs à la patte levée synonyme de chance, car selon une légende ils seraient nés ici. Si vous connaissez le temple Gotoku-ji (Setagaya) vous devez savoir que ce temple possède aussi une légende selon laquelle les Maneki-neko y seraient nés…

Quoi qu’il en soit, selon la légende du sanctuaire Imado-jinja, une femme qui vivait avec son chat était trop pauvre pour s’en occuper, elle fut donc contrainte de l’abandonner. Le chat lui est alors apparu en rêve pour lui dire de faire des petites figurines en argile à son effigie… Elle exécuta les paroles du chat et commença à vendre des petites statuettes en argile à l’effigie du chat qui sont très vite devenues populaires… c’est ainsi que seraient nés les Maneki Neko En dehors des Maneki Neko qu’on peut trouver dans l’enceinte, on vient prier dans ce sanctuaire pour avoir de la chance en amour et en mariage car ce sanctuaire est dédié à Izanagi et Izanami (créateurs du monde et du Japon). D’ailleurs, certains Maneki Neko du sanctuaire sont représentés en couple.

9h-17h/Asakusa Station

 


11) Sumida 隅田区

 

Lieux à visiter :

Tokyo Sky Tree | Sumida Aquarium | Sumida Hokusai Museum | Musée Edo Tokyo | Tournoi de Sumo

 

Tokyo Sky Tree 東京スカイツリー

Cette immense tour de 634 mètres, ouverte en 2012, est visible depuis un peu partout à Tokyo et fait donc partie du paysage urbain de la capitale. L’intérêt de cette tour de diffusion est bien évidemment les deux observatoires à 360° qu’elle possède : le 1er est situé à 350m et le second à 450m (c’est impressionnant) ce qui permet de voir très loin à l’horizon.

8h-22h (entrée jusqu’à 21h)/1er observatoire 2.060¥,  2e observatoire : billet combinant les deux observatoires 3.090¥/Tokyo Skytree Station, Oshiage Station

 

Sumida Aquarium すみだ水族

Cet aquarium fait partie du complexe Solamachi situé à la base de la Tokyo Sky Tree. Il recréé les fonds marins de la baie de Tokyo, des îles Izu et des îles Ogasawara et accueille des pingouins, des otaries et un superbe bassin (illuminé) de méduses. Informations sur le site officiel de l’aquarium.

L’entrée est située au 5e étage du Solamachi /9h-21h (dernière admission 20h)/2.050¥ (600¥ pour les enfants)/Tokyo Skytree Station, Oshiage Station

 

Sumida Hokusai Museum すみだ北斎美術館

Comme son nom l’indique ce musée est dédié au grand artiste japonais de l’estampe (Ukiyo-e) Katsushika Hokusai. Si son nom ne vous dit pas grand chose, vous avez sans aucun doute déjà vu une de ses estampes : la célèbre grande vague de Kanagawa, avec le Mont Fuji en fond…

Le musée fut installé à Sumida car c’est là qu’il est né et qu’il a passé la majeure partie de sa vie. Le musée permet d’en savoir plus sur sa vie mais contient aussi certaines répliques de ses œuvres. Il y a également de nombreuses expositions temporaires et il paraît que c’est mieux d’attendre qu’il y en ait une en cours afin de le visiter. Plus d’informations sur le site officiel du musée Hokusai

9h30-17h30 (dernière entrée 17h), fermé les lundi (jour suivant si férié) et du 26 décembre au 1er janvier /400 ¥ +prix d’entrée des expositions temporaires/Ryogoku Station

 

Musée Edo-Tokyo 江戸東京博物館

Ce musée, très fourni, date de 1993 et est consacré à l’histoire de la capitale japonaise (anciennement Edo). Le musée est réputé pour ses répliques d’époque, comme par exemple celle du pont Nihonbashi qui servait de point de départ pour les routes menant d’Edo au reste du Japon. Il y a aussi des modèles réduits représentant des bâtiments et des scènes de la vie quotidienne des époques Edo, Meiji, Shôwa…Informations sur le site officiel

9h30-17h30/Collection permanente : 600¥ adulte, 300¥ 65 ans, 480¥ étudiants/Ryogoku Station

 

Tournoi de Sumo 本場所

Les tournois de Sumo au Japon sont organisés les mois impairs et alternent entre Tokyo et une ville de Province… ainsi il est possible d’assister à des tournois sur Tokyo pendant seulement quelques jours par an.

