Balade au Minoo Park, pour les Kôyô 箕面公園

Si le printemps au Japon est une saison très réputée, grâce notamment à la floraison des Sakura (fleurs de cerisiers), sachez que l’automne est aussi une magnifique saison pour s’y rendre. En automne, c’est la saison des Kôyô 紅葉 ou Momiji 紅葉 (même Kanji, mais deux lectures différentes…), où les feuilles des arbres deviennent orange/rouge, ce qui donne de magnifiques paysages. Bien sûr ce changement de couleur des arbres n’est pas spécifique au Japon, mais c’est un événement très important là-bas, beaucoup de Japonais en profitent pour se balader parmi les arbres colorés.

Comme en 2014/2015 nous vivions à Ôsaka, on a décidé de se rendre au Parc Minoo, situé au nord d’Ôsaka, afin de voir les belles couleurs de l’automne. Pourquoi le Parc Minoo ? Tout simplement parce que j’avais vu beaucoup de photos de la cascade et de la forêt au moment de l’automne et ça m’avait l’air magnifique.

Le parc Minoo est un immense espace vert, très connu pour sa cascade. Comme le mont Takao près de Tokyo, il a acquis le statut de quasi-parc national en 1967 lors des commémorations du centenaire de l’ère Meiji, son vrai nom est donc : “Parc quasi national de Meiji no Mori Minô”. C’est vraiment un endroit magnifique, à visiter tout au long de l’année, mais surtout en automne et au vu des photos, vous comprenez pourquoi.

Par contre, si vous souhaitez vous balader tranquillement en forêt pour profiter des Kôyô, je vous arrête tout de suite, ce n’est pas au parc Minoo qu’il faut aller… ou tout du moins pas le week-end… On y est allé le week-end et il y avait vraiment beaucoup, beaucoup de monde… du coup sur le chemin on se suit les uns les autres. Ça peut rebuter dit comme ça, mais les paysages sont tellement magnifiques, que ça vaut vraiment le coût de se mêler à la foule… Ça ne nous a absolument pas gâché la visite, on en a pris plein les yeux.

Le parc Minoo propose plusieurs chemins de promenade, mais on s’est contenté de suivre le chemin principal menant à la cascade 滝道 (Takimichi : taki signifie cascade, michi signifie chemin), qui faisait tout de même environ 6 kilomètres aller-retour. Si vous avez le temps, sachez donc que vous pouvez prendre votre temps pour vous balader dans le parc. Après quelques minutes de marche, on est tombé sur un torii annonçant un sanctuaire… le torii en pierre avec en fond les feuilles rouges… c’était vraiment magnifique (photo ci-dessus). Il y a aussi un joli pont rouge menant au temple Ryûanji 瀧安寺 (fondé en 658, ouvert de 9h-17h).

Sachez qu’au Japon il n’est pas rare d’avoir un “coin” sanctuaire dans l’enceinte ou à côté d’un temple bouddhiste ancien, c’est parce que pendant un certain temps le shintô et le bouddhisme étaient liés (le Ryôbu Shintô 両部神道combinait le shintô avec des enseignements de l’école bouddhique Shingon).

C’est reparti pour la promenade dans la forêt jusqu’à la cascade. Le chemin est vraiment magnifique… les arbres sont de toutes les couleurs et le ciel était bien bleu, c’est le genre de balade que j’adore. A différents endroits du parc, comme sur les distributeurs, il y a même la mascotte de Minoo : Takinomichi Yuzuru, qui représente un samourai avec une tête de Yuzu (citron japonais)… je la trouve adorable.

Nous voilà enfin devant la magnifique cascade de 33 mètres. Là aussi il y a du monde… surtout si vous souhaitez vous approcher tout près de la cascade car il y a une armada de photographes parquée devant la cascade avec du matériel imposant (trépieds…). Mais si vous savez être patient (et vous faufiler…) vous pourrez voir la jolie cascade. La cascade est très jolie, en plus avec les arbres de toutes les couleurs tout autour, c’était magnifique... Aussi, le bas de la cascade formait un petit arc-en-ciel (2e photo ci-dessous), c’était magique. 

Sur le chemin du retour, vous pouvez vous arrêter aux échoppes qui se trouvent près de la gare afin d’acheter la spécialité de cette saison : momiji tempura (feuilles d’érables que l’on fait frire). Même si pendant l’automne, il risque d’y avoir du monde le week-end, je ne peux que vous recommander à 100% de visiter le Parc Minoo si vous passez par Ôsaka. La promenade parmi les arbres colorés, la cascade… tout était parfait.

Mémo

S’y rendre ?

Depuis la station Umeda (Hankyû), qui se trouve à quelques pas de la station d’Osaka, prendre la ligne Hankyû Takarazuka Line, jusqu’à Ishibashi, puis prendre la Hankyû Minoo Line jusqu’au terminus : Minoo.

En arrivant à Minoo, il suffit de suivre le flot de touristes et de profiter des magnifiques paysages qui s’offrent à vous.

 

Pour voir plus de photos, direction la Galerie Photo

 


Épingler sur Pinterest


Minoo Park

Si tu as aimé, n'hésite pas à partager 🙂


2 thoughts on “Balade au Minoo Park, pour les Kôyô 箕面公園”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


error: