[Souvenirs de Voyage] Découverte de la cuisine japonaise

Récemment en faisant du tri dans mes photos du Japon, j’ai été surprise de retrouver pas mal de photos de nourriture. Je ne pensais pas en avoir pris autant… ça rend assez nostalgique de revoir tout ça, mais c’est aussi rigolo de voir que je prenais vraiment tout et n’importe quoi en photo (j’ai même retrouvé une photo d’une bouteille d’eau… ).

Découvrir la cuisine d’un pays fait partie intégrante du voyage. Quand on se rend dans un lieu, même dans notre propre pays, en général on se renseigne pour savoir quelle est la spécialité locale. Mais quand on est passionné par un pays, comme je le suis avec le Japon, on n’attend pas forcément de visiter ce pays pour découvrir sa cuisine. Avant de pouvoir me rendre au Japon j’aimais déjà beaucoup ce pays, j’ai même terminé ma licence de Japonais avant d’y mettre les pieds… du coup en attendant de pouvoir y aller j’essayais, avec plus ou moins de réussite, de reproduire les plats que je voyais dans les animés, drama (séries japonaises) ou encore documentaires que je regardais… Râmen ラーメン, onigiri おにぎり, katsudon カツ丼, katsu-karê カツカレー ou encore mochi 餅, ça me donnait un peu l’impression d’y être ! 

Lorsque j’ai enfin pu mettre les pieds au Japon, à Tokyo plus précisément, j’ai forcément eu envie de tester tout ça “en vrai”. Le premier plat que j’ai acheté au konbini (supérette ouverte 24/24h) du coin était un chickenkatsudon チキンカツ丼 (riz et poulet pané), que l’on peut voir sur la photo ci-dessus.

Comme j’étais venue au Japon pour étudier, je n’avais pas vraiment envie d’aller au restaurant. Je passais tout mon temps libre à réviser ou visiter, du coup la plupart des plats japonais que j’ai goûtés venaient des konbini ou supermarchés. Je sais que ce n’est pas forcément bon pour la santé, mais quand on n’a pas vraiment d’espace pour cuisiner c’est vraiment pratique, un coup de micro-onde et c’est bon… 

Je suis quand même allée au restaurant avec des amis, pour goûter aux râmen (c’est trop bon !), mais comme on était en plein mois d’août, je préférais manger des plats frais comme des onigiri おにぎり (boulettes de riz, fourrées au thon, poulet…) ou des sushi. Pendant ce séjour au Japon, j’ai aussi découvert certaines pâtisseries comme les dorayaki どら焼き (sorte de pancake, fourré au haricot rouge ou à la châtaigne) ou encore la pâtisserie préférée de tous les Français au Japon… le melon pan メロンパン ! Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il ne s’agit pas d’un dessert au melon… mais d’une brioche délicieuse avec une croûte dure (qui ressemble à celle d’un melon)… Il existe aussi des melon pan avec des pépites de chocolat (mes préférés) et j’en ai aussi trouvé au melon lors de mon troisième séjour (5e photo ci-dessous).

Lors de mon deuxième séjour, qui a duré plus longtemps (environ 1 an), comme j’étais avec mon compagnon (et qu’il ne faisait pas tout le temps 35°…) c’était beaucoup plus sympa de découvrir de nouveaux plats et d’aller au restaurant ! Par contre, en regardant les photos je constate qu’on commandait presque tout le temps des râmen ou du katsu-karê (photos-dessous)… Vive l’originalité ! (mais c’est trop bon…)

Comme on vivait à Ôsaka j’ai pu découvrir la spécialité locale, qui est devenue mon plat préféré : les takoyaki たこ焼き. Il s’agit de boulettes fourrées avec des morceaux de poulpe et c’est délicieux ! Comme il y en avait dans mon supermarché, j’en prenais tout le temps… J’achetais aussi très souvent des gyôza 餃子 (sorte de ravioli), j’en avais déjà goûté en France dans un resto japonais, je trouve ça vraiment très bon.

Je ne sais pas quelles sont vos habitudes en voyage, mais les nôtres sont un peu spéciales… On n’aime pas trop manger au restaurant le midi quand on a une longue journée de visites, sinon après on est tout flagada… On préfère manger léger le midi et se rattraper le soir… sauf que parfois, si on a vraiment trop marché on finit par se prendre un truc au konbini pour le manger tranquillement à l’hôtel ou chez nous… oui, on est irrécupérables !

