Zenkô-ji 善光寺, Nagano

Temple Zenkô-ji

Pour ma première visite à Nagano : direction le Zenkô-ji. Ce temple fait parti, avec le château de Matsumoto, des lieux touristiques très populaires de la préfecture de Nagano, d’ailleurs ils font tous les deux partis des trésors nationaux du Japon. Ce temple bouddhiste, qui date du 7e siècle (642) a pour particularité de n’être rattaché à aucune secte bouddhiste.

Il fut construit par Yoshimitsu Honda afin d’y accueillir la toute première statue de Bouddha introduite au Japon en 552. Zenkô-ji signifie d’ailleurs le “temple de Yoshimitsu” (“Zenkô” étant la lecture chinoise de Yoshimitsu et “ji” signifiant temple). La statue originale n’est pas visible du public ni des prêtres bouddhistes du temple et sa copie l’est seulement tous les 6 ans (ou 7 ans selon qu’on compte l’année en cours ou non…) lors d’un festival.

Cette statue est censée conduire les individus vers la terre pure sans se soucier de la condition sociale, du sexe… C’est un temple très réputé et c’est autour de lui que fut construite la ville de Nagano (contrairement à Matsumoto et beaucoup d’autres villes de l’époque qui étaient construites autour de leur château).

Temple Zenkô-ji

Temple Zenkô-ji

Un peu comme pour le Sensô-ji (Tokyo), avant d’accéder au bâtiment principal du temple, on a une longue avenue commerçante avec plein de petites échoppes où l’on peut acheter des souvenirs, de la nourriture, des objets traditionnels.

Sur le chemin allant jusqu’au bâtiment principal, vous tomberez également sur une jolie petite statue d’un Mujina (sorte de Tanuki ou Raccoon-dog en anglais/chien viverrin en français). Selon la légende, ce Mujina, qui vivait dans la Préfecture d’Ibaraki, se sentait coupable de manger les autres animaux afin de vivre. Un jour il se changea en homme pour rejoindre un groupe de croyants se rendant au temple Zenkô-ji afin d’y dédier une lanterne en pierre pour que sa prochaine vie soit plus paisible. Une fois au Zenkô-ji, il s’arrêta dans une auberge, soulagé d’être arrivé, il prit un bain sous sa forme initiale de Mujina et fut démasqué avant de s’enfuir. Un moine bouddhiste qui entendit parler du fait qu’il voulait dédier une lanterne au temple se senti désolé pour lui et décida d’en construire une pour le Mujina. On peut trouver la lanterne dans l’enceinte du temple ainsi que la statue du moine et du Mujina  (voir photo ci-dessous.)

Temple Zenkô-ji

Temple Zenkô-ji

Sur le chemin vers le bâtiment principal, se tient une jolie allée avec une grande et six moyennes statues du Jizo (Voir photo ci-dessous). J’aime beaucoup cet endroit, les statues étaient vraiment impressionnantes avec le ciel bleu qu’il y avait ce jour-là.

Puis après avoir franchi la porte principale, on se trouve enfin devant le magnifique bâtiment principal du temple, tout de bois avec ses jolies dorures. J’ai vraiment beaucoup aimé la forme du temple. Pour mieux voir l’intérieur du bâtiment central du temple, il faut payer, ce que je n’ai pas fait par manque de temps. Il y a même un passage sous-terrain que vous devez traverser dans le noir complet afin d’y trouver la “clé du paradis”.

Temple Zenkô-ji

Temple Zenkô-ji

Il y a plein de petits recoins à faire autour du temple, il y a même d’autres temples. Je vous recommande de jeter un coup d’oeil au temple Daikanjin 大勧進 situé sur la gauche du Zenkô-ji l’endroit est très calme et très joli (1ère photo ci-dessous).

Aussi  si l’histoire du temple vous intéresse, sachez qu’il y a une pagode qui abrite un musée sur l’histoire du temple (avec plusieurs statues de Bouddha et Bodhisattva). J’ai beaucoup aimé les omikuji (prédictions) accrochées à divers endroits (photos ci-dessous) et les Ema (plaquettes où l’on inscrit ses vœux) en forme de l’ourson Rilakkuma. Si vous êtes dans le coin, je vous recommande ce temple à 200%.

Temple Zenkô-ji

Temple Zenkô-ji

Mémo

S’y rendre ?

Pour accéder au Zenkô-ji, il suffit de prendre un bus depuis la gare de Nagano, pour Zenkoji-daimon (10 minutes de trajet, environ). En sortant de la gare, il y a une grande place avec plein d’arrêts de bus différents donc c’est très facile de trouver un bus qui vous y amènera. Personnellement, j’y suis allée à pied, ça m’a pris une bonne demi-heure.

Horaire et tarif ?

Le temple est ouvert tous les jours, d’environ une heure avant le lever du soleil jusqu’à 16h de décembre à Février et 16h15 de mars à Novembre.

Le musée d’histoire lui ouvre de 9h à 16h. Pour accéder au musée, à l’intérieur du temple et au passage souterrain, ça vous coûtera 500¥.

 

Si tu as aimé, n'hésite pas à partager 🙂


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


error: