[Ôsaka] Balade à Dôtonbori, la rue populaire d’Ôsaka


Dôtonbori 道頓堀 , située le long du canal du même nom dans le quartier de Namba, est une rue extrêmement populaire d’Ôsaka. Son nom vient de l’association de Dôton, la personne ayant décidé d’agrandir le canal en 1612 et Hori/bori, signifiant canal.Même si vous n’avez jamais été à Ôsaka, vous avez sûrement déjà vu le fameux Glico-man (photo ci-dessus) qui trône fièrement sur Dôtonbori.

Auparavant, l’endroit était réputé pour ses théâtres Kabuki ou Bunraku (des formes du théâtre japonais)… mais avec le déclin de ces arts et les destructions liées à la seconde guerre mondiale, ils ont malheureusement disparu. De nos jours, il y a beaucoup de restaurants et d’activités nocturnes dans le quartier… du coup l’endroit est très fréquenté.



En parlant de restaurants, du “côté rue” de Dôtonbori on peut en voir de nombreux proposant des spécialités d’Ôsaka comme des Takoyaki (boulettes de poulpe, un régal) ou de l’Okonomiyaki (sorte de crêpe japonaise salée à l’intérieur de laquelle on met différents ingrédients)…

Parmi ces restaurants, il y a le fameux Kani Doraku (Kani = Crabe) très reconnaissable grâce à son enseigne immense en forme de crabe articulé, il y a même une mascotte déguisée en crabe pour en faire la promotion (photo ci-dessus). Mais c’est loin d’être la seule enseigne disproportionnée :


L’attraction principale de l’endroit reste tout de même le fameux Glico-man, représentant un athlète passant la ligne d’arrivée. Vous verrez beaucoup de touristes sur le pont Ebisubashi prendre la pose devant. Le Glico-man est le symbole de la marque d’Ezaki Glico, un confiseur japonais très connu, à l’origine des populaires pocky (biscuits japonais) et trône le long du canal depuis 1935.

Chose amusante, la première fois qu’on est allé à Dôtonbori, spécialement pour voir le Glico-man, il n’était pas là… à la place c’était l’actrice japonaise très connue : Ayase Haruka (photo ci-dessous), ce qui nous a bien surpris.

On est venu plusieurs fois à Dôtonbori : que ce soit pour y voir son étrange sanctuaire en forme de tête de lion Namba Yasaka Jinja, pour aller voir Mad Max Fury Road dans un grand cinéma au dernier étage d’un centre commercial ou pour nous rendre à Nipponbashi, le quartier électronique d’Ôsaka, pour faire nos geeks… Même si on ne venait pas spécialement pour Dôtonbori, on finissait toujours par y passer pour faire coucou au Glico-man et surtout se balader le long du canal.

J’aime particulièrement le quartier le soir, quand la lumière des grandes enseignes se reflète sur l’eau, c’est très agréable de s’y balader. D’ailleurs, au moment du “jour des enfants” : Kodomo no Hi (5 mai), il y a des Koinobori (banderoles en forme de carpes) accrochées le long du canal (photo ci-dessous), ça donne beaucoup de charme à l’endroit. Je vous recommande vraiment de venir à Dôtonbori, de jour comme de nuit…


Mémo


S’y rendre ?
Dôtonbori est située à quelques minutes à pied de la gare Namba. Depuis la gare d’Ôsaka ou d’Umeda, prendre la Midosuji subway line (environ 10 min).


Épingler sur Pinterest


Dontonbori Osaka


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.