Sanctuaire Ikuta-jinja 生田神社

Sanctuaire Ikuta-jinja

Le sanctuaire Ikuta-jinja est le sanctuaire le plus connu de Kôbe et l’un des plus anciens du Japon. Il est d’ailleurs mentionné dans le Nihonshoki, c’est pour vous dire à quel point il est ancien. Le Nihonshoki 日本書紀 ou Chroniques du Japon, date de 720 et a été rédigé par des historiens de l’époque. Avec le Kojiki 古事記 ce sont les deux seules sources officielles des origines (divines) du Japon. Et donc selon ce livre, le sanctuaire aurait été fondé par l’impératrice Jingû au début du 3e siècle.

Il est dédié à la déesse Wakahirume no Mikoto, ce nom ne doit pas vous dire grand chose mais il s’agit, selon les interprétations, de la sœur d’Amaterasu ou de l’enfant d’Amaterasu ou bien d’Amaterasu elle-même, c’est à dire la déesse du soleil.

En plus d’avoir une histoire aussi lointaine et d’être lié à la déesse Amaterasu, le sanctuaire est aussi à l’origine du nom de la ville de Kôbe. En effet, à l’époque, la Cour impériale avait envoyé 44 Kambe au sanctuaire Ikuta-jinja. Les Kambe sont des officiels de la Cour qui officiaient dans les sanctuaires. Quel rapport me direz-vous ? Et bien les Kanji utilisés pour écrire Kambe sont les mêmes que ceux utilisés pour écrire Kôbe : 神戸, seule la prononciation change, leur présence est donc à l’origine du nom de Kôbe.

Sanctuaire Ikuta-jinja

Sanctuaire Ikuta-jinja

Lorsqu’on y a été, il y avait encore les festivités pour la fête des enfants (shichi-go-san), c’est pour cela qu’il y a beaucoup de monde sur les photos et plein d’enfants en kimono (adorables)… en plus il y avait un mariage. Le sanctuaire est situé à quelques minutes à pied de la station Sannomiya, c’est d’ailleurs ce qui fait le charme de Kôbe : on a accès à plein de choses en très peu de temps comme la ville est enclavée entre les montagnes et la mer. J’ai vraiment beaucoup aimé ce sanctuaire, il est très joli et l’enceinte du sanctuaire est vraiment très variée.

Sanctuaire Ikuta-jinja
Sanctuaire Ikuta-jinja
Sanctuaire Ikuta-jinja

Il y a plein de petits trucs à voir, comme une petite allée de torii, une petite forêt avec un point d’eau où l’on peut y faire révéler des prédictions d’amour (en les trempant dans l’eau)… c’est vraiment un endroit super pour se balader au calme, il suffit juste de se rendre derrière le bâtiment principal du sanctuaire.

Compte-tenu de sa proximité avec la gare de Sannomiya (la gare principale de Kôbe), ce serait vraiment dommage de ne pas passer y faire une petite balade relaxante, avant de rejoindre les quartiers commerçants de Sannomiya et Motomachi, ou bien de grimper vers les sommets des deux Monts de Kôbe : Mont Rokko et Mont Maya (pour aller voir les cascades de Nunobiki par exemple.

Aussi, pour les adeptes des calligraphies (goshuin 御朱印), sachez que pour avoir celle du sanctuaire, il faut se rendre dans une petite bâtisse située sur le côté gauche de l’entrée du sanctuaire.

Sanctuaire Ikuta-jinja


Mémo


S’y rendre ?

Le sanctuaire est situé à quelques minutes à pied, au nord de la gare Sannomiya.

Horaire et tarif ?

Ouvert de 7h jusqu’au coucher du soleil.

Gratuit, comme la plupart des sanctuaires.



Épingler sur Pinterest


Sanctuaire Ikuta-jinja

Si tu as aimé, n'hésite pas à partager 🙂


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


error: