Le sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gû de Kamakura

Même si la ville de Kamakura est surtout connue pour ses nombreux temples, elle abrite un impressionnant sanctuaire : le Tsurugaoka Hachiman-gû 鶴岡八幡宮.

Ce sanctuaire fut construit à un autre endroit en 1063 par Minamoto Yoriyoshi, puis fut déplacé à son endroit actuel en 1180 par le premier shogun (gouverneur militaire) de la période Kamakura : Minamoto no Yoritomo.

 

Il s’agit du sanctuaire le plus important de Kamakura et il est dédié à Hachiman, le kami (dieu) de la guerre, protecteur des samouraïs et du clan Minamoto. L’animal symbolique de Hachiman est le pigeon. D’ailleurs, sur l’inscription du nom du sanctuaire le “八” de 八幡宮 (hachiman) est en forme de deux pigeons qui se regardent. 

Lors de ma première visite du sanctuaire je suis arrivée sur le côté du bâtiment principal du sanctuaire, situé en haut d’un escalier de 61 marches. Je suis arrivée par en haut car j’ai rejoins le sanctuaire à pied depuis le temple Engaku-ji (gare Kita-Kamakura). Or pour ma 2e visite je suis arrivée par en bas, depuis la gare de Kamakura et l’effet n’est pas du tout le même ! En arrivant par en haut, j’ai directement vu le bâtiment principal, alors que depuis la gare de Kamakura on le voit au fond, dominant depuis les hauteurs… c’est assez impressionnant. 

L’enceinte du sanctuaire est vraiment très impressionnante. J’ai vraiment beaucoup aimé la longue allée (sandô), qui relie le torii (portique) au bâtiment principal du sanctuaire. D’ailleurs, ce torii n’est que le 3e torii du sanctuaire : le 2e se trouve à peu près au niveau de la gare de Kamakura et le 1er beaucoup plus loin, vers la plage.  

L’allée nous fait notamment passer par un pont situé au-dessus d’un étang. Cet étang est divisé en deux parties, une avec trois îles symbolisant le clan des Minamoto et une avec quatre îles symbolisant les Taira, les ennemis des Minamoto. Ces derniers ont quatre îles, car ce chiffre est synonyme de mort en japonais (les deux mots se prononcent pareil). 

 

 

J’ai beaucoup aimé le sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gû. Même si les différents temples de Kamakura sont incroyables, je suis passionnée par le shintô et les sanctuaires, du coup j’étais contente de trouver un sanctuaire aussi incroyable dans la ville. D’ailleurs, avant la séparation entre le bouddhisme et le shintô, qui eut lieu pendant l’ére Meiji, il y avait une pagode bouddhiste dans l’enceinte du sanctuaire…

Kamakura est vraiment une ville magnifique qu’il est indispensable de visiter si vous passez quelques jours à Tokyo. 

 

 

S’inscrire à la newsletter :

 


Mémo


 

S’y rendre ?

Le sanctuaire est situé à une dizaine de minutes à pied de la gare de Kamakura. 

Horaire et tarif ?

Le sanctuaire est ouvert tous les jours de 5h à 21h (de 6h à 21h d’octobre à mars). Du 1er au 3 janvier : il est ouvert 24h/24.  L’entrée est gratuite.

Musée du sanctuaire : 200¥.

 

Épingler sur Pinterest


 


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.