Les tournois à Tokyo ont lieu au Ryogoku Kokugikan Sumo Stadium, à Ryogoku, c’est donc là-bas que vous pourrez en apercevoir si jamais vous ne pouvez pas assister à un tournoi. Les billets sont en vente environ 1 mois avant le début du tournoi et il a l’air plutôt difficile de pouvoir se procurer des places donc je vous recommande de bien vous renseigner et de vous y prendre à l’avance le plus possible (notamment parce qu’on peut aussi acheter des places le jour même en quantité limitée…).

Le prix des places varie en fonction de la localisation donc ça peut aller d’environ 2.000¥ à environ 14.000¥…

Il y a aussi des tickets qui sont en vente le jour même au stade pour 2.100-2.200¥ environ (sièges tout en haut) mais ils sont en nombre limité, donc il faut se lever très tôt et venir avant l’ouverture…

Tournois de Sumo sur Tokyo en 2019 : Du 13 au 27 janvier/Du 12 au 26 mai/Du 8 au 22 Septembre/Ryogoku Station

 

 


12) Kôtô 江東区

 

Lieux à visiter :

Odaiba | Rainbow Bridge | Onsen Oedo Monogatari

| teamLab Borderless | Comiket | Sengaku-ji | Tomioka Hachimangû | Kiyosumi Teien | Marché aux poissons de Toyosu

 

Odaiba お台場

Odaiba est une île artificielle située dans la baie de Tokyo avec pas mal de choses à y faire comme par exemple le Fuji Tv Building. Si vous êtes un grand fan de la chaine de télévision Fuji TV c’est ici que se trouve son siège. Il est possible d’accéder gratuitement à quelques expositions en lien avec les programmes de la chaîne et acheter quelques goodies. Et pour 550¥, il est possible de monter jusqu’à l’observatoire du bâtiment (10h-18h, fermé les lundi ou le jour suivant si férié).

Il y a également le  DiverCity Tokyo Plaza : un complexe réunissant des restaurants et magasins, mais aussi des attractions sur le thème de la série Gundam. D’ailleurs devant le complexe, vous trouverez une immense statue de Gundam. Le Telecom Center propose également un observatoire offrant une jolie vue sur la baie et même le Mont Fuji par beau temps (15h-21h et 11h-21h les week-end et jours fériés, fermé les lundi ou jour suivant si férié, 500¥).

N’oubliez pas non plus d’aller jeter un coup d’œil à la réplique de la statue de la liberté devant l’Aqua City Odaiba, la vue de cette dernière avec le Rainbow Bridge en fond est plutôt sympa, surtout de nuit.

Odaiba-Kaihinkoen Station

 

Rainbow Bridge レインボーブリッジ

Il s’agit d’un pont situé sur la baie de Tokyo et qui relie Odaiba au centre de Tokyo. Il est particulièrement magnifique de nuit avec les illuminations et les lumières de la ville. Lorsque vous prenez la ligne de train Yurikamome depuis Shimbashi pour vous rendre à Odaiba, vous passez sur le Rainbow Bridge. Il est également possible de traverser le pont à pied : la balade dûre environ 45 minutes et permet d’avoir une jolie vue sur la baie.

Balade à pied sur le pont : depuis Shibaura-futo Station jusqu’à Odaiba Kaihinkoen Station (ou vice-versa), fermé de 21h à 9h d’avril à octobre, de 18h à 10h de novembre à mars, le 3e lundi de chaque mois, du 29 au 31 décembre, pendant les feux d’artifices et en cas de mauvais temps.

 

Onsen Oedo Monogatari 大江戸温泉物語

Si les Onsen (bain thermal japonais) vous attirent, le Onsen Oedo Monogatari est fait pour vous. Il s’agit en effet d’un parc à thème sur les Onsen. C’est dans un village reconstitué façon époque d’Edo que vous pourrez expérimenter plusieurs Onsen (bains intérieurs et bains extérieurs).

À l’intérieur de ce parc à thème, vous trouverez également des restaurants, des échoppes, des espaces jeux… et il est possible d’y venir la nuit… Même si ce parc à thème est loin de permettre l’immersion de certains Onsen situés en pleine nature, ça peut être un bon moyen de se détendre ou d’appréhender les Onsen. Faites attention si vous êtes tatoués, car je crois que vous ne serez pas admis dans l’établissement… Plus d’informations sur le site du Onsen Oedo Monogatari.

11h(matin)-9h (matin)/Fermeture une fois par mois à 23h pour nettoyage/2.7200¥ (2.180¥ après 18h), 2.936¥ les week end et jour férié (2.396¥  après 18h), 2.160¥ pour y rester la nuit après 2h du matin.

 

teamLab Borderless チームラボボーダレス

TeamLab est un collectif d’artistes japonais créé en 2001. Ils sont connus pour leurs expositions interactives et immersives où vous pouvez, entre autres, interagir avec le décor qui réagit parfaitement… ou vous balader parmi des décors qui se déplacent d’eux-même… Depuis Juin 2018, le collectif a ouvert son musée d’art numérique au Mori Building Digital Art Museum, situé à Odaiba. Informations sur le site officiel (Une exposition temporaire a eu lieu à Paris en 2018, ça peut vous donner un aperçu de leur talent : article sur l’exposition à Paris.

À partir de janvier :

Semaine : 10h-19h, week-ends et vacances 10h-21h (dernière entrée 1h avant fermeture), 1er-4 janvier : 10h-21h/Fermé les 2e et 4e mardi/3.200¥ adulte, 1.000¥ enfants/Tokyo Teleport Station, Aomi Station

 

Comiket コミケット

Le Comiket ou Comic Market est une grande convention de manga amateur : dôjinshi 同人誌 qui a lieu sur trois jours, deux fois par an : mi-août et fin décembre, au Tokyo Big Sight sur l’île artificielle d’Odaiba. L’intérêt principal, si l’on ne s’intéresse pas au manga amateur, se passe à l’extérieur où un nombre impressionnant de cosplayeurs se donne rendez-vous pour poser dans leur plus beau cosplay.

 Mi-août et fin décembre/Gratuit/Kokusai-tenjijo Station, Kokusai-Tenjijo-Seimon Station

Sengaku-ji 泉岳寺(temple)

Ce temple est réputé pour abriter les tombes des 47 rônin, vous connaissez sûrement cette histoire de vengeance, popularisée par les pièces de Kabuki (genre du théâtre traditionnel), sinon voici un résumé : un seigneur du nom de Naganori Asano, a attaqué un autre seigneur du nom de Yoshinaka Kira car il l’avait insulté. Il fut condamné à mort pour cette attaque, du coup les samouraïs de ce seigneur se sont retrouvés sans chef : rônin.

Sachant que cela leur coûterait la vie, ils décidèrent de venger leur maître en tuant l’autre seigneur. Les rônin furent condamnés à mort mais eurent le droit d’accomplir le suicide rituel : seppuku (commis le 4 février 1703).

Ainsi, chaque année le 14 décembre, date de la vengeance des rônin, se tient dans l’enceinte du temple un Matsuri (festival) en leur honneur. Le temple contient également un Musée retraçant l’histoire de ces rônin.

7h-18h (17h d’octobre à mars)/Gratuit/Sengakuji Station

Musée : 9h-16h30 (16h d’octobre à mars)/500¥

 

Sanctuaire Tomioka Hachimangû 富岡八幡宮

Ce sanctuaire, qui date de 1627, est le plus grand sanctuaire Hachiman de Tokyo. Hachiman est le Kami des arts martiaux et de la guerre, d’ailleurs ce sanctuaire est aussi connu pour avoir organisé le premier tournoi de sumo (1684).

Tous les ans à la mi-août se tient un festival, le Fukugawa Hachiman Matsuri (Matsuri = festival) considéré comme l’un des trois grands festivals d’Edo (ancien nom de Tokyo) avec le Sannô matsuri et le Kanda Matsuri. On donne à ce festival aussi le nom de “Mizukake Matsuri” (Mizukake : éclaboussures d’eau) car on jette de l’eau sur les porteurs de mikoshi (sanctuaires portatifs) pendant leur passage. Aussi, une fois tous les trois ans, le matsuri devient le “Hon-matsuri” et ce n’est pas moins de 120 mikoshi dont 54 de taille conséquente qui paradent dans les rues du quartier.

6h-18h/Gratuit/Monzennakacho Station, Kiba Station, Etchûjima Station

Fukugawa Hachiman Matsuri 2019 : 10-14 août (Dimanche : jour de la parade principale)

 

Kiyosumi Teien 清澄庭園

Ce jardin qui était à l’origine la résidence d’un marchant d’Edo avant d’appartenir, à l’époque Meiji, au fondateur de Mitsubishi, fut ouvert en 1932 au public. Le jardin est réputé pour son chemin composé de pierres qui permet de traverser sur l’eau : Isowatari 磯渡り. On trouve également dans le jardin un mémorial à l’Empereur Taishô (Règne : 1912-1926).

9h-17h (dernière entrée jusqu’à 16h30)/Fermé du 29 décembre au 1er janvier/150¥/Kiyosumi Shirakawa Station

 

Marché aux poissons de Toyosu 豊洲市場

Le marché aux poissons de Tokyo, situé auparavant à Tsukiji 築地市場, était un incontournable de Tokyo. Il s’agissait du plus grand marché de gros au monde (poissons, fruits de mer) et les enchères attiraient beaucoup de visiteurs. Il a été déplacé en octobre 2018, pour des raisons d’hygiène, à Toyosu…

Il n’est plus possible d’assister à la vente aux enchères parmi les acheteurs, il faut se rendre dans une salle séparée où l’on peut voir les enchères à travers une vitre.

Enchères commencent à 4h30/Shijomae Station

 


13) Katsushika 葛飾区

 

Lieux à visiter :

Shibamata | Temple Shibamata Taishakuten | Yamamoto-tei

 

Shibamata 柴又

Situé à proximité de la rivière Edogawa, ce quartier de Tokyo est réputé pour son “charme d’époque”. La rue “Taishakuten sando” 柴又帝釈天参道, qui mène jusqu’au temple Shibamata Taishakuten, abrite de nombreuses échopes et restaurants de spécialités locales (ex : Kusa-dango) dont les devantures, avec leurs enseignes en bois, sont réputées pour leur charme. Ce quartier de Tokyo a acquis une certaine notoriété auprès des japonais grâce à une série de 48 films japonais tournés dans le quartier entre 1969 et 1995.

Shibamata Station

 

Temple Shibamata Taishakuten 柴又帝釈天

Ce temple qui date de 1629, est dédié à Taishakuten (divinité bouddhiste, seigneur des 33 cieux). Parmi les choses à voir dans ce temple, il y a la magnifique porte en bois Nitenmon, ainsi que des sculptures sur bois décrivant le sutra du lotus (réalisées entre 1922 et 1934 par des artistes qui ont participé à la construction du Tôshô-gû de Nikkô). L’enceinte du temple abrite également un Pin vieux de 500 ans à l’allure de dragon, ainsi qu’un jardin très agréable pour une jolie balade.

Enceinte du temple : toujours ouverte/Gratuit.

Sculptures sur bois et jardin : 9h-16h (jardin fermé du 28 décembre au 3 janvier)/400¥/Shibamata Station

 

Yamamoto-tei 山本亭

À proximité du Taishakuten, se trouve la résidence Yamamoto-tei. Datant de 1920, cette résidence est une maison de thé traditionnelle. Elle abrite notamment une très jolie pièce “Hana no Ma” qui permet de voir le jardin de la résidence à travers les fenêtres de la pièce. Il est possible d’y boire une tasse de thé tout en dégustant des pâtisseries traditionnelles “Wagashi”.

9h-17h/Fermé les 3e mardi de chaque mois (jour suivant si férié) et 3e mardi-jeudi décembre/100¥ /Shibamata Station

 


SUD DE TOKYO

Shinagawa | Meguro


14) Shinagawa 品川区

 

Lieux à visiter :

Shinagawa-jinja | Hara Museum | Shinagawa Shukuba Matsuri

 

Sanctuaire Shinagawa-jinja 品川神社

Ce sanctuaire, qui date de 1187, fut construit à la demande de Minamoto no Yoritomo qui est le fondateur du shôgunat (gouvernement militaire) de Kamakura (1192-1333). Il a pour particularité d’avoir un torii (portique shintô) original puisqu’il contient deux sculptures de dragon, un dragon montant sur le pilier gauche et un dragon descendant sur le pilier droit du torii.

Le sanctuaire est dédié à l’une des sept divinités du bonheur : Daikokuten 大黒天, qui est la divinité de la richesse, du commerce et des échanges. L’enceinte du sanctuaire qui semble plutôt vaste, contient également une petite allée de torii ainsi qu’une représentation du Mont Fuji d’environ 15 mètres : “Fujizuka” 富士塚. Cette représentation permettait à ceux qui n’avaient pas les moyens ou la force de grimper le Mont Fuji de venir prier ici. Le mont est fait avec de la roche de lave provenant du Mont Fuji.

9h-17h/Gratuit/Shinbata Station

 

Hara Museum 原美術館

Ce bâtiment au design très moderne date pourtant de l’ère Shôwa, et plus précisément de 1938. Il fut converti en musée d’art contemporain en 1979 et son exposition permanente abrite des œuvres d’artistes célèbres comme Yayoi Kusama ou Andy Warhol… Attention : il semblerait que le musée ferme définitivement en 2020, donc n’hésitez pas à vérifier sur le site internet du musée avant de planifier quelconque visite :  site internet du musée.

11h-17h (20h le mercredi, sauf si jour férié), dernière entrée 30 min avant la fermeture/Fermé les lundi (le jour suivant si jour férié) entre les expositions et pendant les vacances du nouvel an/1.100¥/ Shinagawa Station

 

Shinagawa Shukuba Matsuri しながわ宿場まつり

Le Shinagawa Shukuba Matsuri se tient dans le quartier de Shinagawa depuis 1990 afin de célébrer l’héritage historique du quartier où se située la première “station-relais” de la Tôkaidô 東海道. Il s’agit de la route qui reliait Tokyo à Kyôto, Ôsaka et Kôbe au départ de Nihonbashi. Afin de faciliter les déplacements sur la Tôkaidô, 53 stations-relais étaient disposées à différents endroits de la route.  

Le Matsuri se déroule fin septembre, sur deux jours, le long de l’ancien chemin de la Tôkaidô, de Kita-Shinagawa à Minami-Shinagawa. Parmi les événements qui ont lieu pendant le Matsuri il y a notamment une parade de femmes habillées en courtisanes de haut-rang : Oiran Dôchû 花魁道中…

29-30 Septembre/Kitashinagawa Station

 


15) Meguro 目黒区

 

Lieux à visiter :

Meguro-gawa | Meguro Sky Garden | Temple Gohyakurakanji | Temple Meguro Fudoson 

 

Meguro-gawa 目黒川

La rivière du quartier de Meguro, Meguro-gawa, est un spot à Sakura très connu et réputé. En effet, plus de 800 arbres à sakura sont positionnés de chaque côté de la rivière (sur plus de 3km) ce qui donne une jolie vue (rivière + sakura). Ne vous étonnez pas si vous n’êtes pas les seuls à venir vous extasier devant le spectacle, surtout à la nuit tombée puisque les bords de la rivière sont illuminés avec des lanternes.

Illuminations pour les sakura de 18h à 21h/Naka-Meguro Station, Meguro Station

 

Meguro Sky Garden 目黒天空庭園

Le Meguro Sky garden, est un jardin situé au dessus d’un échangeur autoroutier (système de bretelles) dont il prend la forme circulaire. Ce jardin très original date de 2013 et comme il est situé en hauteur, il offre une jolie vue sur la ville et par temps clair, on peut même y apercevoir le Mont Fuji. Bien que situé au dessus d’un échangeur autoroutier, il paraît qu’on entend aucun bruit venant de ce dernier.

7h-21h (horaires peuvent changer selon les saisons)/Gratuit/Ikejiri Ohashi Station

 

Temple Gohyakurakanji 五百羅漢寺

Le temple Gohyakurakan-ji, dont le nom signifie “500 Rakan” accueille des sculptures des Rakan : les disciples de Bouddha (+ un Bouddha). Ce temple date de 1695 mais après la restauration de Meiji (1868) il fut laissé à l’abandon ainsi que les sculptures… Sculptures qui ont été sculptées dans le bois par Shoun Genkei (artiste sculpteur et moine) entre 1691 et 1710 pour le Rakan-ji, son temple situé à Edo (il mourut avant que ce soit terminé). Les sculptures furent restaurées et le temple transféré en 1979 à son emplacement actuel. Les 305 statues du temple ont été désignées “Propriété culturelle importante de Tokyo”.

9h-17h, dernière entrée 30 min avant la fermeture/300¥/Fudomae Station, Meguro Station

 

Meguro Fudoson 目黒不動尊 (ou Ryûsenji  瀧泉寺)

Ce temple contient une statue de Meguro Fudô “Fudô à l’œil noir”, une des cinq statues représentant les  Myô-ô 明王 “Rois du savoir” qui ont été disposées à différents endroits d’Edo (ancien nom de Tokyo) par le conseiller de Tokugawa Ieyasu. Les Myô-ô ont pour rôle de protéger le bouddhisme. Celui de Meguro : Fudô myô-ô est le “roi de clarté inébranlable”, il est souvent représenté avec le visage en colère.

