[Le Japon en France] Lieux et événements culturels en lien avec le Japon

Exposition Meiji, splendeurs du Japon impérial (1868-1912), Musée Guimet (Paris)

Si comme moi vous adorez tout ce qui a trait à la culture japonaise, sachez qu’il est parfaitement possible de trouver son bonheur depuis la France.

Que ce soit par le biais d’une exposition, d’un atelier/salon consacré à la culture japonaise ou encore d’une balade dans un jardin japonais, la France permet de superbes découvertes culturelles.

Voici quelques lieux et événements culturels en lien avec le Japon.

Exposition Nara-Trésors du Bouddhisme Japonais, Musée Guimet (Paris)

 

Les principaux musées

Musée Guimet (Paris)

Le musée Guimet fut construit à l’initiative d’Émile Guimet, un industriel lyonnais qui ramena de ses voyages de nombreux objets d’art. Le musée d’Émile Guimet fut d’abord ouvert à Lyon, avant d’être transféré en 1889 à Paris. Le musée est spécialisé dans les arts asiatiques et possède de superbes collections consacrées à l’empire khmer, la Thaïlande, le Cambodge, l’Inde, la Chine ou encore le Japon…

C’est l’un de mes musées préférés, j’adore particulièrement l’architecture du musée avec sa magnifique coupole située dans la rotonde. Les collections permanentes du musée sont vraiment superbes, j’aime beaucoup les sculptures situées au rez-de-chaussée.

Le musée Guimet organise régulièrement des expositions temporaires qui sont toujours de très grande qualité. J’ai la chance, par le biais du blog, d’être invitée à découvrir la plupart de ces expositions temporaires et je suis toujours émerveillée par la qualité de ces expositions et par leur mise en scène.

En dehors des expositions temporaires, le musée Guimet organise aussi de nombreuses manifestations culturelles comme des projections de films ou encore des concerts. Le musée Guimet possède également un autre musée : le musée d’Ennery, que j’adorerais visiter (actuellement fermé à cause du Covid).

Mémo : le Musée Guimet est ouvert de 10h à 18h (fermé le mardi). L’entrée coûte 11,5€ pendant les expositions temporaires (8,5€ tarif réduit) et 8,5€ en dehors des expositions temporaires (6,5€ tarif réduit). La réservation en ligne est obligatoire l’après-midi pendant le week-end. Le Musée Guimet est accessible depuis l’arrêt de métro Iéna (ligne 9) ou Boissière (ligne 6). Plus d’informations sur le site du Musée Guimet

 

-Musée Cernuschi (Paris)

Le musée Cernuschi fut inauguré en 1898 grâce aux donations d’Henri Cernuschi, d’ailleurs le musée est situé dans l’ancien hôtel particulier de ce dernier. Les collections du musée sont consacrées à différents pays d’Asie, comme la Chine, le Japon, la Corée ou encore le Vietnam. On peut également trouver au musée Cernuschi une magnifique statue de bouddha, venant de Meguro (Tokyo).

On n’a malheureusement pas encore eu l’occasion de visiter ce musée, mais il est en première place sur ma liste. On devait y aller pour visiter l’exposition “Trésors de Kyôto, trois siècles de création Rinpa” mais on n’a finalement pas pu… c’est dans ces moments-là que j’adorerais vivre près de Paris !

L’exposition temporaire en cours s’intitule “Voyage sur la route du Kisokaidô. De Hiroshige à Kuniyoshi“. Elle se tient jusqu’au 17 janvier 2021 et même si avec le Covid ça me paraît compliqué, j’espère vraiment pouvoir la voir avant la fin, parce qu’elle a l’air incroyable !

Mémo : le Musée Cernuschi est ouvert de 10h à 18h (fermé le lundi), il y a des nocturnes jusqu’à 20h le vendredi lors des expositions temporaires. L’entrée coûte 9€ lors des expositions temporaires (7€ réduit) et l’entrée est gratuite pour les collections permanentes. La réservation en ligne est obligatoire pour les expositions. Le Musée Cernuschi est accessible depuis l’arrêt de métro Villiers (lignes 2 et 3) et Monceau (ligne 3). Plus d’informations sur le site du Musée Cernuschi

Exposition Japon rêvé, images du monde flottant, Atelier des Lumières (Paris)

Maison de la culture du Japon à Paris (MCJP, Paris)

Comme son nom l’indique, la MCJP s’occupe de la diffusion de la culture japonaise en France. Elle est gérée par la Fondation du Japon et fut inaugurée en 1997. Dans ses locaux, la MCJP organise régulièrement des conférences, des ateliers liés à la culture japonaise, ainsi que des cours de langues.

Ça fait longtemps déjà qu’on souhaite s’y rendre pour voir des expositions. L’exposition en cours a d’ailleurs l’air vraiment très sympa : secrets de beauté” maquillage et coiffures de l’époque Edo dans les estampes japonaises“. Cette exposition permet d’admirer environ 150 estampes et 60 objets liés aux rituels de beauté des femmes à l’époque d’Edo. L’exposition a lieu en 2 temps, à cause de la fragilité de certaines œuvres : le 1er volet a lieu du 7 octobre au 28 novembre et le 2e volet du 3 décembre au 6 février 2021.

Mémo : l’exposition temporaire est visible jusqu’au 6 février 2021, de 12h à 19h30 (fermé le dimanche et le lundi). La réservation en ligne est obligatoire. L’entrée coûte 5€ (3€ réduit). La MCJP est accessible depuis l’arrêt de métro Bir-Hakeim (ligne 6) ou l’arrêt de RER Champ de Mars-Tour Eiffel (RER C). Plus d’informations sur le site de la MCJP

 

-Autres musées :

Le musée Guimet, le musée Cernuschi et la MCJP sont les principaux lieux organisant des événements culturels autour du Japon, mais il existe aussi d’autres musées proposant des collections liées à l’Asie. Parmi ces musées, on peut citer le Musée du Quai Branly-Jacques Chirac (Paris), qui n’est pas seulement consacré à l’Asie, puisqu’il y a également des œuvres d’Afrique, des Amériques et d’Océanie. Ce musée fut ouvert en 2006 et accueille environ 3500 œuvres dans ses collections permanentes.

Pour les habitants du sud, il y a le Musée départemental des Arts asiatiques (Nice), qui organise d’ailleurs, jusqu’au 30 novembre, une exposition sur les “Enfers et fantômes d’Asie“. Cette exposition avait été présentée en 2018 au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac.

Il existe également d’autres musées, plus ou moins spécialisés sur le Japon ou l’Asie, qui consacrent de temps à autre des expositions sur le Japon. Je ferai un article, et mettrai les informations sur la page d’accueil du blog, pour recenser les expositions temporaires en cours sur le Japon, afin de vous tenir au courant.

Jardin Shukkei-en, Hiroshima (Japon)

 

Les jardins japonais

Parc oriental de Maulévrier (Maine-et-Loire)

Il s’agit du plus grand jardin japonais d’Europe. Le parc fut aménagé entre 1899 et 1913, mais fut par la suite progressivement laissé à l’abandon. La ville a racheté le parc dans les années 80 et s’est chargée de rénover à l’identique le jardin japonais, grâce à des documents d’époque. Régulièrement, le parc organise des événements en lien avec la culture japonaise.

On trouve dans le parc de nombreux éléments constitutifs des jardins japonais, comme le fameux pont rouge et les lanternes en pierre… mais on trouve aussi la réplique d’un temple bouddhiste khmer. Ça fait longtemps que je rêve de voir cet endroit, surtout qu’il est possible de s’y balader de nuit ! Comme on a très envie d’aller à Nantes pour voir les créations de la compagnie La Machine (“Les machines de l’île”), je pense qu’on en profitera pour visiter ce joli parc.

Mémo : en transports en commun, le parc est accessible en car depuis Nantes en environ 1h15 (ligne interrégionale Nantes-Poitier, arrêt Maulévrier). Les horaires d’ouverture sont différents selon les mois et jours de la semaine, il vaut mieux consulter les horaires directement sur le site internet. L’entrée coûte 8€, 10€ pour les nocturnes et 17€ pour les deux. Plus d’informations sur le site du parc oriental de Maulévrier

 

Musée et jardins départementaux Albert Khan (Boulogne)

Ce jardin fut créé à l’initiative d’Albert Khan, un passionné de jardins, au début du XXe siècle. Après avoir été laissé à l’abandon pendant plusieurs années, le département des Hauts-de-Seine et le paysagiste Fumiaki Takano se sont chargés de redonner vie au jardin japonais dans les années 80. Le jardin fut reproduit le plus fidèlement possible, grâce aux documents de l’époque.

On y est allés il y a quelques années de cela et j’aurais adoré vous montrer des photos de ce joli jardin, mais impossible de remettre la main sur les photos… On avait beaucoup aimé notre visite, il y a vraiment tous les éléments constitutifs d’un jardin japonais, c’était vraiment très agréable de s’y promener. J’espère pouvoir y retourner bientôt !

Mémo : le jardin est ouvert de 11h à 18h (fermé le lundi). L’entrée coûte 4€ (3€ tarif réduit). La réservation en ligne est obligatoire le week-end. Le jardin est accessible depuis l’arrêt de métro Boulogne-Pont de Saint-Cloud (ligne 10). Plus d’informations sur le site du Musée et jardins départementaux Albert Khan

 

Autres jardins

On peut trouver des jardins japonais, de taille plus ou moins importante, dans plusieurs villes de France. Parmi ces jardins, on peut citer le jardin japonais Compans Caffarelli (Toulouse), avec son joli pont rouge, son lac ou encore son pavillon de thé. Le jardin japonais du château de Courances (Essonne) est également plutôt réputé. 

Exposition teamLab : au-delà des limites, La Villette (Paris)

 

Autres événements

Salons autour du Japon

Se rendre à un salon sur le Japon est également un excellent moyen de découvrir la culture japonaise. Parmi ces salons, on trouve bien évidemment le salon de la Japan Expo qui se déroule près de Paris. Le thème principal de ce salon est le manga, mais il permet également de découvrir d’autres aspects culturels du Japon. Il y a d’ailleurs souvent un coin réservé aux auteurs de livres sur le Japon, mais aussi aux blogueurs ou offices du tourisme…

Il existe aussi des salons liés à la culture japonaise situés en dehors de la capitale, comme la Japan Expo Sud à Marseille, le Japan Matsuri à Montpellier ou encore le Japan Tours Festival à Tours.

Cette année, on voulait se rendre au Salon du Saké, qui permet de découvrir et déguster des sakés venant de différentes régions du Japon, en présence le plus souvent des producteurs. Je me réjouissais à l’idée de pouvoir en savoir plus sur le saké, mais la situation sanitaire en a décidé autrement… ce n’est que partie remise !

 

Événements locaux

Il est aussi parfois possible de découvrir certains aspects de la culture japonaise, grâce à l’initiative de particuliers ou de commerçants locaux. C’est le cas par exemple des événements organisés par Olivier du blog Japan kudasai.

Olivier organise souvent sur Dijon des ateliers en lien avec la culture japonaise (thé, ikebana, furoshiki, saké…) et je trouve que c’est vraiment une super initiative ! Si je vivais plus près, j’aurais adoré participer à ces ateliers, surtout à celui sur les kokedama !

Je vis tout près de Lille et je trouve rarement des événements en lien avec la culture japonaise. C’est dommage, je pense que ça serait vraiment cool d’avoir ce genre d’événements !

Par contre, près de la gare Lille-Europe il y a une jolie sculpture de Yayoi Kusama (Les tulipes de Shangri-La, photo ci-dessous), j’adore cette artiste, du coup je suis plutôt contente.

Voilà pour cette petite présentation des lieux et événements culturels liés au Japon. Je vais faire en sorte de regrouper tous les événements en cours dans un article (et sur les réseaux sociaux) afin de vous tenir au courant des expositions et événements à voir.

Si vous connaissez ou organisez des événements culturels en lien avec le Japon, n’hésitez pas à me le dire en commentaire…

Les tulipes de Shangri-La de Yayoi Kusama, sous la neige (Lille)


Épingler sur Pinterest



2 thoughts on “

[Le Japon en France] Lieux et événements culturels en lien avec le Japon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.