Lors de la plupart de nos sorties au Japon, on a eu la chance de tomber sur l’invention parfaite pour nous : les yatai 屋台 (photo ci-dessous). Les yatai sont des stands de nourriture, installés souvent à proximité des temples, sanctuaires ou autres lieux touristiques, que l’on trouve souvent lors de matsuri (festivals), mais aussi par beau temps. On peut y acheter des takoyaki, des brochettes de viande, des yakisoba 焼きそば (nouilles sautées), des saucisses, de la bière… Non seulement c’est super bon, mais en plus c’est l’idéal pour manger tout en se baladant… c’est vraiment super agréable et ça fait partie de nos meilleurs moments de cuisine au Japon !!

Quand on vit plusieurs mois à l’étranger, et qu’on est Français, il y a une chose qui vient vite à manquer… le fromage ! Au cours de notre année à Ôsaka, on en a essayé plein avant de trouver le bon ! Il s’agit d’une sorte de camembert (photo ci-dessus) en plus doux et on le trouve vraiment pas mal (si un jour vous êtes en manque…).

Pour mon troisième et dernier séjour au Japon (toujours pour des études), j’avais vraiment hâte de retrouver tous mes plats préférés ! Il y avait un supermarché juste en face de chez moi, du coup je me prenais souvent des sushi, des takoyaki, des yakisoba, du katsu-karê et une de mes découvertes de ce séjour : les edamame 枝豆 (fèves de soja) ! Je sais que les edamame sont super connus et qu’on en trouve facilement dans les restaurants japonais en France, mais je n’avais jamais tenté… quelle erreur ! Je me suis bien rattrapée, ça coûte tellement pas cher et c’est parfait avec une petite bière ! En plus du supermarché, le restaurant de ma fac était super, on trouvait d’excellents râmen pour vraiment pas cher (photo ci-dessous)…

Comme je vivais à Matsumoto, j’ai également goûté quelques spécialités locales comme les soba, mais j’ai surtout fait une superbe découverte, que je voulais goûter depuis longtemps, mais qui coûte un peu cher : l’unagi ウ ナ ギ (anguille). C’est délicieux et en tant que fan de la série FRIENDS, le mot Unagi me fait beaucoup rire…

Si je n’ai pas testé beaucoup de nouveaux plats pendant ce dernier séjour, j’ai remarqué que j’avais pris beaucoup de photos de… pocky ! Je crois que j’ai dû tester tous les goûts possibles (photos ci-dessous). Ce sont des gâteaux que l’on trouve facilement en France, sous le nom de mikado, mais il y a beaucoup plus de goûts différents. J’adore ceux à la fraise et à la pomme… en plus il y a Snoopy sur certains paquets !

Je n’ai pas encore parlé des boissons parce que je les prends rarement en photo… Pourtant, comme on trouve des distributeurs de boissons un peu partout au Japon (c’est tellement pratique), j’en ai testé pas mal… On trouve des boissons habituelles comme du coca, de l’eau,… mais aussi des boissons un peu plus originales, comme du Calpis カルピス (j’adore ça !), des boissons au yuzu ou du café en canette (chaud ou froid). Le café en canette dans les distributeurs, c’est vraiment super pratique… le matin quand j’étais un peu en retard pour la fac, je pouvais chopper une canette sur la route… Parmi mes boissons préférées et qu’on ne trouve qu’au Japon, il y a les boissons goût melon ! Que ce soit du Fanta, du Calpis (dernière photo ci-dessous) ou autres… j’adore les boissons au melon !

Après plusieurs semaines au Japon, la nourriture française (#TeamRaclette) finit par me manquer énormément, du coup une fois rentrée en France la nourriture japonaise ne me manque pas vraiment… Puis, après quelques semaines, finalement l’envie de manger japonais me reprend fortement ! Il y a quelques plats que j’arrive à faire moi-même comme les sushi ou le katsu-karê (photos ci-dessous) et je trouve des edamame au supermarché, donc je peux facilement nous faire un petit repas japonais de temps en temps

Pour les râmen c’est plus compliqué à faire soi-même, du coup je commande de temps en temps des produits sur Satsuki, une épicerie japonaise en ligne (photo ci-dessous). Par contre, il va vraiment falloir que je commande du matériel pour faire mes propres takoyaki, parce que ça me manque trop et que c’est plutôt compliqué à trouver…  Quoi qu’il en soit, j’ai hâte de pouvoir retourner au Japon pour découvrir de nouveaux plats !

Maintenant que vous connaissez mes petites habitudes et découvertes culinaires au Japon, ça m’intéresse de connaître les vôtres ! Quel est votre plat préféré ? Ou le plat que vous avez hâte de goûter ? Dites-moi tout 🙂

 


Épingler sur Pinterest



2 thoughts on “

[Souvenirs de Voyage] Découverte de la cuisine japonaise

    • Mais oui, j’avais complètement oublié l’omurice ! J’en faisais souvent avant de pouvoir aller au Japon… Ça m’a donné envie d’en refaire 😊
      C’est vrai que c’est bon les légumes marinés !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.