Sanctuaire Nezu Jinja, 根津神社

Le sanctuaire Nezu-jinja est situé dans l’arrondissement de Bunkyô, pas très loin du parc Ueno. Son histoire est plutôt intéressante puisqu’elle est liée à deux personnages historiques du Japon…

Ce sanctuaire aurait été construit en l’honneur de Susanoo (le dieu des tempêtes) à la demande de Yamato Takeru no Mikoto qui est le troisième fils de l’empereur Keikô. Son histoire est racontée dans le Kojiki (chroniques des faits anciens, 712) et dans le Nihonshoki  (chroniques du Japon, 720) : deux livres sur les origines du Japon. Selon la légende, Yamato Takeru “Brave du Yamato” est un héro connu pour son courage, son ingéniosité (au vu des récits, il est surtout très violent, il a quand même tué son frère aîné…) et pour avoir permis l’extension du royaume du Yamato (vers 250 dans la province du Yamato, autour de Nara, une structure politique et sociale avec un souverain s’est mis en place). Parmi les faits les plus connus, il se serait déguisé en femme afin de pouvoir tuer le chef d’un clan lors d’un banquet… Le fondateur du sanctuaire Nezu-jinja est donc quelqu’un de plutôt important même si son existence n’est pas avérée… (Tout ça, ça me donne tellement envie d’en savoir plus sur la mythologie du Japon…)

Le sanctuaire était à l’origine situé à Sendagi, soit un peu plus au nord, mais le 5e Shôgun (gouverneur militaire) Tokugawa : Tokugawa Tsunayoshi le relocalisa à Nezu, afin de célébrer son choix de faire de Ienobu Tokugawa son successeur (d’ailleurs une partie du sanctuaire est dédiée à Ienobu Tokugawa). Cette version du sanctuaire, relocalisée, date du 18e siècle.

En plus de son histoire, le sanctuaire Nezu-jinja est vraiment un endroit magnifique à visiter. Il est situé dans un quartier résidentiel très tranquille de Tokyo, dans un vrai coin de nature. Dès que l’on passe le torii (portique shintô) on est frappé par toute cette verdure… il y a un petit étang avec des carpes (koi) et des tortues d’eau, un petit pont en pierre, plusieurs bâtiments de couleur vermillon et sur le côté gauche du sanctuaire… une allée de Torii.

L’architecture des bâtiments du sanctuaire rappelle le style du sanctuaire Tôshô-gû de Nikkô, ce style s’appelle Gongen. La particularité de ce style repose sur le contraste entre des sculptures dorées et la couleur vermillon du reste de la structure (photos ci-dessus).

Sachez que l’enceinte du sanctuaire contient de nombreuses azalées et qu’un Matsuri (festival) leur est consacré au moment de leur floraison : le Tsutsuji Matsuri, qui se tient de fin avril à début mai. Ça doit être vraiment magnifique de voir l’enceinte du sanctuaire de toutes les couleurs à cette période… mais ne vous en faites pas ça vaut quand même largement le coup d’oeil les autres saisons, on y est allé en Septembre et tout était bien vert.

L’allée de torii est vraiment pleine de charme, elle est située un peu en hauteur par rapport au reste de l’enceinte. Cette partie du sanctuaire, qui rappelle l’allée de torii du sanctuaire Fushimi-inari-taisha, s’appelle Otome Inari-jinja et contient d’ailleurs un petit sanctuaire dédié à Inari, le Kami (dieu shintô) du riz et de la nourriture (photo ci-dessus). L’allée mène ensuite sur une petite cour avec d’autres torii, dont certains très anciens et abîmés, (photo ci-dessous) c’est magnifique.

Il y a d’autres objets posés ici et là, dans la petite cour, dédiés au 6e shogun Tokugawa : Tokugawa Ienobu… Bref, l’enceinte du sanctuaire regorge vraiment de petits trésors alors prenez votre temps pour la visiter. J’ai vraiment adoré ce sanctuaire, il fait incontestablement parti de mes préférés et j’ai vraiment envie d’y retourner au moment du Matsuri pour y voir les azalées. 

Mémo

S’y rendre ?

La station la plus proche est la station Nezu, sur la ligne Chiyoda. Mais il est tout à fait possible de rejoindre le sanctuaire, à pied, depuis la station Ueno (environ 20 minutes de marche).

Horaire et tarif ?

Ouvert de 8h à 17h. Gratuit, comme beaucoup de sanctuaires !


Épingler sur Pinterest


 
Sanctuaire Nezu-jinja
 
Si tu as aimé, n'hésite pas à partager 🙂


2 thoughts on “Sanctuaire Nezu Jinja, 根津神社”

  • La petite allée de torii est trop jolie !
    +1 pour la mythologie japonaise, j'ai d'ailleurs acheté un bouquin “Shinto : Sagesse et Pratique” (en FR du coup) pour en savoir un peu plus, comprendre un peu mieux le shinto. Mais un livre de mythologie qui expliquerait les différents mythes principaux du Japon m'intéresserait énormément ! Faudrait demander à Julien son mémoire pour avoir des pistes aussi, je me dis ça depuis des jours et des jours ! XD

  • Ouiiii Toriii <3
    Ah il est bien ce livre ?
    Oui faudrait lui demander, mais je crois que c'était sur le Shinto d'Etat son mémoire, ce qui est un peu différent… En fait je crois que le tip top serait un livre en japonais, histoire d'avoir tous les termes… ça fait peur en japonais mais je vais essayer de trouver ça xD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


error: