[Ôsaka] Balade dans l’enceinte du temple Shitennô-ji

Si la ville d’Ôsaka est surtout connue auprès des touristes pour son château et son quartier animé de Namba, elle possède bien évidemment d’autres lieux d’intérêt. Parmi ces lieux, on trouve le temple Shitennô-ji 四天王寺, très important dans l’histoire du bouddhisme japonais.

Le temple Shitennô-ji fut construit en 593, sur demande du prince Shôtoku 聖徳太子 (Shôtoku taishi). Il s’agit du premier temple officiellement administré par l’État et l’un des plus anciens du Japon.

Le prince Shôtoku est un personnage historique important, qui a joué un grand rôle dans l’introduction du bouddhisme au Japon. Il s’agit du fils de l’empereur Yômei et même s’il ne règne pas en tant qu’empereur, il sera le régent de l’impératrice Suiko.

Les Shitennô, que l’on retrouve dans le nom du temple, sont les quatre rois célestes du bouddhisme. Ils sont les gardiens des points cardinaux et protègent le monde contre le mal. Lors d’une bataille où le prince Shôtoku affronta, avec le clan Soga, les réfractaires au bouddhisme du clan Mononobe, il pria les quatre rois pour leur protection. Comme il remporta la victoire, il leur fit construire ce temple.

L’enceinte du temple est vraiment magnifique et vaste, il y a des bâtiments et des choses à voir un peu partout. Comme on venait du sanctuaire Horikoshi-jinja, on est arrivés par l’arrière du temple. On trouve à l’arrière des bâtisses assez anciennes (1ère photo ci-dessous) pleines de charme. Même s’il reste quelques bâtiments anciens, la plupart ont dû être reconstruits car ils ont été détruits au cours de l’histoire. Ça n’enlève rien au charme de l’endroit, la balade parmi les différentes bâtisses est très agréable.

J’ai beaucoup aimé le petit étang aux tortues qui se trouvait au milieu de l’enceinte (photos ci-dessous), les tortues ont vraiment l’air de vivre leur meilleure vie !

La majeure partie de l’enceinte est gratuite, mais il faut payer pour visiter la partie intérieure du temple. En fait il y a plusieurs endroits payants à l’intérieur : le hall principal et la pagode (300¥), le jardin Gokuraku-jodo (300¥) et la maison du trésor (500¥). On devait visiter le hall et la pagode, mais on a passé pas mal de temps à se balader dans l’enceinte, du coup on n’a pas eu le temps d’y aller. Je ne suis pas déçue, car j’ai vraiment beaucoup aimé l’enceinte du temple, en plus j’aime beaucoup la vue de la pagode depuis le reste de l’enceinte.

Le jardin Gokuraku-jodo possède un étang et quelques sakura, au printemps ça doit valoir le coup d’œil. Sachez aussi que les 21 et 22 de chaque mois, se tient un marché dans l’enceinte du temple.

Vous l’aurez compris, on a beaucoup aimé notre balade dans l’enceinte du temple Shitennô-ji. Si on a l’occasion, on essayera de faire la partie payante pour voir tous les trésors qui s’y trouvent, mais rien que la partie gratuite vaut largement le coup d’œil.

J’ai beaucoup aimé la partie située à l’entrée du temple, notamment la porte avec les deux gardiens Niô (photo ci-dessous), mais aussi la pagode qu’on voit depuis différents endroits du temple. On a passé un super moment, je vous recommande vivement la balade.


Mémo


 

S’y rendre ?

Le temple se situe à environ 10 min à pied de la station Tennoji et à proximité de la station Shitennoji-mae yuhigaoka.

 

Horaire et tarif ?

Les endroits payants sont ouverts de 8h30 à 16h30 (16h d’octobre à mars)

L’entrée pour le hall principal et la pagode coûte 300¥ / L’entrée pour le jardin coûte 300¥ / L’entrée pour la maison du trésor coûte 500¥

 


Épingler sur Pinterest



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.