[Civilisations antiques] Découvrir les civilisations antiques avec la Galerie du temps du Louvre-Lens

Haut-relief du socle d’un obélisque du temple de Louxor, vers -1279/-1213

 

Le concept de la Galerie du temps du musée Louvre-Lens est simple, mais particulièrement efficace : contempler dans un seul espace, environ 5000 ans d’histoire. Lorsqu’on visite un musée, les périodes historiques et les différentes civilisations/cultures sont souvent séparées. Au contraire, la Galerie du temps permet d’avoir une vue d’ensemble sur toute notre histoire et j’ai trouvé ça incroyable.

Pour cet article je vais me focaliser sur la période de l’antiquité, parce que c’est une période qui me fascine, mais toutes les périodes sont intéressantes à découvrir au musée. L’antiquité dans son sens le plus large, et d’un point de vue purement européen, commence avec la découverte de l’écriture en Mésopotamie aux environs de -3400 et se termine avec la chute de l’Empire romain en 476. Les territoires concernés par cette période sont essentiellement situés au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Europe du Sud.

Lorsqu’on pense aux civilisations antiques, on pense principalement aux Égyptiens, aux Grecs et aux Romains, tant ces grandes civilisations ont marqué l’histoire et fascinent toujours de nos jours. Mais l’antiquité a vu naître beaucoup d’autres civilisations, toutes aussi passionnantes les unes que les autres. Ma visite de la Galerie du temps du Louvre-Lens m’a donné envie de revenir dans cet article sur quelques-unes de ces civilisations antiques. 

Le musée du Louvre-Lens et la galerie du temps

Le musée du Louvre-Lens est assez récent, puisqu’il a ouvert en décembre 2012. Comme son nom l’indique, il est lié au célèbre musée parisien du Louvre. Le musée présente des expositions temporaires de qualité (la prochaine: « Les Louvre de Pablo Picasso »), ainsi qu’une collection permanente incroyable, située dans la superbe Galerie du temps.

L’espace qui accueille la Galerie du temps fait 3000 m² et abrite plus de 200 œuvres, prêtées par le musée du Louvre (et certaines par le musée du quai Branly). La période couverte par ces œuvres s’étend du IVe millénaire av. J.-C. au milieu du XIXe siècle. La scénographie est incroyable, sûrement une des plus belles que j’ai jamais vu. J’aime beaucoup les murs recouverts d’une peau d’aluminium, ça rend vraiment bien en fond lorsqu’on admire les œuvres.

Homme debout en prière (vers -2400), Mésopotamie / Gudéa, prince de l’État de Lagash (vers -2120) / Déesse (Lama) vêtue d’une robe-manteau de laine et coiffée d’une tiare à trois rangs de cornes, Suse (vers -1000)

 

Civilisation mésopotamienne (de -3400 à -539/-331)

Moins populaire que les civilisations grecques et égyptiennes, en partie parce que ses vestiges sont moins connus, la civilisation mésopotamienne est pourtant très importante. Elle a émergé avec la rencontre de deux peuples venus s’installer dans la région du Moyen-Orient, dans la zone comprise entre les fleuves du Tigre et de l’Euphrate : les Sumériens, venus d’Anatolie (Turquie) et les Akkadiens, venus du sud. C’est en Mésopotamie que le tout premier système d’écriture, le cunéiforme, va naître vers -3400/-3300.

Les Sumériens sont les premiers à être venus s’installer, au sud de la Mésopotamie. Ils sont à l’origine de cités-États importantes comme Kish, Ur, Uruk (cité du roi légendaire Gilgamesh) ou encore Lagash, qui deviendront tour à tour capitales des royaumes sumériens. Dans un premier temps, ce sont les Sumériens qui dominent les Akkadiens, puis ce sera l’inverse et la population sumérienne va progressivement disparaître. Les Akkadiens fondent des cités importantes comme Akkad, qui deviendra la capitale de l’Empire fondé par un personnage très important, Sargon d’Akkad. J’y reviendrai dans un autre article, davantage axé mythologie, si ça vous intéresse, car les mythes de cette civilisation sont passionnants, mais la vie de Sargon d’Akkad ressemble beaucoup à celle d’un certain Moïse…

Carte de la Mésopotamie (wikipedia) / Tablette en écriture cunéiforme commémorant la fondation d’un temple au nom de Gudéa, prince de l’État de Lagash, vers -2100 (site officiel du musée)

 

Progressivement, d’autres peuples vont venir s’installer en Mésopotamie, comme par exemple les Amorrites. C’est d’ailleurs sous leur domination que Babylone deviendra une cité très importante. Le 1er royaume de Babylone verra le jour vers -1894. Même si la région est habitée par plusieurs populations différentes, on constate une forte unité dans la culture et les croyances de ces différents peuples. 

Par la suite, la Mésopotamie sera conquise par les Perses en -539. L’Empire Perse à l’époque est vraiment très impressionnant, il rassemble la Mésopotamie, mais aussi l’Égypte et une partie de la Grèce. Alexandre le Grand reprendra le royaume en -331 pour le placer aux mains des Grecs.

Il y a beaucoup de choses à dire sur la Mésopotamie, et moi il me reste encore plein de choses à apprendre sur cette civilisation passionnante. Si comme moi vous avez très envie de visiter des sites archéologiques liés à l’antiquité, sachez que malheureusement c’est un peu compliqué de visiter ceux de la civilisation mésopotamienne. Le territoire de la Mésopotamie correspond à une grande partie de l’Irak actuelle et à cause des nombreux conflits dans la région, les vestiges sont difficilement accessibles, voir même menacés… 

Sarcophage de la dame Tanetmit : couvercle du cercueil intérieur / Ensemble funéraire de la dame Tanetmit (enveloppe en cartonnage) -945/- 713

 

L’Égypte antique (de -3150 à -30)

La civilisation égyptienne est sans doute la civilisation qui fascine le plus. Il reste de cette époque de magnifiques vestiges, mais aussi de nombreux mystères. Cette civilisation a pris forme avec l’unification des deux zones peuplées d’Égypte, la basse-Égypte et la Haute-Égypte, par le premier pharaon d’Égypte Menés (ou Namer) en -3100. Comme son nom ne l’indique pas, la Basse-Égypte était située au nord, dans la zone du delta du Nil et la Haute-Égypte au sud le long du Nil. C’est d’ailleurs grâce au Nil, qui permettait des récoltes si abondantes, que l’Égypte a pu devenir une civilisation aussi puissante. 

L’écriture égyptienne, les hiéroglyphes, semble être apparue peu après l’écriture cunéiforme de Mésopotamie. Il est même probable que le cunéiforme ait influencé les hiéroglyphes. L’âge d’or de l’Égypte antique a lieu entre –2700 et -2200, pendant la période de l’Ancien Empire. À l’époque, la capitale du royaume était Memphis et c’est pendant cette période que sont construites les grandes pyramides.

La période suivante du Nouvel Empire sera moins stable pour le pays. Sous le règne du pharaon Ramsès II, la grande bataille de Qadesh (-1274), opposant l’Égypte au royaume Hittite, va avoir lieu. Le royaume Hittite (situé en Anatolie) était un royaume très puissant, au point de pouvoir rivaliser avec l’Égypte. Ce conflit va se terminer par un traité de paix entre les deux royaumes, mais l’empire Hittite va être détruit suite aux invasions des peuples de la mer. L’Égypte aussi va subir ces invasions, mais va échapper de justesse à la destruction. Malheureusement, cela n’empêchera pas le royaume d’Égypte de se dégrader. En -525, le royaume tombe aux mains des Perses, puis sous domination romaine en -30, ce qui mettra fin au règne des pharaons.

