Midori Traveler’s Notebook : “Mon Tokyo” Partie 01

davSi vous me suivez sur Instagram, vous aurez sûrement remarqué mon attrait pour les carnets de voyage. Je suis d’ailleurs totalement mordue d’une variété de carnets de voyage d’une marque japonaise (Traveler’s Factory)… Ces carnets de voyage, ce sont les Midori Traveler’s Notebook.

Les Midori Traveler’s Notebook sont des carnets personnalisables, on peut notamment relier plusieurs livrets entre eux… J’adore ces carnets car ça me permet de prendre des notes avant, pendant et après mes voyages tout en étant créative et en m’évitant d’avoir des tonnes de carnets éparpillés à droite et à gauche.

davComme j’ai été plusieurs fois à Tokyo, j’ai eu envie de faire un carnet regroupant tous les lieux que j’avais visité à Tokyo, parce que c’est une ville que j’adore ! Il y a même des lieux que j’ai fait plusieurs fois mais avec un cadre de visite différent… du coup je trouvais ça cool d’avoir tout au même endroit. Je partage donc aujourd’hui avec vous la 1ère partie de “Mon Tokyo” : mon premier séjour à Tokyo en 2012.

Comme il concerne Tokyo, j’ai choisi mon Midori Traveler’s Notebook édition limitée Tokyo Station ! Il est magnifique ! (Plus d’infos sur les Editions Speciales)

davJe suis allée pour la première fois au Japon, plus précisément à Tokyo, en 2012 (Ça remonte un peu…). Je venais d’obtenir ma licence de japonais et j’y allais pour me perfectionner dans une école à Tokyo, je n’étais donc pas en vacances… mais comme les cours avaient lieu le matin, j’avais le temps de visiter l’après midi, et ça c’était vraiment cool !

davMa première vraie visite de Tokyo : le Tokyo Metropolitan Government … J’adore les observatoires, je trouve que c’est un excellent moyen de découvrir une ville. Le TMG possède 2 observatoires à 360°, qui sont gratuits ! Le TMG est situé en plein Shinjuku, du coup depuis l’observatoire on voit bien les immenses buildings de Shinjuku, mais aussi l’immense parc Yoyogi, la Sky Tree au loin… et on se rend compte à quel point Tokyo est une grande ville.

davQu’est-ce que j’adore cet endroit ! Le quartier d’Asakusa et les alentours du Sensô-ji sont vraiment super agréables pour s’y promener, j’aime d’ailleurs beaucoup la Nakamise-dôri : une avenue commerçante avec plein de petites boutiques !

L’enceinte du Sensô-ji est vraiment très grande, il y a plein de choses à voir, il y a même un petit sanctuaire à côté : l’Asakusa-jinja.

davJe vivais pas très loin de l’Université de Waseda, dans une guest-house pour femmes, c’était un quartier très agréable. En me baladant dans les environs je suis tombée sur un chouette sanctuaire : le Ana Hachimangû, que je n’aurais sûrement jamais visité si je n’avais pas vécu dans les environs.

Peu importe où l’on réside à Tokyo, on tombe toujours sur des petites merveilles en se baladant, donc n’hésitez pas.

davLe Meiji-jingû, c’est l’endroit qui m’a le plus impressionné ! Le sanctuaire en lui-même est très joli (surtout la place immense devant le bâtiment principal), mais ce qui rend l’endroit si spécial c’est l’immense chemin qui traverse toute la forêt, parmi des arbres immenses, en passant sous d’immenses Torii en bois… c’est juste incroyable et tellement reposant (alors qu’on est juste à côté de Shinjuku, de Shibuya…)

davA Shibuya, à part pour le carrefour et la statue d’Hachiko, on est pas là pour prendre des photos… mais pour claquer son fric ! Il y a plein de boutiques de papeterie japonaise que j’adore comme Loft, Tokyu Hands... mais aussi un Disney store… bref de quoi faire !

Le soir, avec des professeurs que j’avais rencontré lors d’un projet avec l’université Waseda et des amis, on est allés manger dans un restaurant de poissons ! Ils ont commandé plein de plats pour nous… c’était super bon ! C’était mon premier vrai repas au restaurant au Japon et c’était vraiment très sympa.

davDirection Odaiba pour le Comiket et voir plein de supers cosplays, c’était vraiment super ! C’était la première fois que j’assistais à ce genre de rassemblement, y a vraiment de tout : Des personnages d’animés, de jeux vidéo… il y avait tellement de gens autour d’eux à les mitrailler dans tous les sens, alors qu’il faisait super chaud !

Le soir, on a assisté depuis une plage d’Odaiba, à un joli feu d’artifice tiré depuis la rivière Yodogawa… C’était vraiment un super endroit pour voir le feu d’artifice, parce qu’on pouvait voir les fusées se refléter dans l’eau, les lumières de la ville en fond… et le Rainbow Bridge

davLa Tokyo Tower me fait le même effet que la Tour Eiffel à Paris : dès que je la vois, même un tout petit bout… je suis heureuse ! J’aime beaucoup la Tokyo Tower avec ses couleurs rouge et blanche, elle est magnifique ! J’aimerais bien y monter un jour. Le seul point négatif, comparé à la Tour Eiffel, c’est qu‘elle est entourée de beaucoup de bâtiments, quand on arrive près d’elle… du coup on a pas de recul sur elle.

Mais ce défaut est vite corrigé par le magnifique temple Zojoji, situé à quelques mètres de la Tokyo Tower… du coup on peut admirer la tour depuis l’enceinte du temple et même avoir le droit à un beau contraste avec une vue de la tour et du temple réunie !

davUne de mes amies résidait à Shin Ôkubo, du coup en allant chez elle on a visité un peu le quartier coréen de Tokyo, il y avait beaucoup de magasins de produits de beauté coréen, de Kpop… puis au détour d’une rue, un petit sanctuaire qui nous a fait oublier le brouhaha des rues principales du quartier ! J’adore vraiment ces petits sanctuaires, un peu cachés…

Concernant le Yasukuni-jinja, c’est un endroit que je souhaitais voir, de par son histoire un peu controversée (abrite les âmes des soldats morts pour l’empereur, dont celles des criminels de guerre de la 2nde guerre mondiale… ) j’ai beaucoup aimé son enceinte et l’immense Torii en fer…

davPour cette dernière double-page de mon premier séjour à Tokyo, j’y ai mis les lieux que j’avais visité assez rapidement. J’ai depuis ce premier séjour passé plus de temps à Akihabara, mais je n’ai toujours pas approfondie les alentours du palais impérial et je n’ai toujours pas monté la Skytree malheureusement !

Sinon, j’ai beaucoup aimé le sanctuaire Kanda myojin, situé vraiment pas loin de la station d’Akihabara, un peu en hauteur, du coup ça fait une charmante pause dans une visite bruyante des magasins d’Akihabara.

Voilà pour cette première partie…  Retrouvez la suite dans la 2e partie

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous aussi vous gardez des souvenirs de vos séjours dans des carnets de voyage. Ça m’intéresse vraiment de savoir comment vous conservez vos souvenirs !

Si tu as aimé, n'hésite pas à partager 🙂


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


error: