[Londres] 5 jours pour découvrir Londres

Pour notre premier séjour à Londres, on a décidé d’y rester plusieurs jours (4-5 jours) afin d’en profiter un maximum. Bien que ce soit une ville située pas si loin de chez nous (surtout qu’on vit à Lille…), c’est une destination qui coûte quand même assez cher… 

Comme c’était notre premier séjour, on a principalement visité des lieux très touristiques, qu’on souhaitait faire depuis très longtemps. On avait aussi prévu des petites balades un peu moins touristiques, mais au final il y avait tellement d’endroits à visiter, qu’on a pas pu tout faire. Finalement, je trouve que c’est une bonne chose, comme ça on a une excuse pour revenir…

Voici les endroits visités :

Harry Potter Shop | Big Ben | Abbaye de Westminster | St James’s Park | Trafalgar Square | Tour de Londres | Relève de la Garde à Buckingham Palace | Madame Tussauds | Natural History Museum | Hampton Court | London Eye

 

 


Jour 1

Harry Potter Shop | Big Ben | Abbaye de Westminster | St James’s Park | Trafalgar Square | Tour de Londres



Cette première journée a démarré très tôt pour nous, mais nous voilà dans l’Eurostar pour Londres (depuis Lille Europe). L’avantage de partir tôt, c’est d’avoir plus de temps pour visiter…

On a profité de notre trajet en Eurostar pour acheter notre carte de transport pour Londres : la Oyster visitor Card. Cette carte, qui coute 3£, est super pratique. On peut y mettre de l’argent dessus, donc pas besoin d’acheter des tickets à chaque fois qu’on prend le métro (bus, tramway, trains National Rail qui circulent dans Londres…). En plus si vous faites plusieurs trajets par jour, avec la carte ça devient gratuit au bout d’un moment…
Pour valider votre trajet, il suffit de poser sa carte sur le lecteur au début et à la fin du trajet (pour le bus, seulement au début du trajet). Je vous invite à vous renseigner plus en détail sur ces cartes…

Nous voilà arrivés à Saint Pancras… c’est-à-dire la gare juste en face de celle de King’s Cross… la gare d’Harry Potter…
En tant que grande fan d’Harry Potter, c’était un passage obligé pour moi.

 

Harry Potter Shop

Comme la gare de King’s Cross est la gare où se trouve le Poudlard Express, le train qui permet de rejoindre l’école de sorciers Poudlard, il parait logique qu’une boutique Harry Potter se trouve dans la gare : The Harry Potter Shop at Platform 9 ¾.

La boutique est vraiment très jolie, avec plein d’accessoires Harry Potter. Ce n’est pas la première boutique Harry Potter qu’on a visité, puisqu’il y en a plusieurs à Universal Studios Japan. Il y avait même un village Harry Potter reconstitué avec les boutiques qu’on peut trouver au chemin de traverse et à pré-au-lard, c’était génial.
La boutique de King’s Cross vaut quand même le déplacement si vous êtes fans d’Harry Potter. De plus, juste à côté de la boutique il y a un coin où l’on peut se faire prendre en photo. Dans les livres et films, pour pénétrer sur le quai où se trouve le Poudlard Express, il faut foncer dans un portail invisible situé entre le quai 9 et 10 : la voie 9 ¾… du coup juste à côté de la boutique, on trouve un chariot à moitié enfoncé dans le mur, à l’endroit où on est censé passer dans le monde des sorciers…


On a profité de notre visite dans la boutique pour s’acheter quelques souvenirs comme la baguette magique de Voldemort, un ticket pour le Poudlard Express…

Maintenant que le porte-monnaie est plus léger, direction le lieu que je rêve de voir depuis toute petite : Big Ben ! Dès que je le vois dans un film ou dans une série ça me donne des frissons, donc autant vous dire que j’étais heureuse de le voir en vrai.

 

Big ben et Houses of Parliament

Dès la sortie du métro (Station Westminster), on tombe nez à nez avec Big Ben, c’est impressionnant. On utilise le nom de Big Ben pour désigner le monument tout entier, mais en fait Big Ben c’est juste la cloche de la tour… Le nom de cette tour est la Tour Elizabeth.

Elle est située dans le Palais de Westminster, qui est le siège du Parlement britannique : Houses of Parliament.

A la base on appelait cette cloche “The Great bell” et il y a plusieurs thèses sur l’appellation de Big Ben. Selon la thèse la plus connue et la plus plausible, son nom viendrait de son inventeur Benjamin Hall, dont le surnom était Ben et qui était très grand (Big).

Big Ben date du 19e siècle et mesure 96 mètres (335 marches…), à ma connaissance, seuls les Britanniques peuvent la visiter.


Le mieux pour en apprécier toute la splendeur est de se rendre sur le pont qui lui fait face : le Westminster Bridge.

Non seulement ça donne une magnifique vue sur le Palais de Westminster mais en plus le pont est situé sur la Tamise (Thames), avec une magnifique vue sur le fameux London Eye, cette énorme roue qui permet d’admirer Londres de haut !

Je pense que visiter Londres en commençant par Big Ben c’est vraiment l’idéal… il est maintenant temps pour nous de nous diriger vers l’Abbaye de Westminster, située pas très loin…

 

Abbaye de Westminster

Cette Abbaye date du 13e siècle et c’est ici que sont enterrés la plupart des rois et reines d’Angleterre, ainsi que des hommes et femmes célèbres. L’Abbaye est aussi connue car c’est ici qu’est couronné le monarque anglais et que les membres de la famille royale se marient.

Le chemin pour se rendre depuis Big Ben est très agréable, il y a un petit parc juste avant de se rendre à l’Abbaye où l’on peut voir le palais de Westminister et quelques statues d’hommes politiques importants comme Churchill, Mandela, Dalai-lama

Depuis la Tamise ou depuis l’arrêt de métro Westminster, on arrive sur le flanc de l’Abbaye où se situe l’entrée des visites… c’est assez surprenant d’arriver de ce côté là, appelé “Entrée Nord” de l’Abbaye, on s’attendait à tomber directement sur la “façade” avec les deux tours, celle qu’on voit lors des mariages à la télé (photos ci-dessous)…

Le vrai nom de l’Abbaye est “Église collégiale Saint-Pierre”. Si on l’appelle Westminster (Abbaye de l’Ouest) c’est pour l’opposer à une autre Abbaye, celle de Eastminster qui se trouvait dans l’Est de la ville.

J’aime beaucoup la façade de l’Abbaye avec ses deux tours de style gothique. Je pense que c’est un endroit très intéressant à visiter, ne serait-ce que pour l’histoire qu’il contient… mais vu le nombre de touristes (et l’entrée coûte plus de 20 euros) on s’est contenté de l’admirer de l’extérieur, ce sera pour une prochaine fois.

 

Saint James’s Park

Ce parc se situe quelques rues au nord de l’Abbaye de Westminster. Londres a vraiment beaucoup de parcs, c’est l’idéal pour se détendre et pique-niquer. J’en avais prévu plein sur mon planning mais faute de temps, on a seulement fait celui-ci et Green Park…

L’avantage de ce parc-ci c’est qu’il y a un lac avec des oiseaux (et une jolie vue, on en reparle un peu plus bas) c’est vraiment très agréable. Et tout ça à deux pas de la tamise et de Trafalgar Square. Le parc est situé à l’est du Palais de Buckingham (Green Park lui est juste à l’ouest du Palais). Il est le plus ancien des neuf parcs royaux de Londres.

Je vous invite à poursuivre la balade jusqu’au pont dont la célèbre vue donne sur le palais de Buckingham :

Depuis le pont, le palais de Buckingham est un peu plus loin que je le pensais, du coup il faut zoomer, mais c’est vrai que c’est très joli. Pour être honnête, c’est surtout la vue de l’autre côté du pont qui m’a le plus bluffé. On y voit plein de tours comme sur la photo ci-dessus. Cette vue donne du côté de Downing Street et des Cabinet War Rooms, là où Churchill dirigeait tout pendant la seconde guerre mondiale, il y a en plus un musée (sur ma liste pour une prochaine visite de Londres).

 

Trafalgar Square

Situé à proximité de la tamise et de Saint James’s Park, Trafalgar Square est un incontournable de Londres. Comme son nom l’indique, la place commémore la bataille de Trafalgar où l’Amiral Nelson, à qui est dédié l’immense colonne de 44 mètres (la statue de Nelson fait 4,50 m) sur la place, a réussi à défaire les flottes franco-espagnoles pourtant beaucoup plus nombreuses.

Petite anecdote : Il y a des sculptures de Lion autour de la colonne, elles auraient été faites à partir du métal recueilli sur les navires de la flotte française que Nelson a vaincu

Avant de poursuivre notre journée chargée, petite pause déjeuner dans une petite boutique au nom français “Prêt à manger”. Quand on visite, on aime pas trop manger un gros repas dans un resto le midi parce que après on a plus trop la motivation de visiter (et le soir des fois on est tellement crevé qu’on prend un truc sur le chemin qu’on mange dans notre chambre tranquillement)… du coup c’était parfait pour manger raisonnablement et pas cher.

Outre la colonne de Nelson, la place abrite un des plus célèbres musées de Londres : le National Gallery, qui est gratuit.

J’adore Van Gogh, c’est pour ça que je voulais me rendre dans ce musée, mais comme notre planning était assez serré, j’étais pas sûr de le faire. Dans mon guide touristique, j’ai vu qu’il y avait une jolie vue, depuis le balcon du musée, sur la place avec Big Ben en fond, du coup on s’est dit qu’on allait au moins voir ça !

Sauf qu’en fait le balcon est accessible seulement en sortant du musée… donc on est entré et ça a été très vite, j’ai pu voir les beaux tableaux de Van Gogh et en sortant la vue sur Big Ben, ça nous a pas pris plus de 10 minutes. J’aurais bien aimé profité un peu plus du musée, mais c’est déjà ça…

 

Tour de Londres

La tour de Londres est un site touristique majeur de Londres. C’est un lieu qui a inspiré la terreur parmi les habitants de Londres pendant de nombreuses années et c’est également là que les joyaux de la couronne sont entreposés.

C’était un endroit que je voulais absolument voir à Londres et que je ne regrette pas d’avoir visité, malgré une petite déception.

La tour de Londres est un ensemble de plusieurs bâtiments. Sachez que vous pouvez suivre un garde officiel pendant la visite qui fait office de guide touristique. On ne l’a pas suivi, parce qu’on aime bien prendre notre temps et visiter comme on veut, mais je pense que ça peut être super intéressant pour apprendre plein d’anecdotes sur la tour de Londres. Sachez qu’il est aussi possible d’avoir un guide audio pour £4.00, je pense avec du recul qu’on aurait dû en prendre au moins un, parce que pour Hampton Court on en a pris un et c’était super de pouvoir apprendre plein de choses tout en visitant à notre rythme.

La construction de la Tour de Londres commença dans les années 1060 avec la conquête normande de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant. Avec les gouvernements successifs, de nouveaux bâtiments et améliorations ont été apportés à la Tour de Londres, il y a donc plein de choses à voir et à visiter. On a pas tout fait mais on y a passé une bonne partie de l’après-midi.

En plus des bâtiments à visiter, il y a dans l’enceinte de la Tour des reconstitutions d’événements avec des acteurs… ce qui est plutôt cool pour être dans l’ambiance.

Le bâtiment central de la Tour de Londres est la Tour blanche (White Tower, photos ci-dessous), elle a été construite sur ordre de Guillaume le Conquérant en 1078 et fut utilisée comme prison dès 1100. Elle a également servi de résidence royale pendant de nombreuses années (jusqu’au règne des Tudors).

Les exécutions étaient en général réalisées en dehors de la Tour de Londres, mais pour certaines personnalités l’exécution était faite dans la tour Verte, par exemple deux des femmes d’Henry VIII y furent exécutées.

Les prisonniers envoyés dans la tour entraient pas la porte des traîtres que l’on peut voir ci-dessous (traitors’ Gate) et que l’on voit dans beaucoup de séries et films sur l’époque (ex: Les tudors).

Aujourd’hui la tour blanche abrite la salle des armures et la salle de tortures. La quantité d’armures qu’il y a est vraiment impressionnante ! Des armures de rois comme celles d’Henry VIII, des armures de chevaux, des cadeaux offerts par des pays étrangers

Par contre la salle de torture est assez vide, il y a quelques instruments de torture de l’époque, mais c’est vraiment la salle des armures qui m’a épaté. Après c’est un lieu touristique assez familial (il y a des comédiens dehors qui reconstituent des scènes, ce qui amuse beaucoup les enfants), donc j’imagine mal une salle de torture ultra flippante…

L’autre grande attraction de la Tour de Londres, c’est la Salle des joyaux de la couronne. Je n’ai aucune photo de l’intérieur à vous montrer car il est interdit d’en prendre. J’ai beaucoup aimé cet endroit. Avant d’accéder aux joyaux, on passe par des salles retraçant l’histoire des joyaux de la couronne (parmi les joyaux, il y a des couronnes, des sceptres, des épées…), on y apprend plein de choses sympa. Puis on arrive dans une salle plongée dans le noir avec tous les joyaux de la reine… et y en a pas mal ! On avance sur des tapis roulant parmi des couronnes plus belles et plus brillantes les unes que les autres. C’était vraiment cool !

Comme on peut le voir sur la photo du dessus, il y a un peu de monde avant de pouvoir entrer dans la salle des joyaux, mais rien d’effrayant.

Comme la Tour de Londres servait de résidence, on peut visiter des reconstitutions de logements royaux. Par exemple la reconstitution de la chambre d’Edouard Ier dans la tour St Thomas.

C’était assez sympa de se balader dans les différents bâtiments pour voir comment les différents résidents vivaient, même si je pense que le guide audio aurait rendu la visite beaucoup plus intéressante.

Ma grosse déception concernant la tour, ce sont les corbeaux ! On connait tous la fameuse légende de la tour de Londres sur les corbeaux : lorsque les corbeaux de la tour s’envoleront cela signifiera l’invasion du pays.

Du coup je m’attendais à ce qu’en montant dans la tour blanche, on trouve au dernier étage plein de corbeaux avec les ailes modifiées pour pas qu’ils puissent s’envoler… et au lieu de ça, on a vu des corbeaux à la fin de la visite, dans des cages dans un coin de la Tour, on aurait pu carrément passé à côté, il n’y en avait pas beaucoup en plus ! Il y en avait un ou deux en liberté, comme on peut le voir sur la photo (2e photo ci-dessus). Je m’attendais vraiment à ce que ce soit plus spectaculaire, peut-être qu’on a loupé un truc, je sais pas… mais ça m’a un peu déçu.

L’entrée de la Tour est assez chère (moins cher sur internet, voir plus bas) donc beaucoup de gens se demandent si ça vaut le coup ou non. Moi je dirai oui, je pense que c’est une chose à voir au moins une fois. La tour de Londres c’est un endroit mythique pour moi, du coup je voulais absolument la voir. J’ai adoré l’endroit même si certaines choses comme les corbeaux et la salle de torture m’ont déçu. J’ai aussi adoré voir le Tower Bridge depuis les ramparts, je ne m’y attendais pas du tout, ce fut une belle surprise !

Lors de votre visite de la tour de Londres, vous verrez un peu partout des sculptures d’animaux (faites par Kendra Haste), c’est tout simplement parce que la tour de Londres servait en quelques sorte de zoo, avant que le zoo de Londres ne soit créé.

Il y avait plein d’animaux exotiques, offerts par des royautés lorsqu’ils venaient rendre visite au roi d’Angleterre. Par exemple l’ours polaire sur la photo a été offert par le roi de Norvège en 1251.

 

Après cette première journée bien chargée en visites, il est temps de se diriger vers notre hôtel, situé près de la station Walthamstow (un peu éloigné du centre, mais très sympa et tranquille)

 


Jour 2

 

Relève de la garde | Madame Tussauds

 


Cette première journée fut plutôt chargée, surtout avec nos sacs à dos… mais on est d’attaque pour aller voir un événement mythique de Londres, la relève de la garde à Buckingham palace.

 

Buckingham Palace et la relève de la garde

La relève de la garde à Buckingham Palace a lieu tous les deux jours à 11h30 en été. On est arrivé vers 11h10 et c’était déjà bondé… il y avait même des gens installés en haut des murs du parc pour mieux voir… du coup on s’est dépêché de trouver une place pas trop nulle avant le début.

On était super loin, ce qui fait qu’on voyait seulement les nouveaux gardes arriver et les anciens partir, on ne voyait pas ce qui se passait devant le palais… mais on a quand même eu de la chance, les gardes en partant, sont passés juste devant nous, c’était vraiment chouette et on a pu faire des jolies photos.


Le palais de Buckingham est la résidence officielle de la reine (résidence officielle de la monarchie depuis 1837, ce qui correspond à l’accession au trône de la reine Victoria).

C’est également là qu’elle reçoit les chefs d’Etat en visite. Il est possible de visiter Buckingham Palace en été. Le palais entier n’est pas accessible, “seulement” 19 appartements officiels le sont. Comme le billet d’entrée coûte assez cher (£21), on s’est contenté de la relève des gardes.

Une fois la relève terminée, on s’est posé quelques instants à Green Park, situé juste à côté du palais, pour manger un petit hot dog. Il est maintenant temps de se diriger vers Baker Street, rue connue pour son célèbre détective Sherlock Holmes.
On pouvait faire la queue devant sa maison (bien que ce soit un personnage fictif) pour se faire photographier devant le N°221B, mais on s’est contenté de faire un tour à son musée (juste à côté) et d’aller boire un petit verre avant d’aller à Madame Tussauds (on avait réservé une plage horaire).

 

Madame Tussauds

Madame Tussauds est un endroit qu’on voulait faire absolument pendant notre visite de Londres. Il s’agit d’un musée de cire, fondé en 1835 par la française Marie Tussaud. Il en existe maintenant partout dans le monde, mais le premier fut ouvert à Londres.

Comme son nom l’indique, ce musée accueille des statues de cire de différentes personnalités. On a de tout : des acteurs mondialement connus comme Brad Pitt, Johnny Deep, Benedict Cumberbatch… des athlètes comme Pelé, Mohamed Ali, Christiano Ronaldo… des chanteurs comme Britney Spears, les Beattles, les One direction… mais aussi des hommes politiques comme Barack Obama (j’imagine que y a Trump maintenant…), Mandela…

Outre les statues de cire de célébrités/hommes politiques, Madame Tussauds propose également d’autres divertissements. Parmi eux, j’ai particulièrement adoré le coin Star Wars.

Il abrite plusieurs statues des personnages de l’univers Star Wars, placées dans des tableaux représentant différentes scènes des films. C’était vraiment chouette de pouvoir se balader à travers toutes ces scènes cultes des films de Georges Lucas.

Il y avait également une attraction Marvel (en 4D, qui réuni les héros Marvel à Londres), c’était très sympa. J’ai beaucoup aimé l’immense statue de Hulk disposée dans le hall, avant d’entrer dans la salle (photo ci-dessous).

Il y a également une attraction où l’on monte dans un véhicule sur rail, qui parcours des reconstitutions de l’histoire de Londres, c’était vraiment très intéressant.


On a vraiment passé un super moment chez Madame Tussauds, je savais que ça allait être cool mais je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait autant de choses à faire et à voir, c’était vraiment super.

 


Jour 3

Natural History Museum


Ça faisait longtemps qu’on avait envie de visiter un musée d’histoire naturelle, surtout pour y voir des squelettes de gros dinosaures… comme celui de Londres est assez réputé pour sa collection de squelettes, on en a profité.

Le bâtiment qui abrite le Musée est vraiment magnifique. Après plusieurs minutes d’attente pour entrer dans le Musée, on arrive directement dans un hall où se trouve un immense squelette de diplodocus… c’est super impressionnant et magnifique.



Le Natural History Museum de Londres faisait partie du British Museum, mais comme l’espace devenait trop petit, il fut décidé de déplacer la branche d’histoire naturelle du musée. Un concours fut organisé pour imaginer le bâtiment du nouveau musée et c’est ainsi que le musée ouvra ses portes, dans ce magnifique bâtiment de Kensington, en 1881.

Le musée est divisé en 4 zones de couleurs différentes : La Blue zone, la Green zone, la Red Zone et la Orange zone. On a surtout fait la Blue Zone où il y a les dinosaures et les grands mammifères et la Red Zone avec des minerais, des infos sur les volcans…tout ce qui est lié à la terre. C’était vraiment super et on a passé une bonne partie de l’après-midi là-bas.

La Blue Zone, la section consacrée aux dinosaures, est vraiment énorme. Il y a plein de squelettes magnifiques dont certains accrochés au plafond. Il y avait également plein d’infos sur les dinosaures… et un magnifique et effrayant T-Rex articulé (vidéo à la fin de l’article).

Après l’espace réservé aux dinosaures, on s’est rendu à la galerie des grands mammifères, qui porte bien son nom… il y a des squelettes de mammifères très impressionnants, comme par exemple un squelette immense de baleine, c’était vraiment chouette.

La Red Zone était aussi super intéressante, avec plein de minéraux terrestres, il y avait même un morceau de lune ! Il y a tellement d’infos sur la terre, les planètes… qu’il faudrait revenir plusieurs fois pour tout lire, mais rien que de voir les roches en vrai, c’est vraiment super. Pour monter, on passe par la “Earth Gallery” à l’aide d’un escalator, il s’agit d’une reconstruction de la terre (voir vidéo en bas de l’article).

Une fois à l’étage, il y a plein d’infos sur les volcans, les tremblements de terres… D’ailleurs il y a un simulateur qui permet d’expérimenter le tremblement de terre de Kôbe (1995, 6.9 sur l’échelle de Richter) dans un magasin japonais, c’est assez impressionnant de ressentir à quel point ça a tremblé ! Je vous ai mis une vidéo du simulateur en bas de l’article.

On était censé aller à Piccadilly Circus après le musée, mais on a passé tellement de temps dedans (et dehors à attendre pour entrer…) qu’on est rentré à l’hôtel.

J’aurais adoré voir Piccadilly Circus et ses grandes enseignes, mais c’est pas grave, comme ça on est obligé de revenir à Londres…

 


Jour 4

Hampton Court Palace


Situé au sud-ouest de Londres, sur la rive gauche de la Tamise, Hampton Court est un lieu très connu, puisqu’il fut la demeure d’Henry VIII et d’autres monarques anglais.

Pour ceux qui connaissent la série les Tudor, vous avez sûrement entendu parler de Hampton Court. Ce palais/château fut construit en 1514 à la demande du Cardinal Thomas Wolsey, très proche de Henry VIII. Seulement, quand Wolsey tomba en disgrâce auprès de ce dernier, tous ses biens furent saisis et Hampton Court est devenue la demeure d’Henry VIII (1520). Son héritier : Edouard VI va d’ailleurs naître à Hampton court en 1537 et c’est en lui donnant naissance que Jane Seymour (sa 3e épouse) est décédée (on dit que son fantôme hante Hampton Court !).


Wolsey a dépensé beaucoup d’argent dans Hampton Court car il voulait que ce soit un endroit digne d’accueillir le roi d’Angleterre ainsi que les monarques de toute l’Europe. Et vu le résultat, on peut dire qu’il a réussi ! On comprend que Henry VIII ait été impressionné par ce lieu.

Plusieurs souverains se succéderont à Hampton Court et façonneront l’endroit à leur image… puis l’endroit ouvrira au public en 1838 sur décision de la reine Victoria.

Hampton Court est donc divisé en plusieurs ailes occupées par différents souverains. Il y a l’aile Henry VIII avec ses appartements, la cuisine, les appartements de Guillaume III (William III en anglais), des galeries d’art, une chapelle, une aile sur l’époque géorgienne (1714-1737)… Bref l’endroit est vraiment vaste, donc sans guide-audio (gratuit, en français), vous risquez de passer à côté de plein d’informations et d’anecdotes vraiment très intéressantes sur ses habitants !



Aussi, faites attention aux plans qu’on vous donnera, car un papier vous indique les horaires des spectacles qui ont lieu tout au long de la journée avec notamment des représentations. Nous avons pu assister à une représentation dans la grande salle des appartements de Henry VIII, qui avait pour thème : Shakespeare qui présentait, avec sa troupe appelée “La troupe du roi” (“King’s men” en anglais), une représentation d’Hamlet devant le roi Jacques Stuart (James I en anglais), c’était vraiment sympa !

Hampton Court abrite également une horloge astronomique, dans la Cour de l’horloge (photo ci-dessous). Cette horloge, construite en 1540 par Nicolas Oursian, indique l’heure, le jour, la position du soleil, les marées… bref ne passez pas à côté sans y jeter un coup d’oeil.


Hampton Court est vraiment un endroit que l’on voulait faire pendant notre séjour à Londres et on a pas été déçu ! C’est vraiment un endroit impressionnant de beauté, d’histoire et de charme. En plus avec le guide-audio, c’était vraiment super intéressant, ça nous a fait regretté de ne pas en avoir pris un pour la Tour de Londres ! Se balader dans chaque pièce (et y en a des tas) en ayant des infos et des anecdotes sur les événements qui s’y sont déroulés… c’était vraiment une visite parfaite.