Stèle funéraire portant des inscriptions hiéroglyphiques, Abydos -3000 / Coffret à troupe de serviteurs funéraires, vers -1296/-1069 / Poterie à gauche : Bouteille à panse étranglée de type rouge à bord noir (-3800/-3500), servait d’offrande dans les sépultures / Carte Égypte antique (wikipedia)

 

L’aspect le plus fascinant de l’Égypte antique est sans doute l’attrait des pharaons et rois d’Égypte pour la mort et pour l’au-delà. La plupart des objets que l’on trouve dans les musées et la plupart des vestiges sont liés aux rites funéraires. Le plus grand symbole de l’Égypte antique, la pyramide, fut construite pour que le pharaon puisse y passer l’éternité. Le corps du défunt y était momifié pour qu’il ne disparaisse pas, car il s’agissait d’une des conditions pour que l’âme puisse renaître et vivre éternellement auprès des dieux. On trouvait aussi dans les chambres funéraires et sur les sarcophages, des incantations gravées pour faciliter le passage dans l’autre monde appelées textes des pyramides et textes des sarcophages.

Par la suite, les pharaons du Nouvel Empire ne sont plus enterrés dans des pyramides, mais dans des tombeaux creusés dans le sol de la Vallée des Rois. Si dans un premier temps, les rituels étaient réservés aux pharaons et aux hauts placés, il était tout de même possible pour les Égyptiens d’être momifiés. Pour cela, il fallait se procurer un livre des morts. Il s’agissait d’un rouleau de papyrus, assez onéreux, contenant des formules funéraires que l’on plaçait près du corps momifié.

La civilisation égyptienne est une civilisation passionnante, parfois très complexe surtout quand on s’intéresse de près à sa mythologie et sa religion… On a beau voir des artefacts de cette civilisation par dizaines dans de nombreux musées, c’est toujours aussi fascinant. On trouve dans la Galerie du temps du Louvre-Lens des objets funéraires liés à la culture de Nagada (de -3800 à -3150). Il s’agissait d’une culture très importante de l’Égypte pré-dynastique, qui serait même probablement à l’origine de l’écriture hiéroglyphique.

La civilisation grecque

On retient principalement de la Grèce antique l’époque archaïque (de -800 à -480) et l’époque classique (de -480 à -323), mais je souhaitais revenir quelques siècles en arrière pour évoquer deux civilisations antérieures, très importantes.

Civilisation minoenne (de -2700 à -1200)

La civilisation minoenne était située principalement sur l’île de Crète. Elle porte ce nom en référence au roi Minos, dirigeant légendaire de l’île et lié au mythe du Minotaure. C’est l’archéologue Arthur Evans qui lui donna ce nom et qui entreprit les fouilles du palais de Knossos, censé être le palais du roi Minos où se trouvait le labyrinthe du minotaure.

La civilisation minoenne commence vers -3000 avec l’établissement de petits villages sur l’île de Crète. Les premiers Palais, comme celui de Knossos, sont construits vers -2200. Les Minoens sont réputés pour être de très bons marins et commerçants, ils établissent d’ailleurs des comptoirs commerciaux en Crète et sur la plupart des îles de la mer Égée. Ils vont commercer avec l’Égypte, le royaume d’Ougarit ou encore la Mésopotamie. Il s’agit d’un peuple plutôt pacifique, leurs palais et cités ont peu d’éléments défensifs. 

Carte de la Grèce au 5e siècle avant J.-C. (wikipedia)

 

La civilisation minoenne possède comme système d’écriture le hiéroglyphique crétois et le linéaire A. Le linéaire B, basé sur le linéaire A, apparaît par la suite en Crète vers -1375 mais il sera principalement utilisé par la civilisation mycénienne. Seul le linéaire B a été traduit actuellement, c’est pour cette raison qu’on en sait encore assez peu sur cette civilisation.

Vers -1450, les palais vont être dévastés et les Mycéniens vont s’installer sur l’île. La civilisation minoenne va progressivement disparaître, beaucoup pensaient que c’était à cause de l’éruption du volcan de l’île de Santorin, mais au final ça ne serait que l’une des causes de leur disparition… 

Figure féminine vêtue, Péloponnèse (-1325). Offrande que l’on trouve dans les lieux dominés par la civilisation mycénienne / Vase (cratère) décoré de guerriers et de chars, Grèce (vers -1300/-1200)

 

Civilisation mycénienne (de -1550 à – 1100)

La civilisation mycénienne tire son nom de la cité de Mycènes (Péloponnèse) découverte par l’archéologue Heinrich Schliemann. La civilisation mycénienne est composée principalement d’Achéens, un peuple d’origine indo-européenne venu s’installer en Grèce continentale vers -1900. Les Achéens sont d’ailleurs le nom donné aux Grecs par Homère dans l’Iliade et Mycènes n’est autre que la cité d’Agamemnon, le chef des armées achéennes qui attaque la ville de Troie pour récupérer la femme de son frère Ménélas (roi de Sparte).

La civilisation mycénienne est composée de plusieurs cité-États. Les Mycéniens sont connus pour être de grands guerriers. Ils vont conquérir la Crète, où se trouve la civilisation minoenne et s’installer dans leurs palais, mais ils vont aussi s’en prendre à la ville de Troie par exemple. Car même si l’Iliade d’Homère est une œuvre mythologique, elle contient comme beaucoup de mythes, une base historique. Le site de Troie a été découvert aussi par Heinrich Schliemann, qui cherchait à trouver les lieux liés à la guerre de Troie. Il est situé sur la butte d’Hissarlik (Turquie). 

Vase au col décoré d’un visage humain, Troie (Turquie), -2000 / vase funéraire : scène de l’exposition du mort (Prothésis), vers -730. Scène décrite aussi dans l’Iliade lors des funérailles de Patrocle.

 

La civilisation mycénienne va brusquement disparaître aux environs de –1200/-1100 et les cités vont être détruites. Il y a plusieurs théories quant à la disparition de la civilisation mycénienne, mais il semblerait que l’invasion des peuples de la mer ait joué un rôle important. Comme évoqué un peu plus haut, l’invasion des peuples de la mer a mis fin au même moment à l’empire Hittite et a affaibli l’Égypte, il est donc fort probable que les puissantes cités de la civilisation mycénienne aient aussi subi leurs assauts…

La Grèce va alors entrer dans une longue période appelée « âge sombre », avant de devenir quelques siècles plus tard la grande civilisation qui a tant apporté au monde… 

——

Voilà pour cette présentation de quelques civilisations anciennes grâce à la Galerie du temps du Louvre-Lens. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour cet endroit qui nous permet de contempler notre histoire d’un seul regard. J’ai présenté la période de l’antiquité dans cet article, mais il y a plein d’autres chouettes œuvres :


Mémo


 

Accès ?

Le musée du Louvre-Lens est accessible depuis la gare de Lens en 25 minutes à pied (chemin piéton). En bus : depuis la gare de Lens, prendre la ligne 41 et descendre à l’arrêt « Louvre-Lens » ou prendre la Bulle 1 et descendre à l’arrêt « Parc Louvre-Lens ». Pour ceux qui viennent en voiture, il y a des parkings à proximité.

Tarif et horaire ?

Le musée est ouvert du mercredi au lundi (fermé le mardi) de 10h à 18h (Pass sanitaire obligatoire). La Galerie du temps est gratuite. Les expositions temporaires coûtent 12€ (5€ pour les 18-25 ans)
Site officiel du Musée Louvre-Lens

 
S’inscrire à la newsletter :


 


Épingler sur Pinterest



1 thought on “

[Civilisations antiques] Découvrir les civilisations antiques avec la Galerie du temps du Louvre-Lens

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.