Découvrir les lieux importants de l’Égypte antique avec Assassin’s Creed Origins [02]

Temple de Karnak, Assassin’s Creed Origins

 

L’Égypte fait partie de ces pays qui me fascinent depuis longtemps, que ce soit pour ses nombreux vestiges ou pour sa mythologie complexe et passionnante. En attendant de pouvoir enfin y mettre les pieds, le jeu Assassin’s Creed Origins me permet de pouvoir me balader dans tous ces lieux incroyables. Dans le premier article consacré à la présentation des lieux importants de l’Égypte antique grâce au jeu vidéo Assassin’s Creed Origins, nous avons vu principalement les lieux situés aux alentours de Memphis, la capitale de l’Ancien Empire, et Alexandrie.

Pour ce second article, nous allons nous focaliser sur les lieux situés dans les environs de la ville de Thèbes, qui deviendra la capitale de l’Égypte dès le Moyen Empire. De magnifiques temples furent construits à Thèbes, mais c’est aussi dans ses environs que l’incroyable Vallée des Rois, qui accueille les tombeaux de nombreux pharaons, fut aménagée. 

L’antichambre du tombeau de Toutânkhamon, Assassin’s Creed Origins

 

L’Égypte antique est divisée en plusieurs périodes : Ancien Empire, 1ère période intermédiaire, Moyen Empire, 2e période intermédiaire, Nouvel Empire, 3e période intermédiaire, Basse Époque… et se termine en -30, au moment où l’Égypte rejoint l’Empire romain. L’Ancien Empire fut caractérisé par la construction des pyramides. La capitale était située à Memphis, à la frontière entre la Basse-Égypte et la Haute-Égypte. Cette période va prendre fin à cause de la lutte entre les différentes régions du pays. C’est le dirigeant (nomarque) de Thèbes qui va remporter la lutte et réunifier le pays, transférant ainsi la capitale à Thèbes, située plus au sud sur le Nil, ce qui marque le début du Moyen Empire. 

 

Thèbes

Tout d’abord, sachez que dans Assassin’s Creed Origins le sud de l’Égypte, avec la ville de Thèbes et la Vallée des Rois, n’est pas disponible dans le jeu de base, qui se concentre principalement sur la zone de Memphis et du delta du Nil, déjà bien fournie. Mais pas d’inquiétude, il est possible de profiter du sud de l’Égypte en faisant l’acquisition d’un DLC (contenu additionnel) appelé “La malédiction des pharaons”.

Avec le Moyen Empire, la ville de Thèbes prend de plus en plus d’importance. Non seulement elle va devenir la capitale de l’Égypte, mais en plus son dieu, Amon, devient le dieu le plus important de l’Égypte. Thèbes restera au cours de toute l’antiquité égyptienne un centre religieux extrêmement important et les grands prêtres de la ville auront énormément de pouvoir.

Temple de Karnak dans Assassin’s Creed Origins (de face et de côté) / Photo actuelle (wikipedia)

 

La ville dispose en réalité de trois divinités, vénérées sous le nom de Triade de Thèbes. Il y a tout d’abord Amon, puis Mout (épouse d’Amon) et Khonsou (leur fils). C’est justement à ces divinités qu’est dédié l’un des temples les plus importants de l’Égypte, le temple de Karnak.

Temple de Karnak

Comme il est dédié à ces trois divinités, le temple de Karnak contient trois enceintes, une pour chacune de ces trois divinités. La plus importante est celle dédiée au dieu Amon, c’est d’ailleurs la seule que l’on peut toujours visiter de nos jours.

Amon est un dieu assez difficile à cerner, parce qu’il incarne le monde invisible. Son nom signifie “le caché”. En tant que dieu principal de la ville de Thèbes, il va devenir le dieu principal du panthéon égyptien. Par la suite il sera associé au dieu Rê, le dieu soleil qui est vénéré dans la ville d’Héliopolis et sera alors appelé Amon-Rê.

Temple de Louxor, Assassin’s Creed Origins / Photo actuelle (wikipedia)

 

Temple de Louxor

Le temple de Louxor est dédié lui aussi au dieu Amon. On doit sa construction au pharaon Amenhotep III, qui régna sur une Égypte puissante et riche. Amenhotep III est le père d’Amenhotep IV, qui prendra plus tard le nom d’Akhenaton, surnommé l’hérétique. Akhenaton voulait prendre ses distances avec le clergé de Thèbes, qui prenait de plus en plus de pouvoir, il a donc décidé de construire sa capitale ailleurs et surtout de renier le culte d’Amon pour lui préférer celui d’Aton, le disque solaire… 

Pour en revenir au temple de Louxor, il est relié au temple de Karnak par un Dromos, une magnifique allée bordée de sphinx (photo ci-dessous). Dans Assassin’s Creed Origins, le temple a pour particularité d’être occupé par des soldats romains… Le jeu se déroule en -49, pendant l’invasion romaine et pendant cette période les soldats romains avaient en effet réquisitionné ce temple pour y installer leur garnison.

Dromos, allée qui relie le temple de Louxor au temple de Karnak, Assassin’s Creed Origins / photos de l’obélisque du temple de Louxor sur la place de la Concorde (Paris) / Base originale de l’obélisque que l’on peut voir au musée du Louvre-Lens

 

Si le temple a été édifié sous le règne d’Amenhotep III, c’est Ramsès II qui a fait construire les obélisques pendant son règne. Il était commun que les pharaons fassent des changements ou des améliorations, pour marquer leur présence, sur les temples créés par les précédents pharaons. Ramsès II est sans doute le pharaon qui a fait le plus de modifications, on trouve des traces de sa présence un peu partout en Égypte. 

Si vous êtes déjà allé à Paris, vous avez sûrement remarqué que sur la place de la Concorde se trouvait un obélisque… Et bien cet obélisque provient du temple de Louxor. L’obélisque fut offert par le vice-roi d’Égypte à la France en 1831. À l’origine les deux obélisques ont été offerts à la France, mais seul celui de droite fut transporté. Le 2e fut officiellement rendu à l’Égypte en 1981. 

La base d’origine de l’obélisque a été retirée, parce qu’on pouvait y voir le sexe des singes sculptés sur la base… On peut voir ces sculptures au musée du Louvre, ainsi qu’au musée Louvre-Lens où j’ai pu les voir (photo ci-dessus). Le nouveau socle, moins “choquant”, contient des illustrations montrant comment l’obélisque a été désinstallé, déplacé et réinstallé à Paris (photo ci-dessus). 


Les colosses de Memnon, temple d’Amenhotep III, Assassin’s Creed Origins / Photo actuelle (wikipedia)

 

Temple des millions d’années d’Amenhotep III

Amenhotep III n’est pas seulement à l’origine du temple de Louxor, il fit également construire un magnifique temple, sur la rive du Nil opposée à la ville de Thèbes. Malheureusement il ne reste du temple d’Amenhotep III que les deux colosses de Memnon, à l’effigie du pharaon, mais à l’époque le complexe était immense.

Le temple d’Amenhotep III est tombé assez vite en ruine. Il était déjà bien abîmé sous le règne de Ramsès II à cause d’un tremblement de terre. Les colosses ont survécu, mais le colosse du Nord (à droite) a été détérioré lors d’un autre tremblement de terre, celui de -27. 

Si Amenhotep III a construit autant de monuments incroyables, c’est grâce à son maître d’œuvre Amenhotep fils de Hapou, qui sera également l’éducateur du fils du pharaon, le futur Akhenaton. 

Tombeau de Néfertiti dans la Vallée des Rois, Assassin’s Creed Origins

 

La Vallée des Rois

Si les pharaons de l’Ancien Empire ont opté pour les impressionnantes pyramides comme tombeaux éternels, ceux des époques suivantes ont choisi de “simples” tombeaux situés dans la magnifique Vallée des Rois, sur la rive du Nil faisant face à Thèbes. Si l’extérieur semble assez simple, comparé aux pyramides, l’intérieur des tombeaux est en réalité richement décoré. À la place des pyramides, les pharaons ont décidé de construire de magnifiques temples.  

Les tombeaux de la Vallée des Rois ne sont pas seulement ceux des pharaons, on trouve aussi ceux des épouses et enfants, mais aussi ceux des hauts dignitaires. Le plus ancien tombeau de la vallée retrouvé est celui de Thoutmôsis Ier.  Parmi les tombeaux, on trouve ceux de Thoutmôsis III, Ramsès II, Ramsès III, Hatchepsout, Séthi Ier… seul Akhenaton n’a pas son propre tombeau puisqu’il se trouve à Amarna, la capitale qu’il a créé sous son règne. Mais même si son tombeau se trouve à Amarna, son corps semble avoir par la suite été déplacé dans le tombeau de sa mère Tiyi, situé dans la Vallée des Rois.

Tombeau de Toutânkhamon inviolé dans Assassin’s Creed Origins / Masque funéraire de Toutânkhamon (wikipedia)

 

Tombeau de Toutânkhamon

Toutânkhamon (-1345 à-1327) est le fils d’Akhenaton, connu sous le surnom de “pharaon hérétique”, puisqu’il a fait de la divinité Aton la divinité principale de son règne, remplaçant ainsi le culte d’Amon-Ré, comme déjà évoqué dans l’article. Toutânkhamon est sans doute l’un des pharaons les plus connus de l’histoire égyptienne. Sa réputation ne vient pas vraiment de son règne, puisqu’il est mort très jeune, à 18/19 ans.

En réalité, s’il est aussi connu c’est grâce à la découverte de son tombeau dans la Vallée des Rois, par Howard Carter en 1922. La découverte de son tombeau marqua les esprits pour deux raisons principales : son tombeau était inviolé et plusieurs personnes liées à cette découverte sont mortes quelques temps après. La nouvelle de la mort de certaines personnes ayant visité le tombeau après sa découverte a fait le tour du monde et a donné naissance à de nombreuses théories, c’est ce qu’on appelle la “malédiction de Toutânkhamon“. En réalité leur décès serait dû à l’inhalation de moisissures décomposées (à cause de la décomposition de la nourriture présente dans les tombeaux).

Le buste de Néfertiti dans Assassin’s Creed Origins / Le buste de Néfertiti, Neues Museum (Berlin) (wikipedia

 

Le fait d’avoir découvert le tombeau de Toutânkhamon inviolé est un véritable exploit lorsqu’on sait que tous les tombeaux de la Vallée des Rois ont été pillés.  Ces pillages ont eu lieu dès l’antiquité, d’ailleurs on le voit très bien dans le jeu où tous les tombeaux sont déjà ouverts et vidés à cette époque. En réalité, même la porte du tombeau de Toutânkhamon a été forcée. On ne sait pas pourquoi ils n’ont pas réussi à entrer dans les différentes chambres du tombeau, mais ils ont quand même essayé… Comme le tombeau fut inviolé, les archéologues ont pu constaté à quel point les tombeaux de la Vallée étaient richement décorés, car même si de nombreux objets furent retrouvés dans les autres tombeaux, beaucoup avaient déjà disparu.

Dans Assassin’s Creed Origins, on trouve adossé au tombeau de Toutânkhamon celui de Néfertiti, la femme d’Akhenaton. C’est même dans ce tombeau que l’on peut trouver le célèbre buste de Néfertiti (photo ci-dessus). En réalité on ne sait pas où se trouve le tombeau de Néfertiti, mais selon une forte rumeur il se trouverait en effet dans un tombeau accolé à celui de Toutânkhamon. Quant au célèbre buste de Néfertiti, il fut retrouvé à Tell el-Amarna, où se trouvent les ruines de la capitale Armana, créée par Akhenaton. 

Temple d’Hatchepsout dans Assassin’s Creed Origins / Photo actuelle (wikipedia)

 

Temple d’Hatchepsout

Le Temple des millions d’années d’Hatchepsout, construit sur le site de Deir el-Bahari, est dédié à la reine Hatchepsout, qui fascine beaucoup les amateurs de l’Égypte antique. Hatchepsout est la fille du pharaon Thoutmôsis Ier et va hériter du trône après la mort prématurée de son mari Thoutmôsis II.

Loin de se contenter d’assurer la régence jusqu’à ce que le fils de Thoutmôsis II soit en âge de gouverner, Hatchepsout sera une vraie dirigeante. Ce n’est pas la première femme à régner sur l’Égypte, mais en général elles règnent en période troublée, alors qu’Hatchepsout règne sur une Égypte très riche. Elle va d’ailleurs être à l’initiative de nombreux monuments, dont ce magnifique temple des millions d’années, qu’elle fera construire près de la Vallée des Rois. Le temple d’Hatchepsout est très impressionnant et plutôt bien conservé de nos jours. Il fait face au temple de Karnak, situé de l’autre côté du Nil.

Temple de Thot dans Assassin’s Creed Origins / Temples d’Abu Simbel, photo actuelle (wikipedia)

 

Les temples d’Abu Simbel (ou presque)

Les temples d’Abu Simbel sont un lieu important de l’Égypte antique, très populaire de nos jours. Il s’agit de deux temples creusés dans la roche, à la demande de Ramsès II vers -1260, pour commémorer la bataille de Qadesh remportée par l’Égypte.

Comme les temples d’Abu Simbel sont situés très au sud de l’Égypte, dans une zone non présente dans le jeu, on ne peut pas les visiter dans Assassin’s Creed Origins. Mais l’architecture des temples étant assez incroyable, les développeurs du jeu les ont en quelque sorte intégré par le biais du temple de Thot, situé dans la ville d’Hermopolis (photos ci-dessus).

Les temples d’Abu Simbel ne sont pas les seuls lieux importants qui ne sont pas présents dans le jeu, il faut dire qu’en plus de 3000 ans d’existence l’Égypte antique a vu la construction de nombreux monuments… Il manque par exemple la zone de Médinet Habou, où l’on trouve le temple des millions d’années de Ramsès III (fils de Ramsès II), toujours très populaire de nos jours. Le règne de Ramsès III est passionnant, il a notamment dû affronter les attaques des Peuples de la mer, qui ont causé à l’époque la chute du puissant Empire Hittite, de la cité d’Ougarit ou encore possiblement la chute de la civilisation mycénienne en Grèce… 

On ne trouve pas non plus Héliopolis, la ville consacrée au culte du dieu Rê. Sous l’Égypte antique, les trois villes les plus importantes en terme de culte étaient Memphis (dieu Ptah), Héliopolis (dieu Rê) et Thèbes (dieu Amon). Il manque encore quelques temples, comme celui d’Abydos dédié à Séthi 1er, et pourtant il y a déjà tellement de choses à découvrir dans Assassin’s Creed Origins…

——

Voilà pour cette deuxième et dernière partie consacrée à la découverte des lieux importants de l’Égypte antique grâce à Assassin’s Creed Origins, on se retrouve très vite pour un article consacré à la mythologie égyptienne.

 

S’inscrire à la newsletter :

 


Épingler sur Pinterest



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.