Découvrir les lieux importants de l’Égypte antique avec Assassin’s Creed Origins [01]

Après avoir présenté les lieux importants de la Grèce antique grâce à Assassin’s Creed Odyssey et les lieux importants de l‘Angleterre à l’époque des invasions vikings grâce à Assassin’s Creed Valhalla, il est grand temps de se rendre en Égypte pour présenter les lieux importants de l’Égypte antique grâce à Assassin’s Creed Origins.

L’Égypte fait partie de ces pays qui me fascinent depuis longtemps, que ce soit pour ses nombreux vestiges ou pour sa mythologie complexe et passionnante. En attendant de pouvoir enfin y mettre les pieds, le jeu Assassin’s Creed Origins me permet de pouvoir me balader dans tous ces lieux incroyables et d’explorer les pyramides telle une véritable archéologue.

Comme il y a beaucoup de lieux importants à évoquer, cet article va être divisé en deux parties. Pour cette première partie, nous verrons principalement la ville de Memphis et les différentes pyramides construites aux alentours, mais aussi la magnifique ville d’Alexandrie et celle de Crocodilopolis. La seconde partie sera quant à elle consacrée à la ville de Thèbes et à la vallée des Rois. 

Les pyramides de Mykérinos (gauche), Khéphren (centre) et Khéops (droite) de nuit dans Assassin’s Creed Origins

 

La série des Assassin’s Creed

Assassin’s Creed est une licence de jeux vidéo très populaire, développée par le studio Ubisoft. Le premier jeu est sorti en 2007 sur PS3, Xbox 360 et PC, et depuis de très nombreux opus sont sortis. Le jeu nous permet d’incarner un personnage qui a vécu dans un pays donné, à une époque donnée, grâce à une machine appelée “Animus” (et un peu d’ADN).

Parmi ces différentes époques et pays que la série aborde, on peut citer l’Italie de la Renaissance, le Londres de l’époque victorienne, le Paris de la Révolution française, l’Angleterre des raids vikings ou encore la Grèce antique… J’aime beaucoup le fait que ces jeux vidéo soient des mondes ouverts, on peut donc se déplacer librement sur la carte (zone) du jeu qui est vraiment très impressionnante, surtout sur les trois derniers opus. En plus, comme les développeurs s’efforcent de reconstituer les lieux le plus fidèlement possible, le résultat est vraiment incroyable, on a vraiment l’impression d’y être.

Grâce aux Assassin’s Creed on peut également assister à de nombreux événements historiques. Même s’ils sont adaptés pour coller à l’histoire des personnages et à l’affrontement entre le groupe des Assassins, auxquels on appartient, et celui des Templiers, c’est incroyable de pouvoir vivre ces événements et de côtoyer des personnages historiques tout au long de son aventure.

Assassin’s Creed Origins

Assassin’s Creed Origins, sorti en 2017 sur PS4, Xbox One et PC, a marqué le renouveau de la licence Assassin’s Creed. C’est à partir de cet opus que la licence intègre des éléments de RPG (jeux de rôle), avec notamment un système de montée de niveau ou encore un arbre de compétences. Et pour ce renouveau, le studio a choisi de s’attaquer à une civilisation incroyable, celle de l’Égypte antique ! 

Assassin’s Creed Origins se déroule donc pendant l’antiquité égyptienne, mais plus précisément à la fin de cette période, puisque nous somme en -49. On incarne Bayek, un Medjaÿ (sorte de protecteur de la population) originaire de la région de Siwa. L’Égypte de cette époque est gouvernée par Ptolémée XIII et sa sœur/épouse Cléopâtre, qui vont se quereller pour régner seul/seule sur le trône, avec en toile de fond l’arrivée des Romains, et d’un certain Jules César, dans le pays.

Si vous avez l’intention de faire le jeu, ne vous en faites pas je ne parlerai pas plus du scénario du jeu ou du dénouement de la lutte entre Ptolémée et Cléopâtre, pour ne pas spoiler. Dans cet article, j’aborderai en revanche les différents lieux que l’on peut visiter dans le jeu. 

Vue des pyramides de Gizeh depuis la pyramide de Djéser dans Assassin’s Creed Origins 

 

Avant d’évoquer les différents lieux importants du pays, je voulais quand même présenter en quelques mots la civilisation de l’Égypte antique. 

L’Égypte antique (de -3150 à -30)

La civilisation de l’Égypte antique est sans doute la civilisation qui fascine le plus le monde entier. Cette civilisation a duré sur une période extrêmement longue, plus de 3000 ans. L’Égypte antique a pris vraiment forme avec l’unification des deux zones peuplées d’Égypte, la Basse-Égypte (Delta du Nil) et la Haute-Égypte (au sud, le long du Nil), par le premier pharaon d’Égypte Menés (ou Namer) en -3100.

L’Égypte antique est divisée en trois périodes principales, Ancien Empire, Moyen Empire et Nouvel Empire, toutes trois entrecoupées de trois périodes intermédiaires pendant lesquelles l’Égypte n’était plus tout à fait unifiée… À l’époque de l’Ancien Empire, la capitale du royaume était située à Memphis. C’est pendant cette période que sont construites les grandes pyramides, elle est d’ailleurs considérée comme l’âge d’or de l’Égypte antique. L’Ancien Empire prendra fin à cause de la lutte entre les différents Nomarques (dirigeants des régions d’Égypte appelées Nomes) du pays.

Le Nomarque de Thèbes va remporter cette lutte et réunifier le pays, ce qui marquera le commencement du Moyen Empire. La capitale du pays est alors logiquement transférée à Thèbes, située plus au sud sur le Nil. Progressivement les pyramides vont être délaissées pour être remplacées par des tombeaux creusés dans la magnifique vallée des Rois, près de Thèbes. Le Moyen Empire va prendre fin avec l’invasion des Hyksôs (terme qui désigne simplement des étrangers, on ne sait pas vraiment d’où ils viennent) qui vont diriger le pays.

Ils vont être chassés par Ahmôsis Ier et c’est ainsi que débutera le Nouvel Empire, une nouvelle époque prospère pour le pays. L’Égypte va alors davantage se tourner vers la conquête de ses voisins. Le Nouvel Empire va se terminer pour plusieurs raisons, la principale étant l’opposition entre des groupes de soldats au nord et les grands prêtres de Thèbes au sud.

À la suite de ces trois grandes périodes (et des trois périodes intermédiaires), le pays va se retrouver sous la domination de différents souverains étrangers (Nubiens, Assyriens…). Puis, l’Égypte fera partie de l’immense Empire Perse, avant d’être conquis par Alexandre le Grand. et de finalement intégrer l’Empire romain en -30, ce qui mettra définitivement fin au règne des Pharaons. 

Vue sur Alexandrie dans Assassin’s Creed Origins

 

La mythologie égyptienne

La mythologie égyptienne est assez complexe. L’Égypte antique a duré plus de 3000 ans et pendant cette longue période les différents cultes ont beaucoup évolué… On reviendra plus en détail sur la mythologie dans un autre article, parce que ce serait dommage de résumer tout ça en quelques mots. Mais je tenais au moins à revenir sur le mythe d’Horus, car les pharaons d’Égypte sont considérés comme étant des manifestations du dieu Horus.

Avant l’époque des pharaons, Osiris et sa femme/sœur Isis régnaient sur l’Égypte. La tâche d’Osiris était de transmettre la civilisation aux humains, de leur enseigner les notions de gouvernement, de religion ou encore de mariage. Seth, le frère d’Osiris, décida de tuer son frère qui avait eu un enfant (Anubis) avec sa femme Nephtys. Pour le tuer, Seth utilise un cercueil dont seul un roi pourrait entrer dedans. Osiris essaye le cercueil et Seth en profite pour clouer le couvercle, y ajouter du plomb et le jeter dans le Nil.

Isis, désespérée par la mort de son mari, part à sa recherche dans tout le pays. Elle va le trouver et le ramener en Égypte, mais Seth va trouver le corps et le couper en 14 morceaux qu’il éparpillera dans tout le pays. Isis va retrouver les morceaux de son mari, sauf le pénis. Elle va alors en façonner un et va réussir, grâce à la magie, à redonner la vie à son mari. Osiris doit rejoindre le pays des morts, mais avant de le faire ils vont procréer. Isis va donner naissance à Horus, qui reprendra le pouvoir des mains de son oncle Seth et deviendra pharaon

Vue de Memphis avec son immense temple dédié à Ptah dans Assassin’s Creed Origins

 

Même si l’action se passe en -49 et que l’Égypte n’est plus à sa belle époque, les vestiges de l’Égypte antique sont bien présents dans le jeu et c’est incroyable de pouvoir visiter tous ces lieux. 

Memphis

Memphis est la capitale de l’Ancien Empire. Elle est située à quelques kilomètres au sud de la capitale actuelle de l’Égypte, Le Caire. Comme nous l’avons vu, la civilisation égyptienne a vraiment commencé lors de l’union des deux territoires de l’Égypte, la Haute-Égypte et la Basse-Égypte. D’ailleurs Memphis a pour particularité d’être située à la frontière entre la Basse-Égypte et la Haute-Égypte. C’est Mènes, le tout premier pharaon de l’Égypte, qui aurait fondé la ville de Memphis.


Le Temple de Ptah à Memphis dans Assassin’s Creed Origins / Ruines actuelles (wikipedia)

 

La première chose qui frappe en arrivant dans la ville de Memphis, c’est son immense temple dédié à un dieu assez mal connu, pourtant très important, le dieu Ptah. Il s’agit du patron des artisans, des sculpteurs et de tout ce qui a trait à la construction. Ptah est représenté avec la peau verte, emmailloté comme une momie. On trouvait dans la ville de Memphis un taureau nommé Apis, censé être l’incarnation du dieu Ptah. 

Même si Memphis n’est plus la capitale de l’Égypte dès le Moyen Empire, la ville conservera une certaine importance tout au long de l’Antiquité. Par exemple, on a retrouvé près des ruines du temple de Ptah un des colosses à l’effigie de Ramsès II que ce dernier avait fait construire dans la ville. Ce colosse de 10 mètres aurait dû être transféré au British Museum, mais vu la taille il fut décidé de le laisser sur place, il est désormais possible de le voir dans le musée de la ville.


Pyramide de Djéser dans Assassin’s Creed Origins / Photo actuelle (wikipedia)

 

La ville de Memphis étant la capitale de L’Ancien Empire, c’est donc à proximité que les nécropoles des pharaons ont été construites…

Pyramide de Djéser

Djéser est le fondateur de la IIIe dynastie et son règne marqua le début de l’Ancien Empire. Son règne dura d’environ -2640 à -2575 sur une Égypte unifiée.

C’est à proximité de la ville de Memphis, sur le plateau de Saqqarah que l’on trouve son complexe funéraire, la pyramide à degrés de Djéser. Cette pyramide est l’œuvre d’Imhotep, le vizir de Djéser. La pyramide mesure 60 mètres de haut, ce qui en fait le monument le plus haut de l’époque, c’est également le premier monument de cette taille à être construit en pierre.

Les pharaons d’Égypte ont pour particularité de penser à la construction de leurs monuments funéraires dès leur accession au trône. Celui de Djéser a pris différentes formes avant d’atteindre son aspect définitif. Il s’agissait à l’origine d’un mastaba (premières tombes des rois égyptiens) classique, mais progressivement Imhotep eut l’idée de lui donner davantage une forme pyramidale, dont le sommet semble vouloir atteindre le soleil.


Pyramide de Meïdoum dans Assassin’s Creed Origins / Photo actuelle (wikipedia)

 

Les Pyramides de Dahchour

Il s’agit de trois pyramides édifiées par le pharaon Snéfrou. Ce pharaon est connu pour ses conquêtes en Nubie (au sud de l’Égypte), en Libye (à l’ouest) et au Sinaï (à l’est). Ces conquêtes ont notamment servi à ramener de la main-d’œuvre et des matériaux, nécessaires pour la construction de son (ses) monument funéraire.

Afin d’avoir le monument le plus parfait possible, Snéfrou va faire plusieurs tentatives, en se basant sur la pyramide de Djéser qu’il veut améliorer. Il va ainsi créer la première pyramide à surface lisse, la Pyramide de Meïdoum (photo ci-dessus). 



Pyramide rhomboïdale de Dahchour dans Assassin’s Creed Origins / Photo actuelle (wikipedia) / La dernière pyramide de Snéfrou dans Assassin’s Creed Origins

 

Malheureusement, la Pyramide de Meïdoum va s’affaisser de l’intérieur, ce qui va conduire à la construction du deuxième monument, la Pyramide rhomboïdale, qui sera elle aussi instable… Snéfrou parviendra enfin à atteindre son idéal avec la Pyramide rouge de Dahchour, dont le nom vient de la couleur de la pierre utilisée. Ce sera donc la dernière demeure du pharaon Snéfrou. 

Snéfrou est le père du pharaon Khéops, dont la pyramide deviendra la plus célèbre du monde et fera partie des sept merveilles du monde antique…


Pyramides de Gizeh dans Assassin’s Creed Origins / Photo actuelle (wikipedia)

 

Les pyramides de Gizeh

Les trois grandes pyramides du plateau de Gizeh sont incontestablement les pyramides les plus connues. Elles sont la demeure finale de trois pharaons : Khéops, Khéphren et Mykérinos.

La plus grande des pyramides est celle de Khéops, qui fut construite aux environs de -2560. C’est peut-être la plus importante des pyramides de Gizeh puisqu’elle faisait partie des Sept merveilles du monde antique. C’est d’ailleurs la seule des sept merveilles qui est toujours visible de nos jours. Elle mesure 230,5 mètres de haut.

La pyramide de Khéphren peut paraître plus grande que celle de Khéops, puisqu’elle est située sur un socle naturel en roche, mais en réalité elle est plus petite. Il est facile de reconnaître sa pyramide, car de nos jours c’est la seule à qui il reste le sommet en calcaire (photo ci-dessus). Khéphren est le fils de Khéops, mais on ne sait pas grand chose sur son règne, comme pour beaucoup de pharaons de l’époque… 

La pyramide de Mykérinos est la plus petite des trois et mesure 66 mètres. Mykérinos est le fils de Khéphren, normalement on aurait pu contempler son sarcophage, puisqu’il devait être ramené au British Museum, mais le bateau a malheureusement coulé et le sarcophage fut perdu à tout jamais… 


Sphinx de Gizeh dans Assassin’s Creed Origins / Photo actuelle (wikipedia)

 

Le sphinx de Gizeh

Sculpté directement dans un promontoire naturel vers -2500, le sphinx de Gizeh mesure 73,5 mètres de long et 20,22 mètres de hauteur. Pendant longtemps son visage était associé au pharaon Khéphren, mais beaucoup pensent finalement que ce serait en réalité son père, le pharaon Khéops.

Le nez du Sphinx a été endommagé par un certain Mohammed Sa’im al-Dahr en 1378, parce qu’il n’aimait pas que les Égyptiens prient une idole païenne (pour les récoltes). Quand le sphinx fut redécouvert, des fragments d’une statue d’Osiris furent également retrouvés, c’est la statue que l’on peut voir sur un piédestal devant le Sphinx dans le jeu (photo ci-dessus).

Rues de la ville d’Alexandrie dans Assassin’s Creed Origins 

 

Alexandrie

Alexandrie est une ville assez récente dans l’histoire de l’Égypte antique puisqu’elle fut fondée par Alexandre le Grand en -331, après qu’il ait conquis le pays qui était tombé aux mains des Perses.

Selon la légende, Homère serait apparu en rêve auprès d’Alexandre le Grand pour lui dire de construire sa ville sur l’île de Pharos. Cette dernière est d’ailleurs mentionnée dans l’Odyssée “Puis vers la mer houleuse, il existe un îlot. En avant de l’Égypte; on l’appelle Pharos”

Après la mort d’Alexandre le Grand en -323, un de ses généraux du nom de Ptolémée va prendre le contrôle du pays. Lui et ses descendants formeront la dynastie Lagide, qui régnera jusqu’à la mort de Cléopâtre.

Le phare d’Alexandrie sur l’île de Pharos dans Assassin’s Creed Origins

 

Parmi les monuments emblématiques de la ville, on trouve le phare d’Alexandrie. Ce phare, qui a malheureusement disparu de nos jours était la septième merveille du monde antique. Il fut construit entre -299 et -289, à la demande de Ptolemée Ier sur l’île de Pharos. Il fonctionna de nombreuses années, jusqu’au XIVe siècle, puis fut détruit par plusieurs tremblements de terre.

Un des autres monuments importants de la ville était la bibliothèque d’Alexandrie. Elle aussi a malheureusement disparu… Elle fut construite en -288 et on ne sait pas vraiment quand elle a disparu. La bibliothèque d’Alexandrie réunissait de nombreux ouvrages importants, environ 400 000 rouleaux de papyrus. Aucune trace des ouvrages ou de la bibliothèque n’a été retrouvée. 

Sérapéum d’Alexandrie dans Assassin’s Creed Origins 

 

Divinité Serapis

Dans la ville d’Alexandrie se trouve le Sérapéum, un sanctuaire dédié à la divinité Sérapis. Il s’agit d’une divinité très intéressante, puisqu’elle est gréco-égyptienne. Elle fut créée par Ptolémée Ier. Sérapis ressemble physiquement à Hadès, le dieu grec des enfers, il est d’ailleurs accompagné par Cerbère, le gardien des enfers. Sérapis est également inspiré d’Apis, le dieu taureau de Memphis et d’Osiris, le seigneur de l’au-delà.

Le culte de Sérapis était très important à Alexandrie, ville des Ptolémée, mais il fut par la suite répandu dans plusieurs pays autour de la Méditerranée.

Le choix d’Apis et d’Osiris n’est pas anodin puisqu’il existe déjà un culte les réunissant sous le nom d’Osiris Apis. En dehors de l’apparence d’Hadès, Ptolémée lui a ajouté des caractéristiques de certains dieux grecs comme Asclépios, le dieu grec de la médecine.

Le temple de Crocodilopolis dans Assassin’s Creed Origins

 

Crocodilopolis

Comme son nom l’indique, Crocodilopolis est fortement liée aux crocodiles, puisque la divinité de la ville n’est autre que Sobek, le dieu égyptien de l’eau et de la fertilité, à la tête de crocodile. 

Crocodilopolis est en réalité le nom grec de la ville, qui s’appelle Shedet. Comme pour le taureau Apis qui vivait dans la ville de Memphis, le temple de Sobek conservait aussi un animal sacré, un crocodile appelé Petsuchos, ce qui signifie “fils de Sobek”. Ce crocodile sacré était couvert de bijoux et il était très bien nourri. 

Labyrinthe aux Crocodiles et pyramide d’Amenemhat III dans Assassin’s Creed Origins / Photo actuelle (wikipedia

 

Quand il venait à mourir, Petsuchos était alors tout simplement remplacé par un autre crocodile. Mais ce qui est intéressant, c’est que le corps des crocodiles défunts étaient embaumés et placés dans un magnifique temple situé à proximité de la ville, le Labyrinthe des crocodiles. Ce temple fut construit par le pharaon Amenemhat III et faisait partie de son complexe funéraire, avec sa pyramide construite juste derrière le labyrinthe (photo ci-dessus). 

Le labyrinthe était vraiment très impressionnant, d’ailleurs Hérodote (historien grec) dira à son sujet : “J’ai vu le labyrinthe et je l’ai trouvé plus grand encore que de sa renommée. Le labyrinthe surpasse même les pyramides”.

—–

 

Voilà pour cette première partie de la présentation des lieux importants de l’Égypte antique. On se retrouve très vite pour la seconde partie, mais aussi pour un article consacré à la mythologie égyptienne 😊

 

S’inscrire à la newsletter :

 


Épingler sur Pinterest



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.