[Mythologie/Jeux vidéo] Les lieux importants de la Grèce antique | Assassin’s Creed Odyssey

Adolescente, j’étais passionnée par la mythologie grecque au point d’avoir acheté un livre de grec ancien pour savoir le lire… Puis j’ai commencé à m’intéresser au Japon et je suis un peu passée à autre chose… Jusqu’à ce qu’une de mes licences de jeux vidéo préférées, Assassin’s Creed, me permette de croiser à nouveau la route des mythes et dieux grecs grâce à l’opus Assassin’s Creed Odyssey, sorti en 2018.

Si comme moi vous n’avez pas eu la chance de pouvoir vous rendre en Grèce pour partir sur les traces de la mythologie grecque (je rêve de faire ça un jour…), le jeu Assassin’s Creed Odyssey vous permettra de réaliser ce rêve à distance. Surtout que de nombreux monuments et lieux ont été partiellement ou totalement détruits au fil des siècles, donc c’est le moyen idéal pour se rendre vraiment compte de ce à quoi ressemblait la Grèce antique.

La série des Assassin’s Creed

Avant d’entrer dans le vif du sujet, si vous ne connaissez pas la série de jeux vidéo Assassin’s creed, voici une petite présentation. Assassin’s Creed est une licence de jeux vidéo très connue et très populaire, développée par le studio Ubisoft. Sortie pour la première fois en 2007 sur Ps3, Xbox 360 et PC, cette licence a connu de très nombreux opus depuis. Assassin’s Creed vous permet d’incarner un personnage ayant vécu à une époque donnée et dans un pays donné, grâce à une machine appelée “animus”. Parmi ces différentes époques et pays, on peut citer l’Italie de la Renaissance, le Londres de l’époque victorienne, le Paris de la Révolution française, l’Égypte de l’antiquité ou encore l’Angleterre des conquêtes vikings…

Ce qui est génial avec ces jeux c’est que ce sont des mondes ouverts, c’est-à-dire que l’on peut se déplacer librement sur la carte (zone) du jeu. Il est possible de se déplacer à pied, à cheval, mais aussi à bord d’un navire dans certains épisodes, comme c’est le cas avec Odyssey, très utile pour rejoindre les différentes îles grecques (photos ci-dessous). L’équipe de développeurs des jeux Assassin’s Creed met toujours un point d’honneur à reconstituer les villes le plus fidèlement possible, selon l’époque à laquelle se situe l’histoire.

Aussi, chaque histoire se déroule sur fond d’événements historiques, et même s’ils sont adaptés pour coller à l’histoire des personnages et à l’affrontement entre le groupe des assassins, auxquels on appartient, et celui des templiers, c’est incroyable de pouvoir vivre ces événements et de côtoyer des personnages historiques tout au long de son aventure.

Assassin’s Creed Odyssey

Sorti en octobre 2018 sur Ps4, Xbox One et PC cet opus se passe pendant la guerre du Péloponnèse, qui eut lieu en 431 avant J.-C.. Cette guerre opposa Athènes à Sparte et il est possible de choisir son camp dans le jeu. Notre héroïne Kassandra (ou Alexios, si on choisit un personnage masculin) est la descendante du célèbre Léonidas, roi de Sparte qui a combattu contre les Perses lors de la fameuse bataille des Thermopyles.

La bataille des Thermopyles est très connue, car le camp d’Athènes était en sous-nombre face à l’ennemi, environ 7000 hommes, dont 300 Spartiates, contre 70.000 (voir 300.000) Perses. En choisissant de placer le conflit aux Thermopyles, dont le seul point d’accès est un passage étroit (photo ci-dessous) permettant de contrôler le nombre d’ennemis approchant, les Grecs ont presque gagné malgré leur infériorité numérique.

Malheureusement, un villageois grec a trahi les siens en renseignant les Perses sur l’existence d’un autre chemin… Les Grecs se sont donc retrouvés encerclés et la plupart ont décidé de fuir, sauf Léonidas. Lui et ses 300 Spartiates ont décidé de se battre jusqu’à la mort ! Grâce à ce geste héroïque, les soldats grecs qui ont fui ont pu se rassembler pour combattre plus tard les Perses qui n’étaient plus aussi nombreux, et gagner la guerre.