En parlant d’anecdote, on parlait du fantôme de la 3e épouse d’Henry VIII un peu plus haut, et bien sachez que l’endroit est aussi hanté par sa 5e femme (Oui, il en a eu 6 en tout…) Catherine Howard, qui fut arrêtée à Hampton Court pour adultère et trahison, puis exécutée. On dit qu’on l’entend encore hurler dans les couloirs du palais pour implorer la pitié du roi (bonne ambiance…).

On a vraiment passé un super moment à visiter Hampton Court, toutes les pièces étaient plus belles les unes que les autres. J’ai beaucoup aimé les appartements de Guillaume III (William III en anglais), qui étaient vraiment bien décorés, avec des meubles et des peintures magnifiques.

Malheureusement on n’a pas eu le temps de les faire, mais les jardins de Hampton Court sont vraiment très réputés ! N’hésitez absolument pas à leur accorder du temps. Il y a beaucoup de jardins, mais parmi les plus connus il y a le labyrinthe.

On s’est quand même un peu posé dans un jardin sur le côté de l’aile de Guillaume III avant de retourner sur Londres, parce que mine de rien on a marché pendant plusieurs heures dans le palais ! En tout cas, on a vraiment passé un super moment.

 


Jour 5

London Eye



Impossible de nos jours de voir une vue aérienne de Londres (Big ben + Tamise) sans apercevoir cette roue immense qu’est le London Eye.

Pour notre dernière matinée à Londres, on a décidé de s’y rendre (on aime bien quand on arrive ou quitte une ville, la voir depuis les hauteurs). Il faisait super beau ce jour là, ce qui n’est pas forcément le meilleur temps pour les photos (beaucoup de reflets sur les vitres) mais on va pas se plaindre d’avoir du beau temps.

Le London Eye (l’oeil de Londres), ou la “Millennium Wheel” (roue du millénaire), a été construit pour célébrer l’an 2000 et ce qui ne devait être qu’une attraction éphémère fait maintenant partie, grâce à son succès, du paysage londonien. D’ailleurs il est le point central des célébrations du nouvel an à Londres puisque le compte à rebours et les feux d’artifice sont tirés depuis le London Eye.



Le vrai nom, depuis 2015, du London Eye est The Coca-Cola London Eye (Au début il s’appelait British Airways London Eye), le logo du London Eye est donc aux couleurs de Coca-Cola. Le London Eye appartient, tout comme Madame Tussauds, au groupe Merlin Entertainment c’est pour cela qu’on peut acheter des billets combinés Madame Tussauds / London Eye, mais j’en reparlerai par la suite.

Pour en revenir au London Eye, la roue mesure 135 mètres de hauteur et dispose de 32 nacelles/capsules pouvant accueillir jusqu’à 25 personnes. La roue tourne très lentement ce qui lui permet de ne pas avoir à s’arrêter pour que les passagers montent et descendent (sauf si il y a des personnes âgées ou handicapées) et le tour dure environ 30 minutes.



Les nacelles sont grandes, donc même si on est plusieurs à l’intérieur on peut se déplacer comme on veut pour profiter de la magnifique vue. Comme la roue tourne très lentement, on ne ressent presque pas le mouvement et ça nous laisse vraiment bien le temps d’observer toutes les merveilles qu’offre Londres.
Je me répète mais la vue est vraiment géniale ! Le London Eye est idéalement situé, on a une vue assez impressionnante sur la Tamise et puis on est vraiment tout près de Big Ben



A l’intérieur du bâtiment où l’on achète / récupère les tickets d’entrées, on peut également participer à une petite attraction de 4 minutes dont l’entrée est incluse dans le billet d’entrée : The London Eye 4D. On ne l’a pas fait parce qu’on avait bientôt notre train…

Comme vous l’aurez compris, on a adoré le London Eye, on y a passé un super moment et c’était le meilleur moyen de dire au revoir à cette merveilleuse ville de Londres.

Cette première visite de Londres nous a permis d’appréhender la ville et c’était vraiment chouette. La prochaine fois qu’on reviendra, on pourra explorer un peu plus la ville et voir des endroits un peu moins connus…

 


Mémo


 

Tour de Londres

 

S’y rendre ?