Les cinq statues qui ont été disposées à différents endroits de Tokyo avaient pour particularité d’avoir chacune un œil de couleur différente. Celui de Meguro a l’œil noir, c’est pour cela que le quartier s’appelle Meguro “Œil noir”. Celui du quartier Mejiro de Tokyo a l’œil blanc, d’où le nom du quartier car “Mejiro” signifie “Œil blanc.

Meguro Station, Fudomae Station

 


16) Alentours de Tokyo

Ici sont réunis des endroits que l’on visite souvent lors d’un séjour à Tokyo, mais qui ne sont pas à Tokyo même. Je ne parlerais pas des villes alentours comme Kamakura, Nikkô ou Yokohama, même si elles se visitent souvent depuis Tokyo car ces villes méritent à elles-seules un guide…

 

Lieux à visiter :

Tokyo Disneyland et Tokyo Disneysea | Musée Ghibli | Mont Takao | Showa Memorial Park | Edo-Tokyo Open Air Architectural Museum |Tokyo Game Show 

 

Tokyo Disneyland 東京ディズニーランド Tokyo Disneysea 東京ディズニーシー

C’est le premier parc Disney qui fut construit en dehors des États-Unis (1983). La plupart des attractions de Tokyo Disneyland sont communes aux autres Disneyland (Star Tours, Big Thunder Mountain…), donc si vous êtes en quête de nouveauté l’intérêt se situe dans l’autre parc : Tokyo Disneysea. Ouvert depuis 2001, ce parc contient sept zones réparties autour d’une île volcanique, avec des thématiques liées à la mer… Informations sur le site officiel

9h-22h (8h-22h les week-ends et jours fériés), dernière entrée 21h/1 jour : 7.400¥ adulte, 6.400¥ adolescent, 4.800¥ enfant, 6.700¥ séniors/Maihama Station (15min depuis Tokyo Station) 

Il y a aussi des billets moins cher si vous arrivez plus tard dans la journée, et des billets pour plusieurs jours…

 

Musée Ghibli 三鷹の森ジブリ美術館

Les films d’animation du studio Ghibli sont de renommée mondiale et je pense qu’on en a tous vu au moins un dans sa vie (mon préféré c’est Mon voisin Totoro)… c’est pourquoi le musée Ghibli, situé à Mikata semble être un endroit à voir absolument. Le musée, dont on doit la construction à Goro Miyazaki, est consacré aux coulisses des films Ghibli, on y retrouve notamment des peintures, une représentation du robot du Château dans le Ciel…. La visite est entièrement en japonais et il est interdit de prendre des photos de l’intérieur du musée. Il y a un café et, bien sûr, une boutique.

Depuis la France, il est possible d’acheter ses billets par le biais de différents organismes. Le prix est plus élevé qu’au Japon bien sûr mais comme les billets sont plutôt durs à obtenir sur place… si vous tenez absolument à y aller ça me paraît le moyen le plus sûr d’obtenir un billet. Sinon au Japon, il est possible de les acheter aux Konbini Lawson, mais je crois qu’on ne peut les acheter qu’un mois à l’avance et qu’ils partent assez vite… Informations sur le site internet officiel

10h-18h/Fermé les mardi (quelques autres rares exceptions)/Prix Japon : 1.000¥ adultes, 700¥ 13-18 ans, 400¥ 7-12 ans, 100¥ 4-6 ans/Mitaka Station+15 min de marche ou NekoBus (210¥, 320¥ aller-retour)

 

Mont Takao 高尾山

Le Mont Takao est situé en dehors du centre de Tokyo, mais fait toujours partie de sa métropole. Il est situé à 50 minutes de Shinjuku. On accède au sommet du Mont Takao par différents chemins de randonnées : le plus facile est le 1er et il dure environ 90 minutes. Sachez que si vous êtes pressés ou si vous n’avez pas envie de tout faire à pied, il est possible de faire la moitié du chemin par téléphérique ou télésiège.