Le passage étroit des Thermopyles (Assassin’s Creed Odyssey)  / Ruines du théâtre antique de Sparte (Actuel, Wikipedia)  / Ville de Sparte (Assassin’s Creed Odyssey)

Avant de continuer, sachez que si vous avez envie de jouer à ce jeu, je ne spoilerai pas l’histoire des personnages, ne vous en faites pas. Par contre, je vais évoquer quelques zones de jeu, dont certaines qui font partie des DLC (extensions du jeu).

Aussi, sachez que si l’histoire principale et les quêtes du jeu ne vous intéressent pas, Ubisoft a mis en place un système appelé “Discovery Tour” dans le jeu. Ce mode de jeu permet de suivre l’histoire de la Grèce antique via des sortes de “visites guidées“, ainsi vous pouvez vous balader librement en Grèce tout en apprenant des choses sur l’histoire des lieux ou encore le mode de vie des habitants. C’est vraiment bien pensé pour ceux qui n’aiment pas ou n’ont pas l’habitude des jeux vidéo. J’ai fait quelques visites et c’était vraiment très intéressant.

Rues d’Athènes, près de l’Agora (Assassin’s Creed Odyssey)

Ubisoft a fait un travail incroyable pour reconstituer les temples, les villes, les îles et les environnements de l’époque. C’est assez amusant de comparer les lieux actuels, souvent en ruine avec les lieux de l’époque reproduits dans toute leur splendeur dans le jeu. Par exemple sur les deux photos ci-dessous, vous pouvez voir le temple d’Apollon situé à Corinthe tel qu’il est actuellement et sa reconstitution dans le jeu.

C’est très impressionnant de pouvoir se balader dans les rues d’Athènes (photos ci-dessus), de voir le Parthénon de l’Acropole dans toute sa splendeur d’antan, de se rendre au temple d’Apollon de Delphes pour y rencontrer la Pythie ou encore de se balader sur les petites îles grecques pleines de charme. Aussi, la force des Assassin’s Creed est d’intégrer des personnages historiques en lien avec les lieux, ainsi on peut discuter avec Socrate (philosophe), Sophocle (dramaturge), Périclès (homme d’État) ou encore le grand sculpteur Phidias. C’est vraiment génial de pouvoir s’imprégner de la Grèce antique et de la mythologie grecque de cette façon.

Ruines du temple d’Apollon à Corinthe (actuel, wikipedia)  / Photo Assassin’s Creed Odyssey

Les principaux dieux de la mythologie grecque

Les dieux grecs et les différents mythes faisaient partie intégrante de la société de la Grèce antique. Par exemple, demander conseil à l’oracle de Delphes, la messagère du dieu Apollon, était tout à fait normal, et très important, pour prendre des décisions liées à la guerre ou la politique. Il n’y a pas de texte fondateur et les ouvrages qui reprennent les nombreux mythes sont des œuvres littéraires. La plupart du temps chaque mythe possède plusieurs versions différentes, c’est ce qui rend l’étude des mythes aussi passionnante… Les principales œuvres littéraires consacrées à la mythologie grecque sont la Théogonie d’Hésiode et les épopées d’Homère (l’Iliade et l’Odyssée).

On y reviendra plus précisément dans d’autres articles si ça vous intéresse (le panthéon grec est tellement passionnant), mais selon la Théogonie d’Hésiode, voici un petit récapitulatif. Bien que Zeus soit le dieu le plus connu, il n’est pas le premier. Il y eut tout d’abord Chaos, puis Gaïa, Tartare, Éros et beaucoup d’autres… Nous allons nous intéresser principalement à Gaïa (terre), la déesse mère, car elle est à l’origine des dieux de l’Olympe que nous connaissons. Tout d’abord elle engendra, seule, Ouranos, le dieu du ciel. Puis à deux, ils donnent naissance aux Titans (géants), dont Chronos et Théa, les parents de Zeus, font partie. Chronos va se débarrasser de son père Ouranos et l’émasculer (de ses organes génitaux tombant dans l’océan naîtra Aphrodite, la déesse de l’amour) afin de régner en maître.

Chronos et Théa vont alors engendrer les dieux de l’Olympe : Hestia (déesse du foyer), Déméter (déesse de l’agriculture), Héra (déesse du mariage et de la fécondité), Hadès (dieu des morts), Poséidon (dieu de la mer) et Zeus (roi des dieux). Ce dernier, bien que le dernier enfant, s’emparera du pouvoir et régnera sur les autres dieux depuis l’Olympe. Zeus va se marier avec Héra, mais il n’est pas connu pour sa grande fidélité et va avoir de nombreux, très nombreux, enfants… Parmi ces enfants, on peut citer les jumeaux Artémis (déesse de la chasse) et Apollon (dieu des arts) qui sont les enfants de Zeus et Léto, Athéna (déesse de la guerre et de la sagesse) qui est née adulte du crâne de Zeus, Arès (dieu de la guerre et de la destruction) l’enfant de Zeus et Héra, Hermès (messager des dieux) l’enfant de Zeus et Maïa ou encore Dionysos (dieu du vin) l’enfant de Zeus et Sémélé…

Temple d’Apollon sur l’île de Délos, là où Apollon et Artémis sont nés (Assassin’s Creed Odyssey)

Temple de Poséidon au cap Sounion (actuel, Wikipedia) / Photo Assassin’s Creed Odyssey

Il existe quantité d’autres dieux, mais ceux-là sont parmi les plus connus. En plus des dieux, il y avait également de nombreux héros, dont les exploits sont racontés par de nombreux mythes. Certains sont des demi-dieux, car l’un de leurs parents est mortel, comme le plus célèbre d’entre eux Hercule. Le nom grec d’Hercule est Héraclès, il est le fils de Zeus et d’Alcmène et il est connu pour sa force incroyable et pour avoir réalisé 12 travaux afin de se racheter du meurtre de sa femme et de ses enfants (qu’il a commis à cause d’Héra, qui va le plonger dans la folie). Parmi les autres héros, on peut citer par exemple Persée (fils de Zeus et Danaé) qui tua le monstre Méduse capable de pétrifier d’un regard, Achille le héros de la guerre de Troie, mais aussi Jason, Ulysse

Certains lieux où se sont déroulés ces mythes, et certains des monstres, sont présents dans le jeu. Par exemple le héros Thésée est connu pour avoir tué le Minotaure qui était enfermé dans le sous-sol du palais de Knossos (photos ci-dessous), sur l’île de Crète (plus grande île de Grèce). Le Minotaure, mi-homme mi-taureau, est le fils de la reine qui s’accoupla avec un taureau (ruse de Poséidon qui voulait se venger du roi). Le roi Minos décida de garder l’enfant, mais demanda à Dédale de lui créer un labyrinthe pour l’enfermer. Comme le roi d’Athènes a tué le fils de Minos, il exigea que tous les 9 ans Athènes envoie 7 filles et 7 garçons pour expier la mort de son fils, et qu’ils soient offerts en sacrifice au Minotaure. Thésée se porta volontaire dans le but de le tuer, en arrivant sur l’île il tomba amoureux d’Ariane, la fille du roi Minos. Elle lui donna un fil pour qu’il puisse retrouver son chemin dans le labyrinthe, grâce à cela Thésée tua le minotaure et put sortir sans encombre.

Le palais de Knossos qui contenait le labyrinthe du Minotaure (actuel, Wikipedia)  / Photo Assassin’s Creed Odyssey

Les lieux importants de la Grèce antique

Comme nous l’avons vu, les dieux font partie intégrante de la vie quotidienne des habitants de la Grèce antique et de nombreux lieux de culte leur sont dédiés à travers le pays. Malheureusement, bon nombre de ces temples sont actuellement en ruine, mais il est toujours possible de les visiter en vrai, et grâce à Assassin’s Creed Odyssey il est également possible de voir à quoi ils ressemblaient. Grâce au “mode photo” du jeu, j’ai pu prendre de nombreuses photos des lieux du jeu et lorsque c’était possible j’ai mis un comparatif avec des photos actuelles des lieux, trouvées sur Wikipedia (en attendant d’y aller en vrai…) pour se rendre mieux compte.

 

Athènes et son Parthénon

Le monument le plus célèbre d’Athènes est sans aucun doute le Parthénon situé sur l’Acropole. Le Parthénon est dédié à la déesse Athéna, la patronne de la ville, car elle a gagné le combat contre Poséidon pour devenir la divinité tutélaire de la ville. À l’intérieur du temple se trouvait une statue d’Athéna, faite en Ivoire, par le grand sculpteur Phidias.

Il y avait également une immense statue dorée d’Athéna, juste devant le Parthénon (photo ci-dessous). Comme ces statues n’existent plus de nos jours et que le Parthénon est un peu en ruine (mais toujours aussi majestueux, posté au sommet de l’Acropole), c’est intéressant de pouvoir se promener et de visiter ces lieux dans leur état d’origine.