La tour de Londres est située à quelques minutes à pied de la station Tower Hill

Horaire et tarif ?

Du 1er mars au 31 octobre : ouvert le lundi et le dimanche de 10h à 17h30, du mardi au samedi de 9h-17h30. Dernière entrée 17h

Du 1er novembre au 29 février : ouvert le lundi et le dimanche de 10h à 16h30, du mardi au samedi de 9h-16h30. Dernière entrée 16h

Fermeture 24, 25, 26 décembre et 1er janvier

£25.00 (£12.00 pour les enfants)/£23.10 en réservant en avance sur le Site internet de la Tour de Londres.

 

Natural History Museum

S’y rendre ?

La station de métro la plus proche du musée est South Kensington (Circle Line, District Line, Piccadilly Line)

Horaire et tarif ?

Ouvert de 10h à 17h50 tous les jours. Gratuit

 

Hampton Court Palace

 

S’y rendre ?

Prendre la ligne South West Trains, direction Hampton Court, accessible depuis Waterloo (environ 35 min). On peut également prendre la ligne à d’autres endroits (nous on l’a pris depuis Vauxhall station, ligne Victoria), cela dépend de où vous logez. Ensuite Hampton Court se trouve à seulement 5 min de marche, vous pouvez pas le louper ! Pour le tarif, sachez que la station est en zone 6 !

Le bus aussi marche :Depuis Kingston : lignes 111, 216, 411, 461, 513Depuis Richmond : R68

Infos pour les réservations

Horaire et tarif ?

Ouvert de 10h à 16h30 (dernière admission 15h30) d’octobre à mars, 18h d’avril à Septembre (dernière admission 17h).

Fermé du 24 au 26 décembre

Prix sur internet
Adulte : £19,20 (£21,20 avec donation)

Enfant : £9,60 (£10,60 avec donation)

Sur place
Adulte : £22,70 (£25 donation)

Enfant : £11,35 (£12,50 avec donation)

Gratuit pour moins de 5 ans.

 

London Eye

 

S’y rendre ?

Le London Eye se situe sur la rive de la Tamise opposée à Big Ben, au niveau de la gare de Waterloo. Le meilleur moyen d’y accéder est donc depuis la station de Waterloo (5 minutes à pied), mais d’autres solutions existent :
Métro : Waterloo, Westminster, Embankment, Charing Cross

Horaire et tarif ?

Ouvert de 1er Octobre -31 mars 10h-20h30 1er avril – 30 Juin 10h-21h 1er juillet 30 sep : 10h-21h30 Fermé le jour de Noël/Pour les prix, il y en a vraiment de toute sorte, il est même possible de privatiser une capsule pour plusieurs centaines d’euros…

Sachez que réserver en ligne vous permet d’obtenir une réduction de 10%, il y a aussi les tickets combinés avec d’autres attractions de Londres : Madame Tussauds / London Eye/ Sea Life Aquarium/ The London Dungeon. Il y a même des tickets à double entrée : une de jour, une de nuit… bref il y a l’embarras du choix.

Les billets standards :

Adultes : £27 sur place / £24.30 en ligne, Enfants (3-15 ans) : £22 sur place /£19.80 en ligne

On avait pris un billet combiné avec madame Tussauds quand on avait réservé en ligne sur le site de Madame Tussauds. A partir du moment où vous venez à Madame Tussauds, vous avez 90 jours pour visiter l’autre attraction choisie. Du coup on a pu aller plusieurs jours plus tard au London Eye, c’est assez pratique et économique.

£36  pour Madame Tussauds + Coca-Cola London Eye


Bonus


Je vous ai uploadé quelques vidéos prises pendant notre visite du Natural History Museum

T-Rex en action :

Voyage au centre de la terre :

Reconstitution du tremblement de terre Kôbe :


Épingler sur Pinterest



2 thoughts on “

[Londres] 5 jours pour découvrir Londres

    • Merci pour ton commentaire, ça me fait plaisir ! Il m’en reste encore à écrire sur Londres, mais je suis contente si ça peut être utile 🙂 J’ai jeté un coup d’oeil à ton blog, j’ai vu notamment que tu avais été à Lisbonne et c’est dans mes projets futurs, donc je vais regarder ça plus attentivement 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


error: