Japonismes 2018 : Les âmes en résonance

Au cas où vous ne le sauriez pas, depuis le mois de juillet 2018, et ce jusqu’en février 2019, a lieu en France une série d’événements réunis sous l’appellation “Japonismes 2018“.

Pourquoi cette année ? Parce que 2018 marque le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre le Japon et la France, ainsi que le 150e anniversaire de la restauration de Meiji. Pour célébrer cela, des événements ont lieu à Paris (et parfois ailleurs en France) afin de nous faire découvrir différents aspects de la culture japonaise.

Il y a vraiment beaucoup d’événements, donc je ne vais pas tous les énoncer dans cet article… En revanche, je souhaite vous lister des événements en cours qui m’intéressent tout particulièrement et surtout vous faire un petit compte-rendu des événements que j’ai pu voir.

 


Événements en cours


 

Nara – Trésors du Bouddhisme Japonais

Exposition au Musée Guimet regroupant trois sculptures venant du temple Kôfuku-ji de Nara : un Jizô Bosatsu (Bien culturel important) et une paire de Kongô Rikishi  (Trésor national du Japon). Le Jizô Bosatsu est conservé au Japon dans un bâtiment fermé au public, c’est donc une occasion rare de pouvoir le voir…

Plus d’infos un peu plus bas dans l’article

Du 23 janvier au 18 mars 2019. Musée Guimet, Iéna (ligne 9) Boissière (ligne 6).

Fermé les mardi, ouvert du mercredi au lundi, de 10h à 18h.

Plein tarif 11,50€, tarif réduit 8,5€ (site officiel)

 

Japon-japonismes. Objets Inspirés, 1867-2018

Exposition au Musée des Arts Décoratifs où des objets d’art japonais anciens rencontrent des créations occidentales japonistes. En tout plus de 1400 œuvres d’art (design, mode, arts graphiques…), autour de cinq thématiques : les acteurs de la découverte, la nature, le temps, le mouvement et l’innovation, vous attendent au Musée…

Du 15 novembre 2018 au 3 mars 2019. Musée des Arts Décoratifs (MAD), Palais-Royal (ligne 1 et 7), Pyramides (ligne 14) ou Tuileries (ligne 1).

Fermé les lundi, le 25 décembre, le 1er janvier et le 1er mai. Ouvert du mardi au dimanche, de 11h à 18h et les jeudi de 11h à 21h.

Plein tarif 11€, tarif réduit 8€50 (site officiel)

 

FOUJITA Œuvres d’une vie (1886-1968)

L’artiste peintre japonais (puis naturalisé français) Foujita (1886-1968) a quitté très jeune le Japon pour venir s’installer à Paris où il deviendra une des figures de l’École de Paris. La Maison de la Culture du Japon à Paris dresse une rétrospective de cet artiste, avec 37 peintures représentatives de ses 60 années de création…

Du 16 janvier au 16 mars 2019Maison de la Culture du Japon à Paris (MCJP), Salle d’exposition (Niveau 2), Bir-Hakeim (ligne 6) ou Champ de Mars – Tour Eiffel (RER C).

Fermé les dimanche et lundi. Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 20h.

Plein tarif 7€, tarif réduit 5€ (site officiel)

 

Kohei Nawa : Throne 

Cette sculpture de 10,4 mètres de haut, couverte de feuilles d’or, est l’œuvre de Kohei Nawa. Elle représente un trône qui flotte symbolisant le fait que l’informatique et l’intelligence artificielle pourraient à terme devenir les principales sources d’influence de la politique et de l’économie…

Plus d’infos un peu plus bas dans l’article

Du 13 juillet 2018 au 18 février 2019. Pyramide du musée du LouvrePalais-Royal/Musée du Louvre (ligne 1 et 7), Pyramides (ligne 14).

Le Belvédère sous la pyramide du Louvre est fermé les Mardi, le 25 décembre et le 1er janvier. Ouvert du mercredi au lundi, de 9h à 18h (le mercredi et le vendredi jusqu’à 22h).

Gratuit

 

Pour retrouver plus de détails sur ces événements et sur ceux qui ne sont pas cités dans cet article : site de Japonismes 2018

 


Nara-Trésors du Bouddhisme Japonais/En cours


Du 23 janvier au 18 mars 2019, Musée Guimet

Afin de clôturer la saison Japonismes 2018 en beauté, le Musée Guimet nous offre une exposition regroupant trois sculptures venant du temple Kôfuku-ji de Nara : un Jizô Bosatsu 地蔵菩薩 (Bien culturel important) et une paire de Kongô Rikishi 金剛力士 (Trésor national du Japon).

Cette exposition est une occasion unique de profiter de ces sculptures, et pas seulement en France, car le Jizô Bosatsu est conservé dans un bâtiment fermé au public au Japon.

Le Musée Guimet m’a très gentiment invité à venir contempler ces sculptures lors d’une visite guidée en compagnie du conservateur du musée et je suis très contente d’avoir pu les voir de mes propres yeux. En plus, grâce à la visite guidée j’ai appris plein de choses sur les sculptures, ce qui m’a permis d’en faire un article plutôt détaillé que je vous invite à consulter : Nara-trésors du Bouddhisme Japonais.

Je suis vraiment contente d’avoir pu voir cette sculpture de Jizô si rare… et ces deux Kongô Rikishi que j’avais loupé lors de ma visite du temple Kôfuku-ji. C’est vraiment un privilège de pouvoir les voir en France. En plus, les sculptures sont disposées dans la magnifique bibliothèque historique du Musée… j’ai vraiment adoré cette disposition avec les livres anciens de la bibliothèque en fond et la coupole de la rotonde en guise de plafond… Vous l’aurez compris, je vous recommande à 100% d’y aller.

Mémo

Du 23 janvier au 18 mars 2019. Musée Guimet, Iéna (ligne 9) Boissière (ligne 6)

Fermé les mardi. Ouvert du mercredi au lundi, de 10h à 18h.

Plein tarif : 11,50€, tarif réduit : 8,50€  (Tout achat de billet inclut une seconde visite gratuite dans les 14 jours qui suivent l’acquisition du billet)

Présentation sur le site du Musée Guimet : Nara-Trésors du Bouddhisme Japonais

 


KOHEI NAWA | Throne/En cours


Du 13 juillet 2018 au 18 février 2019, Pyramide du Musée du Louvre

Cette immense sculpture, toute dorée, est l’œuvre de Kohei Nawa. Elle représente un trône qui flotte et qui symbolise le fait que l’informatique et l’intelligence artificielle pourraient à terme, remplacer le pouvoir et l’autorité comme sources d’influence de la politique et de l’économie

La sculpture est inspirée des chars utilisés en Orient lors des fêtes religieuses et mesure 10,4 mètres de hauteur. Sa magnifique couleur dorée vient du fait qu’elle est entièrement couverte de feuilles d’or. Elle est exposée sous la pyramide du Louvre pendant 6 mois afin de “remettre en question les notions de pouvoir, d’autorité, qui se sont perpétuées dans le passé et interroger la notion de futur”…


Je ne m’en rendais pas forcément compte avant d’y aller, mais cette sculpture est vraiment très impressionnante et très grande. On la voit très bien depuis l’extérieur à travers les vitres de la pyramide du Louvre. En plus avec sa couleur dorée, elle attire plutôt bien l’attention…

J’ai vraiment adoré cette sculpture et surtout la prendre en photo… que ce soit depuis l’entrée de la pyramide ou depuis l’étage inférieur (près de l’entrée du musée du Louvre). Non seulement elle est super photogénique… mais en plus elle est super bien placée : ça rend vraiment bien avec les vitres de la pyramide et les bâtiments du Louvre en fond… C’était vraiment une belle découverte. Si vous êtes dans le coin ou que vous comptez visiter le Louvre, n’hésitez pas à lui accorder quelques minutes d’attention, vous ne le regretterez pas.

Mémo

Du 13 juillet 2018 au 18 février 2019. Pyramide du Musée du Louvre,  Palais-Royal/Musée du Louvre (ligne 1 et 7), Pyramides (ligne 14)

Le Belvédère sous la pyramide du Louvre est fermé les Mardi, le 25 décembre et le 1er janvier. Ouvert les autres jours de 9h à 18h (le mercredi et le vendredi jusqu’à 22h).

Présentation sur le site du Louvre : Throne 

 


 Meiji, Splendeurs du Japon Impérial (1868-1912)/Terminé


Du 17 octobre 2018 au 14 janvier 2019, Musée Guimet

Comme évoqué en introduction, Japonismes 2018 célèbre également le 150e anniversaire de la Restauration de Meiji (renversement du shogunat Tokugawa (gouvernement militaire) et restauration du pouvoir impérial). Pour l’occasion, le Musée Guimet rend hommage à cette période caractérisée par une modernisation effrénée du pays qui sort d’une longue période d’isolement, afin de rattraper les puissances occidentales de l’époque et faire jeu égal avec elles.

Cette modernisation a aussi eu lieu au niveau artistique et c’est sur cet aspect que l’exposition insiste en rassemblant bon nombre de photographies, de textiles, de peintures

L’époque Meiji est une époque que j’affectionne beaucoup, mes deux sujets de mémoire de Master portaient d’ailleurs sur cette époque (plus précisément sur les concessions étrangères dans les ports ouverts aux étrangers)… du coup je voulais absolument voir cette exposition.

Je n’ai absolument pas été déçue, il y a vraiment beaucoup de belles pièces représentatives de cette époque. J’ai aussi adoré le fait qu’il y ait plein d’objets différents : que ce soit des estampes, des photos, des vases, des sculptures… ça permet d’avoir un vaste aperçu de ce qui se faisait à l’époque. En plus, comme l’exposition n’est pas limitée à un type d’art ou d’objet, vous trouverez forcément quelque chose qui vous plaît…

 


teamLab : Au-delà des limites/Terminé


Du 15 mai au 9 septembre 2018, La Villette

Teamlab, à l’origine de cette exposition, est un collectif originaire du Japon formé en 2001. Les expositions de ce collectif sont caractérisées par leur côté immersif et interactif : vous pouvez vraiment interagir avec le décor et la réaction sera immédiate…

La salle la plus impressionnante de cette exposition était celle de la grande cascade. Les couleurs prédominantes et la végétation du décor changent en même temps que les saisons, c’est magnifique. En plus, lorsque vous vous asseyez par terre ou que vous restez immobile, des fleurs poussent à l’endroit où vous êtes

Team Lab 

C’est vraiment mon gros coup de cœur de l’année dernière (2018), c’était vraiment génial de pouvoir se promener dans cet univers magique, j’en ai vraiment pris plein les yeux.

Même si cette exposition est terminée, n’hésitez pas à consulter l’article que j’ai écrit, surtout si vous avez l’intention de vous rendre à Tokyo car le collectif teamLab a ouvert il y a quelques mois son propre musée à Tokyo (infos dans l’article sur l’exposition teamLab + galerie photo).

 


Épingler sur Pinterest


© le logo provient du site de Japonismes 2018

Si tu as aimé, n'hésite pas à partager 🙂


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


error: