[Matsumoto] Taiko Matsuri au château de Matsumoto

La ville de Matsumoto accueille chaque année, le dernier week-end du mois de juillet, un Taiko Matsuri 太鼓祭り(festival de tambours japonais). Ce festival se déroule à différents endroits de la ville, mais le clou du spectacle a lieu dans le jardin du château, accessible gratuitement pour l’occasion. Pouvoir apprécier des performances de taiko, avec en arrière-plan le château de Matsumoto, c’est un événement qui ne laisse pas insensible…

Mais, avant de vous donner plus de détails sur le festival, j’aimerais vous parler d’un sanctuaire minuscule, mais adorable, qui se trouve dans les rues de la ville : le Kasamori-inari-jinja.


Sanctuaire Kasamori Inari-jinja



Avant de me rendre au château, je suis allée faire un tour en ville en empruntant un chemin différent de d’habitude et je suis tombée sur ce petit sanctuaire, vraiment minuscule. Comme il n’est pas très grand, je me suis dit que ça ne valait pas la peine de lui réserver un article tout entier, mais je ne voulais pas non plus ne pas en parler, parce que même s’il est petit je l’ai vraiment beaucoup aimé.

En faisant des recherches sur ce sanctuaire, j’ai vu qu’il était situé à côté d’un temple, le Jôrinji 浄林寺 dont je pense qu’il fait partie, mais comme il n’y avait personne et que le temple ressemble un peu à une résidence privée, je ne suis pas entrée… on sait jamais ! Du coup, je regarderai mieux quand j’y retournerai. 

Sur la photo ci-dessus, on voit vraiment que le sanctuaire est tout petit. Mais on voit aussi qu’il a une petite allée de torii, pleine de charme, qui nous invite à nous y arrêter quelques instants… Une fois devant la petite allée de torii, on voit au fond deux statues de Inari qui sont faites en hariko (papier-mâché), il y a également une statue en pierre d’Inari, mais aussi un réceptacle à encens en pierre que je trouve très joli, j’aime beaucoup le contraste du rouge avec la pierre…

Le sanctuaire Kasamori Inari-jinja 瘡守稲荷神社 est dédié à Inari, une divinité très connue au Japon. Inari est, entre autres, la divinité de la fertilité et des céréales. On reconnaît facilement les sanctuaires qui lui sont dédiés, car ils ont des statues de renard, la forme sous laquelle apparaît Inari, ainsi que des allées de torii (qu’est-ce que j’adore les allées de torii...) qui sont de couleur rouge… Le plus connu des sanctuaires dédiés à Inari étant bien sûr le magnifique Fushimi Inari-Taisha de Kyoto.  Aussi, Kasamori 瘡守 signifie littéralement “protéger de la variole”, car c’est dans le but de protéger les gens de cette maladie qu’il a été construit. 

Voilà pour ce petit sanctuaire adorable, il est maintenant temps de se rendre au château pour y découvrir le Taiko Matsuri…


Taiko Matsuri



Ce festival a lieu chaque année sur deux jours, le dernier week-end de juillet. À cette occasion des troupes de joueurs de taiko, venant d’un peu partout au Japon, se réunissent à Matsumoto pour un Taiko Matsuri. On utilise le terme de taiko pour parler des tambours japonais, mais comme taiko signifie tambour tout court, on utilise également le terme de wadaiko pour parler de tambours japonais.

Les performances ont lieu à trois endroits différents : l’après-midi des représentations ont lieu devant la gare et près du sanctuaire Yohashira-jinja, puis en fin d’après-midi des troupes se réunissent sur la scène située au château de Matsumoto. Comme je voulais absolument voir les représentations sur la scène du château, je m’y suis rendue avec une amie en fin d’après-midi. C’est très impressionnant d’assister à un concert dans la cour du château. Le son des taiko résonne dans tout le jardin et avec la nuit qui tombe, c’est magique.

Les troupes se succèdent à tour de rôle pendant les deux jours. Par exemple celles qui jouent dans les rues de Matsumoto l’après-midi seront sur la scène du château le jour d’après. Si certaines troupes sont composées de joueurs amateurs, il y a toujours une troupe de professionnels très connue qui fait le déplacement pour le festival (elle change chaque année). Que ce soit des “amateurs” ou non, le son du taiko est toujours impressionnant, j’adore cet instrument.

Le festival au château commence vers 17h30, pour l’occasion le jardin qui normalement est payant, est gratuit. C’est une chance incroyable de pouvoir assister gratuitement à des représentations de taiko, avec en arrière-plan le château de Matsumoto. À l’intérieur du jardin, des sièges sont installés afin de profiter pleinement du spectacle. Pendant les représentations, j’ai pris des photos et vidéos (à la fin de l’article), mais sans trépied… du coup elles ne sont pas terribles. J’espère que ça vous donnera quand même un peu une idée de l’ambiance incroyable que ça donnait.
Les troupes ne se contentent pas de jouer du taiko, il y a souvent des danseurs ou des joueurs d’autres instruments pour les accompagner… 
Je ne suis pas restée jusqu’au bout, parce que j’avais un examen de japonais très important le lendemain, mais je ne regrette pas du tout, c’était vraiment impressionnant de vivre ce moment, de pouvoir profiter du taiko avec le château en arrière-plan.

Moi qui adore cet instrument, j’ai eu la chance à Matsumoto de vivre deux expériences vraiment intenses : une représentation de taiko au col de Nomugi, avec les sommets enneigés en fond et celle-ci dans le jardin du château… j’ai vraiment eu beaucoup de chance.

Avant de conclure cet article, j’ai découvert une petite anecdote intéressante : il paraîtrait que le taiko ait été créé par la divinité shintô connue sous le nom de Ame-no-Uzume, lors d’une danse au-dessus d’un baril de saké vide…

 


Mémo


 

S’y rendre ?

La représentation principale a lieu au château de Matsumoto, situé à 10 min à pied de la gare de Matsumoto.

Horaire et tarif ?

Le festival a lieu de 17h30 à 21h environ.

L’entrée est gratuite.

Plan du Kasamori Inari-jinja :


Vidéos


Je ne suis pas très douée pour filmer, c’est juste pour vous donner un aperçu des performances 🙂


Nous soutenir sur Tipeee 



Épingler sur Pinterest


 

Vous aimerez aussi


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.