Parmi les choses à voir au Mont Takao, il y a notamment un observatoire avec vue sur Tokyo et un autre au sommet avec vue sur le Mont Fuji, par temps clair… Vous trouverez également un temple, le Yakuoin, situé au sommet du Mont Takao, connu pour ses Tengu (“chiens célestes” : créatures légendaires). C’est un endroit très populaire en automne pour les Kôyô (couleur rouge-orange des arbres en automne), donc faites attention si vous y allez à ce moment là. Sachez aussi qu’il y a un Monkey Parc au Mont Takao…

Téléphérique : 8h-17h45 (plus tard les week-ends et vacances)/480¥ (aller), 930¥ aller-retour

Télésiège : 9h-16h30 (16h de décembre à Avril) dernière admission 30 min avant la fermeture/480¥ aller, 930¥ aller-retour

Monkey Park : 9h30-16h décembre-février, 10h-16h30 mars-avril, 9h30-16h30 mai-novembre/420¥/Takaosanguchi Station

 

Showa Memorial Park 昭和記念公園

Situé dans la ville de Tachikawa, à 30 min du centre de Tokyo, le Showa Memorial Park est un immense parc qui a ouvert en 1983 afin de commémorer le 50e anniversaire du règne de l’Empereur Showa. Ce magnifique parc a pour particularité de permettre aux visiteurs d’admirer de nombreuses variétés de fleurs différentes en fonction des saisons (Tulipes, Azalées, Coquelicots…).

En plus des fleurs, vous pourrez aussi vous balader dans des jardins japonais et occidentaux, près de l’étang du parc… Ce parc est également très populaire au printemps avec les Sakura et en automne avec les Ginko (l’autre arbre symbolisant l’automne au Japon). On peut également faire du pédalo dans le parc par beau temps (comme au parc Ueno).

Il y a aussi un musée dédié à l’empereur Showa : Emperor Showa Memorial Museum qui vous permettra de découvrir des photos et autres choses lui ayant appartenu. Il y a donc pas mal de choses à faire dans ce parc, de quoi y passer une bonne journée.

9h30-17h de mars à octobre, 18h les week-ends et vacances entre avril et septembre et 16h30 de novembre à février/ Fermé le 31 décembre, 1er janvier et le 4e lundi et mardi de février/450¥ /Nishi-tachikawa Station, Tachikawa Station

 

Edo-Tokyo Open Air Architectural Museum 江戸東京たてもの園

Ce musée en plein air est une branche du Musée Edo-Tokyo (Sumida). Comme il est situé dans un parc, le parc Koganei, il permet de pouvoir admirer des constructions historiques beaucoup plus imposantes que celles exposées dans le musée.

La plupart des constructions de ce musée, situé à environ 25 minutes de Tokyo, datent de l’époque Meiji. Parmi les bâtiments que l’on peut trouver dans ce musée en plein air, il y a une ferme, un bain public, un poste de police… un bon complément de visite au musée principal Edo-Tokyo.

9h30-17h30 (16h30 d’octobre à Mars), admissions se terminent 30 min avant la fermeture/Fermé les lundi (jour suivant si férié) et vacances du nouvel an/400¥/Hana-koganei Station, Musashi-koganei Station

 

Tokyo Game Show

C’est un salon international du jeu vidéo qui a lieu tous les ans au Makuhari Messe (Préfecture de Chiba). L’objectif principal de ce genre de salon est de pouvoir tester des jeux vidéo en avance, mais comme il y a beaucoup de monde il faut être très motivé (patient ?) pour avoir la chance de tester des jeux. Mais l’intérêt réside également dans le fait de pouvoir se balader à travers les différents stands du salon…

On a acheté nos places sur les machines des Konbini Lawson, mais il semble qu’il soit possible de les acheter sur le site officiel à l’avance ou sur place le jour même pour un peu plus cher.

Mi-septembre/1 jour 1.000¥ ou 1.200¥ si acheté sur place le jour même/Kaihin-Makuhari Station

Voilà qui conclut ce guide de Tokyo. Il manque bien évidemment plein de choses et sûrement même des petites pépites mais en tout cas je pense que ça permet d’aborder déjà pas mal la capitale japonaise… N’hésitez pas à me le dire si jamais j’ai oublié un lieu très important 🙂

En tout cas, ça m’a bien donné envie de retourner à Tokyo tout ça… J’espère sincèrement avoir l’opportunité de pouvoir faire tous les endroits de ce guide un jour.


Épingler sur Pinterest


Vous aimerez aussi


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


error: