Temple Sensô-ji 浅草寺 (+ sanctuaire Asakusa-jinja 浅草神社)

La principale raison pour laquelle j’adore le quartier d’Asakusa, c’est parce qu’il y a le temple Sensô-ji. C’est d’ailleurs le premier temple que j’ai visité quand je suis arrivée à Tokyo pour la première fois.

L’enceinte du temple Sensô-ji est vraiment impressionnante : on entre par la magnifique porte Kaminari-mon 雷門”la porte du tonnerre”, avant de traverser la rue commerçante Nakamise-dôri 仲見世通りavec ses nombreuses échoppes, puis on arrive devant une deuxième porte : la Hôzô-mon 宝蔵門, qui sert d’entrepôt aux trésors du Sensô-ji, avec à sa gauche une magnifique pagode à cinq étages, puis enfin on arrive devant le bâtiment principal du temple. 

Porte Kaminari-mon

J’ai eu l’occasion d’aller au Sensô-ji trois fois, dont une fois de nuit, et j’adore vraiment son atmosphère. Pourtant ce n’est pas vraiment un endroit paisible, vu tout le monde qu’il y a (un peu moins de nuit tout de même) mais j’aime beaucoup cet endroit, il y a vraiment plein de choses à voir dans l’enceinte du temple quand on prend bien le temps de s’y balader et d’ailleurs quand on fouille un peu on trouve moins de touristes. Il n’y a pas seulement les portes et la pagode, il y a aussi diverses statues bouddhiques ainsi qu’un petit étang sur la gauche du bâtiment principal qui offre une jolie vue sur la pagode, il y a également d’autres bâtisses faisant parties du Sensô-ji. En plus, les alentours du temple sont magnifiques, j’adore tellement les petites rues étroites comme celles sur les photos ci-dessus.

J’apprécie également beaucoup l’histoire liée au temple Sensô-ji : en 628 deux frères, qui pêchaient dans la rivière Sumida, ont trouvé dans leurs filets une statue de la déesse bouddhique Kannon. Ne sachant pas qui c’était, ils la relâchèrent dans la rivière mais elle continuait de revenir à chaque fois… Le seigneur du village : Haji no Nakamoto, entendit parler de l’histoire et décida de venir leur expliquer qui était la déesse Kannon et ce qu’était le bouddhisme. Les deux frères, passionnés par ce qu’ils entendaient, décidèrent de se convertir au bouddhisme et la statue de la déesse fut entreposée dans une bâtisse qui deviendra le Sensô-ji en 645, ce qui en fait le temple le plus vieux de Tokyo.

Comme évoqué précédemment, entre la porte d’entrée Kaminari-mon et le temple il y a une longue avenue (plus de 200m) appelée Nakamise-dôri où il y a plein de petites échoppes. Vous pourrez y trouver divers souvenirs du Japon comme de la nourriture, des éventails, des porte-clés… 

Si vous y allez le soir, vous remarquerez que les rideaux des échoppes sont décorés dans un style traditionnel, avec des scènes liées au temple comme par exemple des scènes du festival Sanja Matsuri qui se tient en mai (photos ci-dessus), c’est vraiment très joli.

Même si j’aime beaucoup le temple de jour, j’ai vraiment adoré ma visite de nuit avec les éclairages sur la pagode et les bâtiments principaux… Il y a beaucoup de monde dans le quartier le soir à la recherche d’un restaurant où manger, comme nous, et du coup l’ambiance est super agréable.

Porte Hôzô-mon


Asakusa-jinja


Le sanctuaire Asakusa-jinja se trouve juste à droite du Sensô-ji et si vous ne faites pas attention, vous pouvez facilement passer à côté sans le voir car il est tout petit face à l’imposant Sensô-ji. Ce serait bien dommage parce que c’est un petit sanctuaire bien sympathique et en plus il n’y a presque aucun touriste.

L’histoire de ce sanctuaire est liée à celle du Sensô-ji puisqu’il fut érigé, par ordre du shôgun Tokugawa Iemitsu en 1649, en l’honneur des deux frères et du seigneur du village, qui ont trouvé la statue Kannon.


Mémo


S’y rendre ?

La façon la plus simple de s’y rendre est de s’arrêter à la station Asakusa, sur la ligne Ginza et de sortir par la sortie 1. Suivez le chemin et vous arriverez sur la porte Kaminari-mon.

Horaire et tarif ?

Le hall principal du temple ouvre de 6h à 17h (6h30 d’octobre à Mars).

Le reste du temple, quant à lui, est ouvert tout le temps, c’est pour cela qu’il ne faut pas hésiter à revenir le soir quand il y a beaucoup moins de monde.

L’enceinte et le hall principal du temples sont gratuits.



Épingler sur Pinterest


Temple Sensô-ji

Si tu as aimé, n'hésite pas à partager 🙂


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


error: