Visiter le monde imaginaire d’Harry Potter grâce à Hogwarts Legacy

Sur ce blog on a pris l’habitude de voyager de différentes façons, notamment grâce aux jeux vidéo. On a par exemple visité l’Égypte antique avec Assassin’s Creed Origins ou le royaume de Shambhala avec Uncharted 2. Aujourd’hui, je vous propose de visiter le monde imaginaire d’Harry Potter grâce au jeu vidéo Hogwarts Legacy : l’héritage de Poudlard.

Je fais partie de la génération qui a découvert la saga enfant, au moment de la sortie du premier livre, et qui a attendu avec impatience la sortie de chaque nouveau livre. J’en ai même acheté certains en anglais, car ils sortaient avant… Bref, c’est une passion qui ne m’a jamais quitté depuis, alors quand j’ai appris qu’un jeu vidéo d’aventure en monde ouvert allait sortir dans cet univers, j’avais vraiment trop hâte !

 

 

Hogwarts Legacy : l’héritage de Poudlard

Sorti en février 2023 sur PS5, PC et Xbox Series (plus tard sur d’autres consoles), Hogwarts Legacy est un jeu vidéo développé par le studio Avalanche Software. Il s’agit d’un RPG (jeu de rôles) action-aventure qui se déroule dans un monde ouvert inspiré du « monde des sorciers« , l’univers créé par J.K. Rowling.

L’histoire a lieu à la fin des années 1800, je ne vais pas entrer dans les détails, mais notre personnage (au choix fille ou garçon) entre directement en 5e année et va se retrouver confronté à une rébellion de gobelins…

 

 

Lors de notre arrivée à Poudlard, on assiste à la traditionnelle cérémonie de répartition du choixpeau magique, pour savoir quelle maison de Poudlard on va rejoindre. On a le choix entre Gryffondor, Serdaigle, Poufsouffle et Serpentard. Soit on peut laisser le choixpeau magique décider pour nous en répondant à quelques questions, ce que j’ai fais, soit on peut choisir la maison que l’on souhaite. Le choixpeau m’a envoyé à Serdaigle ! Lorsque je fais des tests pour savoir quelle maison me correspond, c’est celle-ci que l’on me donne donc je m’y attendais et je suis plutôt contente.

Dans le jeu on peut visiter l’ensemble du château, et ça c’est vraiment très très cool ! Le seul endroit que l’on ne peut pas visiter, et c’est plutôt logique, ce sont les salles communes des trois autres maisons. On peut également suivre des cours pour y apprendre de nouveaux sorts et se lier d’amitié avec des personnages issus d’autres maisons par le biais de quêtes. Dans le château, il y a plein de trucs à faire, comme trouver des collectibles qui contiennent des infos sur différents lieux/objets, mais aussi des mini-jeux… Le jeu est plutôt complet à ce niveau-là.

 

 

On peut aussi se balader dans l’enceinte du château pour voir la cabane d’Hagrid par exemple ou le terrain de quiddich (on ne peut malheureusement pas y jouer). On peut également se rendre dans la forêt interdite et bien évidemment à Pré-au-lard, mais aussi visiter les highlands alentour. Comme dans les livres le jeu se déroule sur plusieurs saisons, du coup on peut voir les magnifiques environnements changer de couleur.

Aussi, comme il s’agit d’un jeu d’action il y a des phases de combat. On va pouvoir affronter des araignées, des loups, des gobelins… tout ça grâce à notre baguette magique (achetée chez Ollivander) et aux sorts que l’on aura appris. Il est même possible, si on le souhaite, d’apprendre les « sortilèges impardonnables »… Le combat à la baguette magique est vraiment bien fait, on a vraiment une sensation de puissance.

Je ne veux pas trop entrer dans les détails, mais comme vous pouvez le voir sur les photos que j’ai prises du jeu, il est aussi possible de voler sur un balai. C’est une des choses que j’ai préférées dans le jeu ! Pouvoir survoler Poudlard, le lac ou les highlands en balai est vraiment incroyable. Pour aller plus vite, on peut se téléporter d’un point à un autre comme la carte est assez grande, mais j’ai quasiment tout fait en volant, tellement c’est agréable et que les paysages sont magnifiques.

 

 

Sans trop en dévoiler là aussi, il est possible de côtoyer des animaux fantastiques tels que des hippogriffes, des sombrals ou encore des niffleurs. C’est vraiment chouette de pouvoir se prendre pour Newt Scamander (Norbert Dragonneau), le héros des films « Les animaux fantastiques » !

J’ai vraiment adoré le jeu, l’immersion dans l’univers d’Harry Potter est vraiment très bien faite. Je pourrai facilement relancer le jeu juste pour me balader dans le château ou voler dans les highlands. La seule chose que je regrette c’est l’absence d’un mode photo ! Le jeu est tellement beau, c’est vraiment dommage de ne pas pouvoir prendre des photos comme on le souhaite. J’ai recadré les photos pour que ça ne se voit pas, mais normalement on voit l’interface de jeu (mini-map, jauge de vie, quête en cours), ça aurait été tellement mieux de pouvoir cadrer comme on veut…

Voilà pour cette présentation du super jeu vidéo Hogwarts Legacy. Si vous y avez joué vous aussi, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé.

 

S’inscrire à la newsletter :

 


Épingler sur Pinterest




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.