[Kôbe] Kôbe Luminarie, le festival de lumière de Kôbe

Kôbe Luminarie

Édition 2019 : Du vendredi 6 décembre au dimanche 15 décembre.

Thème de cette 25e édition : 希望の光に導かれて、25年

25 années, guidées par la lumière de l’espoir

Lundi-Jeudi : 18h-21h30

Vendredi : 18h-22h

Samedi : 17h-22h

Dimanche : 17h-21h30

Le Kôbe Luminarie 神戸ルミナリエ est un festival de lumière qui a lieu chaque année à Kôbe, au début du mois de décembre. Comme ces illuminations ont lieu en décembre on peut facilement penser qu’il s’agit d’illuminations pour Noël, comme il y en a un peu partout au Japon (et ailleurs) à cette période de l’année… Et bien en fait, ces illuminations sont liées au grand tremblement de terre de Kôbe : Hanshin-Awaji Daishinsai 阪神・淡路大震災, qui eut lieu dans la région de Kôbe en 1995. Hanshin-Awaji Daishinsai signifie littéralement le “grand tremblement de terre d’Hanshin-Awaji”, car la région de Kôbe-Ôsaka est surnommée Hanshin et Awaji désigne l’île d’Awaji située en face de Kôbe. Ce tremblement de terre fit beaucoup de victimes et ces illuminations sont là pour commémorer cela.


Kôbe Luminarie
En vous baladant dans la ville de Kôbe, vous remarquerez que deux pans de son histoire sont encore très présents :

L’ouverture du port aux étrangers, en 1868. Pour plus d’infos sur cette période et sur les vestiges qu’il en reste à Kôbe, j’ai rédigé un article plutôt détaillé à ce sujet : Concession étrangère de Kôbe.

Le tremblement de terre de 1995 qui a fait plus de 6000 victimes (dont plus de 5000 rien qu’à Kôbe) et près de 43000  blessés. Un de mes professeurs à l’Université de Kôbe m’avait dit qu’ils avaient eu de la chance dans leur malheur car le tremblement de terre eut lieu le 17 janvier à 5h46 du matin : comme il était assez tôt les trains ne circulaient pas vraiment… cela aurait fait beaucoup plus de victimes sinon et comme c’était en hiver il faisait froid, donc la nourriture s’est mieux conservée. À Kôbe il y a beaucoup de choses en rapport avec cet événement, comme le mémorial sous terre au Higashi Yûenchi, les restes des effondrements aux abords de Meriken Park ou le Kôbe Luminarie… J’ai également rédigé un article détaillé sur le sujet : Tremblement de terre de Kôbe.

C’est à Valerio Festi (un artiste italien) et Hirokazu Imaoka (japonais originaire de Kôbe) que nous devons ces illuminations dont le thème change tous les ans.


Pourquoi ces illuminations ?


Tout simplement parce qu’à cause de la violence du tremblement de terre, la ville fut plongée dans l’obscurité pendant pas mal de temps… ainsi l’idée de ces illuminations était de répandre à nouveau la lumière sur la ville et surtout dans le cœur des habitants. Les lumières de ce premier festival furent données par le gouvernement italien et comme ce fut un véritable succès, le Kôbe Luminarie, qui ne devait durer qu’une année, continue d’émerveiller ses participants, chaque année, depuis 1995.

Comme il y a vraiment beaucoup de monde, on doit suivre un parcours prédéfini qui part de la station Motomachi pour rejoindre le parc Higashi-Yûenchi où se trouve le clou du spectacle… Avant cela, la balade guidée vous amènera dans la rue adjacente au parc où commence les illuminations. Cette rue, totalement remplie de lumière (photos ci-dessus) est vraiment magnifique.

Une fois la longue rue parcourue, on arrive au parc Higashi-Yûenchi (où se trouve le mémorial des victimes du tremblement de terre). Il y a une sorte de grand palais fait entièrement de lumière (photo ci-dessous), vraiment magnifique. Par contre, il y avait tellement de monde qu’il nous a été impossible de rentrer à l’intérieur du palais, mais rien que de dehors c’était très joli. De plus, sur les côtés du palais il y avait plein de Yatai (stands de nourriture) et comme on avait super faim on s’est précipité pour manger une brochette de viande tout en admirant les illuminations

L’ambiance était vraiment très sympa. Même si la foule peut rebuter, je vous recommande vraiment d’y aller… surtout que chaque année les illuminations changent de thème, donc aucune année ne ressemblera aux autres. Si vous y allez cette année, vous ne retrouverez donc pas la couleur et le style des illuminations présents sur mes photos qui datent de l’édition de 2014.

kobe luminarie

Kôbe Luminarie


Mémo


S’y rendre ?

Bien que les illuminations aient lieu entre Motomachi et Sannomiya, le chemin des illuminations ne peut se prendre que depuis Motomachi, donc descendre à cette station est plus pratique. Si vous arrivez avant les illuminations vous pouvez même aller vous balader dans le quartier chinois de Kôbe, très sympa le soir.

Si jamais vous êtes vers Kôbe en décembre, n’hésitez pas !



Épingler sur Pinterest


Kôbe Luminarie

Vous aimerez aussi


2 thoughts on “

[Kôbe] Kôbe Luminarie, le festival de lumière de Kôbe

  • Sannomiya, Motomachi…. aah natsukashii
    Aller voir les Kôbe Luminaries est fortement conseillé dans tous les guides que j'ai pu voir et dans les documents touristiques donné par le KICC, ça me donne teeellement envie à moi aussi…. Allez, l'an prochain !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.