Parthénon d’Athènes (actuel, Wikipedia) / Photo Assassin’s Creed Odyssey

La ville d’Athènes possédait également d’autres temples comme celui en l’honneur d’Héphaïstos, situé sur l’Agora la place publique d’Athènes. L’Agora servait principalement de marché, mais c’est aussi là que le peuple se rassemblait lors des assemblées politiques pour discuter et échanger sur d’éventuelles nouvelles lois.

Pour en revenir à Héphaïstos, le dieu du feu et de la forge, il est le fils d’Héra. Il est connu pour ses nombreuses créations, dont la plus célèbre est sans doute Pandore, la première femme, qu’il façonne à partir d’argile à la demande de Zeus, pour punir les humains à qui Prométhée avait offert le feu volé aux dieux. Zeus offrit à Pandore une boîte en lui interdisant de l’ouvrir, ce qu’elle fit malgré tout, relâchant ainsi les maux de l’humanité : vieillesse, maladie, folie, orgueil, famine… seule l’espérance resta au fond de la boîte. Héphaïstos forgea également des armes pour Achille, Héraclès et c’est aussi lui qui bâtit le palais de l’Olympe.

Temple d’Héphaïstos d’Athènes (actuel, wikipedia) / Photo Assassin’s Creed Odyssey

Delphes et son oracle (Phocide)

Delphes était une ville très importante pendant la Grèce antique, au point d’être considérée comme le centre du monde. Si elle était aussi importante, c’est grâce à la présence du temple d’Apollon où officiait l’oracle de Delphes, appelé la Pythie. Par le biais de la Pythie, les gens venaient chercher les prophéties du dieu Apollon. Les prophéties de la Pythie étaient très populaires et ont même rythmé la vie politique de la Grèce antique.

Les gens venaient parfois de très loin pour rencontrer la Pythie, mais avant de pouvoir la rencontrer il y avait plusieurs choses à faire. Tout d’abord, il fallait payer un impôt qui donnait à la personne le droit d’amener un animal en sacrifice sur l’autel d’Apollon. Si l’animal semblait donner un signe d’approbation à Apollon, alors il était sacrifié et la personne pouvait entrer dans le temple pour questionner la Pythie. Les prophéties de la Pythie n’avaient souvent aucun sens et nécessitaient l’interprétation des prêtres du temple.

Temple d’apollon (actuel, wikipedia) / Photo Assassin’s Creed Odyssey

Vue de Delphes depuis le Mont Parnasse (Assassin’s Creed Odyssey)

Thèbes (Béotie)

Même si l’endroit ne paye pas de mine (photos dans Assassin’s Creed Odyssey ci-dessous), la ville de Thèbes est associée à de grands noms de la mythologie grecque. La ville fut créée par Kadmos, fils d’Agénor et de Téléphassa. Il fut envoyé à la recherche de sa sœur Europe, enlevée par Zeus. Alors qu’il rend visite à la Pythie, elle lui conseille de suivre la première vache qu’il trouvera jusqu’à ce qu’elle s’allonge afin de fonder une ville à cet endroit. C’est ce qu’il fit et c’est ainsi qu’est née la ville de Thèbes.

Kadmos se marie avec Harmonie, la fille d’Arès et d’Aphrodite. Ils eurent ensemble plusieurs enfants dont Sémélé qui aura un fils avec Zeus, le dieu du vin Dionysos, qui naîtra à Thèbes.

Thèbes est aussi le lieu de naissance du plus grand héros de la mythologie grecque Héraclès (Hercule), ainsi que d’Œdipe, le héros au destin tragique. Les parents d’Œdipe l’ont abandonné suite à la prophétie de la Pythie qui leur prédit qu’il tuera son père et épousera sa mère. Une fois adulte, et ne connaissant pas ses vrais parents, Œdipe réalise malheureusement la prophétie… Parmi ses actes héroïques, on peut citer sa rencontre avec le Sphinx qui terrorisait les habitants de Thèbes, Œdipe réussit à résoudre ses énigmes et libéra la ville de Thèbes.

Olympie (Élide)

Le nom de cette ville vous parle certainement puisque c’est ici que sont nés les Jeux olympiques. Selon le mythe, c’est Pélops qui est le fondateur des Jeux olympiques. Pélops a dû participer à une course de chars contre le père de sa bien-aimée Hippodamie, pour pouvoir l’épouser. Poséidon l’aida à gagner en lui offrant un char en or avec des montures ailées. Pour célébrer sa victoire, il aurait organisé les premiers Jeux olympiques. Selon une autre version, Hippodamie aurait saboté le char de son père qui serait mort pendant la course, du coup les Jeux auraient été créés pour expier son crime.

L’épreuve la plus appréciée des Jeux olympiques était la course de chars tirés par 4 chevaux. Les Jeux olympiques étaient célébrés en l’honneur de Zeus, le roi des dieux, on trouve donc un immense temple dans la ville (photos ci-dessous).

Temple de Zeus à Olympie (Actuel, Wikipedia) / Photo Assassin’s Creed Odyssey / Statue de Zeus faisant partie des sept merveilles du monde (Assassin’s Creed Odyssey)

Le temple de Zeus abritait une des sept merveilles du monde antique, aujourd’hui disparue, la statue chryséléphantine de Zeus de 13m de haut (photo ci-dessus). Cette statue, réalisée en or et en ivoire, est l’œuvre du grand sculpteur Phidias, déjà auteur des splendides statues d’Athéna du Parthénon et de l’Acropole.

Seuls les hommes pouvaient participer aux Jeux olympiques, du coup les femmes ont organisé leurs propres olympiades, baptisées les héraia, en l’honneur de la déesse Héra. C’est pour cela que l’on trouve également un temple dédié à Héra (photos ci-dessous) à Olympie. Ces jeux ont été instaurés par Hippodamie, la femme de Pélops, et l’épreuve principale était la course à pied.

Temple d’Héra à Olympie (Actuel, Wikipedia) / Photo Assassin’s Creed Odyssey

Épidaure (Argolide)

Épidaure est peut-être le lieu le moins connu de cette liste, et pourtant c’était un lieu particulièrement populaire en Grèce antique. Sa popularité vient de son temple dédié à Asclépios, le dieu de la médecine, car les malades s’y rendaient en nombre dans l’espoir d’être guéris.

Avant de devenir un dieu, Asclépios était un médecin mortel. Il fut sauvé in extremis à la naissance par Apollon, son père. Sa mère Coronis avait trompé Apollon pendant sa grossesse, du coup il envoya Artémis la tuer mais eut pitié de son fils et décida de le sauver et de le confier au centaure Chiron, qui lui enseigna la médecine. Asclépios était tellement doué qu’il réussissait à réveiller les morts, ce qui énerva Zeus. Il le frappa d’un éclair et l’envoya en enfer. Apollon, en colère, tua les centaures qui sont à l’origine de la foudre de Zeus… Finalement Zeus décida de ressusciter Asclépios et de faire de lui un dieu immortel.

Les malades qui se rendaient à Épidaure se réunissaient dans une pièce appelée “incubation” où une fois endormis, Asclépios leur apparaissait en rêve pour leur dire comment guérir leurs maladies.

Temple d’Asclepios, Épidaure (Assassin’s Creed Odyssey)

Il reste encore plein d’autres lieux liés aux mythes et dieux grecs, certains sont même déjà en ruine à l’époque de la Grèce antique. C’est par exemple le cas de Mycènes, ville fondée par Persée, le fils de Zeus et de Danaé. On y trouve les ruines du palais ayant appartenu à un personnage important de la guerre de Troie, Agamemnon.

Agamemnon était le roi de Mycènes, mais aussi le frère de Ménélas, dont la femme Hélène fut enlevée par Pâris, le prince de Troie. C’est Agamemnon qui eut pour mission de diriger une armée pour aller la chercher à Troie. Parmi les soldats se battant avec Agamemnon, on trouve les héros Achille et Ulysse qui vont se distinguer pendant cette guerre. Ulysse permettra aux forces d’Agamemnon d’entrer dans la ville, grâce à son célèbre cadeau : un immense cheval en bois (le cheval de Troie) qu’il fait offrir en signe de capitulation. Le cheval était en fait rempli de soldats et une fois à l’intérieur de la ville ils sont tous sortis…

Même si la ville était déjà en ruine pendant la Grèce antique, ces ruines sont toujours présentes et il est possible de les visiter. Sur les deux photos ci-dessous on peut voir la Porte des lionnes, qui marquait l’entrée de la ville de Mycènes.

Porte des lionnes, Mycènes (Actuel, wikipedia) / Photo Assassin’s Creed Odyssey

Les autres royaumes

Même si certains ne sont pas situés en Grèce, je pense qu’il est important de mentionner les autres royaumes liés à la mythologie, parce qu’ils font partie des croyances de la Grèce antique, et puis aussi parce que certains sont présents dans Assassin’s Creed Odyssey…

Le Mont Olympe

Le Mont Olympe est le royaume des dieux, c’est ici que vivent Zeus et 11 autres dieux (Poséidon, Déméter, Héra, Apollon…). Le Mont Olympe se trouve réellement en Grèce, il mesure 2917 mètres de haut et il est tout à fait possible de s’y rendre. Il est très difficile de voir son sommet, ce qui explique pourquoi les grecs pensaient qu’il s’agissait de la demeure des dieux.

Il est également possible de voir la montagne dans le jeu, mais il n’est pas possible d’y accéder. Certains joueurs ont été déçus, mais au final c’est assez logique. Les dieux sont très présents dans la Grèce antique, mais ils restent des êtres qui ne côtoient pas les mortels, ou alors très peu… il serait assez bizarre de pouvoir arriver en cheval dans la demeure des dieux et de les croiser, alors qu’on est une simple mortelle…

Temple d’Hadès dans les enfers (Assassin’s Creed Odyssey)

Les enfers

Les enfers, appelés aussi Hadès, sont justement le royaume du dieu des morts Hadès. Il s’agit du royaume des morts, où se rendent les humains qui ont reçu une sépulture. Ils sont accueillis par Charon, le passeur, qui se charge de les conduire sur le Styx vers les enfers, en échange d’une pièce de monnaie appelée obole (les familles des morts en mettaient une dans la bouche du défunt pour qu’il puisse payer Charon).

Le royaume des enfers est gardé par Cerbère, le chien à trois têtes d’Hadès, qui empêchait les vivants de se rendre dans les enfers. Le royaume est divisé en plusieurs zones, dont la plus profonde serait le Tartare (dieu né après Gaïa). C’est dans cette zone que l’on trouvait le palais d’Hadès, mais surtout les morts les plus dangereux, qui étaient torturés éternellement.

Comme j’ai promis de ne pas vous spoiler le jeu, je ne vous expliquerai pas pourquoi Kassandra se rend aux enfers… Quoi qu’il en soit, c’est très impressionnant de pouvoir s’y rendre et de rencontrer Cerbère, Charon, mais aussi Hadès. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, le palais d’Hadès est présent dans le jeu et il est aussi grandiose qu’effrayant…

Une statue de la déesse Perséphone, les Champs Élysées (Assassin’s Creed Odyssey)

Les Champs Élysées

Si le nom des Champs Élysées nous est familier et nous évoque une certaine avenue de la capitale française, sachez qu’il s’agit en fait d’un royaume faisant partie des enfers, mais qui a des allures de paradis.

Si les enfers étaient réservés aux gens normaux et aux morts dangereux, il existait un endroit plus clément, réservé aux morts dont la vie avait été exemplaire. On trouve ainsi dans ce royaume la plupart des héros grecs, mais aussi des gens ayant eu une vie exceptionnelle, qui avaient alors mérité de côtoyer les héros et les dieux

Là aussi, je ne vous dirai pas pourquoi notre personnage se retrouve aux Champ Élysées, par contre cet endroit est dirigé dans le jeu par Perséphone, la femme d’Hadès, qui normalement règne sur les enfers avec son mari. Perséphone est la fille de Zeus et de la déesse Déméter et fut enlevée par Hadès qui la voulait avec lui pour régner sur les enfers. Déméter ne supportant pas d’être séparée de sa fille, alla la chercher aux enfers. Comme Zeus ne voulait prendre le parti d’aucun des deux, il fut décidé que Perséphone régnerait 6 mois sur les enfers et retournerait 6 mois sur terre. Sa venue sur terre coïncidait avec l’arrivée du printemps, c’est pourquoi Perséphone est aussi associée à cette saison…

—————-

Voilà pour cette présentation des lieux de la Grèce antique que l’on peut trouver dans Assassin’s Creed Odyssey. L’article est un peu long, pourtant il reste tellement de choses à dire et de mythes à explorer… J’ai essayé d’être le plus clair possible, alors j’espère que cet article vous aura intéressé.

 

Article suivant : Découvrir 8 mythes grecs avec Assassin’s Creed Odyssey

 
S’inscrire à la newsletter :


 


Épingler sur Pinterest



3 thoughts on “

[Mythologie/Jeux vidéo] Les lieux importants de la Grèce antique | Assassin’s Creed Odyssey

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.