Guide de Tokyo par thème [Partie 02]

Après plusieurs séjours dans la capitale japonaise, j’ai eu l’opportunité de visiter pas mal d’endroits, pourtant il m’en reste encore tellement à voir… j’ai donc décidé de lister les endroits visités et à visiter par thème, afin de créer mon Guide de Tokyo.

 

Ce Guide de Tokyo sera classé en cinq catégories :

Observatoires

Temples/Sanctuaires

Parcs/Jardins

Musées/Divertissements

Visites par Quartier

 

Cette deuxième partie du guide est consacrée aux catégories Parcs/Jardins et Musées/Divertissements. Vous pouvez retrouver les catégories Observatoires et Temples/Sanctuaires dans la Première Partie du Guide de Tokyo. La troisième partie du guide sera une sorte de récapitulatif, avec toutes les visites à faire par quartier :  il y aura donc certains lieux déjà évoqués dans les autres catégories, mais aussi certains autres qui ne rentraient pas dans ces catégories existantes.

 


Parcs/Jardins


Même si Tokyo est une vaste métropole, il est très facile d’y trouver des espaces verts afin de se ressourcer. Ces parcs et jardins deviennent même, pour la plupart, des incontournables de la ville au printemps et/ou en automne.


Parcs et Jardins visités


 

Parc Ueno 上野公園

Le Parc Ueno est un parc très connu et fréquenté de Tokyo et il n’est pas très difficile de comprendre pourquoi quand on voit tous les endroits qu’il est possible de visiter : des temples, des sanctuaires, des musées, un zoo, un étang où il est possible d’y faire une balade en pédalo… Pendant la période d’Edo, le Parc Ueno faisait partie de l’enceinte du temple le plus important et protecteur de la ville : le Kanei-ji. C’est également un endroit très fréquenté pendant la période des Sakura.

Avis : pour moi le parc Ueno est un incontournable de Tokyo. Je l’ai déjà évoqué dans la 1ère partie de ce guide, mais il y a de très beaux temples et sanctuaires à visiter. J’ai aussi beaucoup aimé faire une balade en pédalo sur l’étang du parc… il y a vraiment de quoi passer une superbe journée en pleine nature.  (Plus d’informations : parc Ueno )

Toujours ouvert/Gratuit/Ueno Station

Temples et sanctuaires : pour la plupart de 9h-17h

 

Shinjuku Gyoen 新宿御苑

Ancienne résidence de Daimyô 大名 (seigneur féodal) pendant l’époque d’Edo, le Shinjuku Gyoen, est vraiment un endroit magnifique… surtout au moment des Sakura…  Sachez d’ailleurs que le parc a la particularité d’avoir des arbres à Sakura qui ne fleurissent pas tous en même temps… ce qui laisse plus de chance d’en trouver au moment de votre séjour à Tokyo pendant les Sakura. Cependant, le Shinjuku-Gyoen, ouvert au public depuis 1949, n’est pas uniquement intéressant au moment des Sakura, puisqu’il dispose, en plus d’un jardin de style japonais, d’un  jardin de style français, d’un jardin de style anglais, d’une serre… et est très agréable en automne aussi.

Avis : le Shinjuku Gyoen est vraiment immense, ce qui fait que pendant les Sakura, on peut quand même trouver des endroits calmes et magnifiques même s’il y a beaucoup de monde. En plus, il est situé tout près des buildings de Shinjuku, du coup on peut les voir en fond et j’adore ce contraste.  (Plus d’informations : Shinjuku Gyoen)

9h-16h30 (dernière entrée jusqu’à 16h)/Fermé les lundi (sauf pendant la saison des Sakura et pendant les chrysanthèmes début novembre) ou le jour suivant si férié, et du 29 décembre au 3 janvier/200¥

3 accès : Porte de Shinjuku, JR Shinjuku Station et Shinjukugyoenmae Station/Porte d’Okido, Shinjukugyoenmae Station/Porte de Sendagaya, Sendagaya Station

 


Parcs à visiter


 

Kiyosumi Teien 清澄庭園

Ce jardin qui était à l’origine la résidence d’un marchant d’Edo avant d’appartenir, à l’époque Meiji, au fondateur de Mitsubishi, fut ouvert en 1932 au public. Le jardin est réputé pour son chemin composé de pierres qui permet de traverser sur l’eau : Isowatari 磯渡り. On trouve également dans le jardin un mémorial à l’Empereur Taishô (Règne : 1912-1926).

Avis : je trouve que ce jardin a énormément de charme, j’aime surtout les nombreuses pierres qui forment un passage sur l’eau, ça doit vraiment être très agréable de pouvoir se balader dans le jardin en passant sur ces pierres.

9h-17h (dernière entrée jusqu’à 16h30)/Fermé du 29 décembre au 1er janvier/150¥/Kiyosumi Shirakawa Station

 

Rikugien 六義園

Le nom de ce jardin, qui date du 18e siècle, signifie “jardin des six poèmes”, ce nom vient du fait qu’il reproduit en miniature 88 scènes tirées de célèbres poèmes. Le jardin est réputé pour ses paysages magnifiques, surtout en automne avec ses momiji (érables) qui rougissent. La vue sur le pont Togetsukyo depuis le point de vue “Fujishirotoge“, situé au nord du jardin, est également très réputé.

Avis : j’aime beaucoup le fait que le jardin soit varié au point de représenter 88 scènes différentes. Si j’ai la chance de retourner à Tokyo en automne j’irai absolument car les photos du pont à cette période de l’année sont magnifiques.

9h-17h (21h illuminations Sakura-Kôyô) dernière entrée jusqu’à 16h30/Fermé du 29 décembre au 1er janvier/300¥/Komagome Station

 

Hama Rikyu 浜離宮

Le jardin Hama Rikyu a pour particularité d’être situé le long de la baie de Tokyo, d’ailleurs il y a des étangs dans le jardin qui sont composés d’eau de mer et qui changent de niveau à marée haute… Le jardin appartenait à l’origine à un membre de la famille des Tokugawa (dernière lignée de Shôgun : gouverneur militaire, du Japon) pendant l’ère d’Edo et fut ouvert au public en 1946. Sachez qu’on peut arriver au jardin depuis Asakusa en prenant une sorte de bateau-bus : “Tokyo Water Bus”, qui fait le trajet sur la rivière Sumidagawa.

Avis : comme il est situé au bord de la baie de Tokyo ce jardin m’intéresse tout particulièrement… en plus j’ai vraiment envie d’y arriver par le biais d’une mini-croisière sur la Sumidagawa (depuis Asakusa).

9h-17h (dernière entrée avant 16h30)/Fermé du 29 décembre au 1er janvier/300¥ /Shimbashi Station, Shiodome Station, (Tokyo Water Bus, depuis Asakusa 980¥ (avec entrée du parc) )

 

Koishikawa Korakuen 小石川後楽園

C’est l’un des plus anciens jardins de Tokyo. Il servait de résidence pour un membre de la famille des Tokugawa et son nom “Korakuen” vient d’un poème encourageant les dirigeants à faire passer le bonheur de leurs sujets avant le leur. Le paysage du jardin, d’inspiration japonaise et chinoise, est composé de points d’eau et de collines, ce qui en fait un lieu de balade très réputé, surtout en automne, pendant les kôyô (feuilles des arbres qui deviennent rouges).

Avis : comme ce jardin est réputé pour ses couleurs d’automne, j’adorerais vraiment y aller si j’ai l’occasion de retourner à Tokyo pendant cette période.

9h-17h (dernière entrée jusqu’à 16h30)/Fermé du 29 décembre au 1er janvier/300¥/Iidabashi Station, Suidobashi Station, Korakuen Station

 

Jardin Est du Palais imperial 皇居東御苑 (Kôkyo Higashi Gyoen)

Le palais impérial, comme son nom l’indique, est la résidence de l’empereur. On ne peut malheureusement voir qu’une partie du palais depuis le pont Nijûbashi 二重橋 mais l’intérêt de la visite se trouve ailleurs, plus précisément au  Jardin Est. Avant que l’empereur n’emménage à Tokyo (ancienne Edo) et ne vive dans un palais nouvellement construit, les Shôgun (gouverneurs militaire) de la lignée des Tokugawa résidaient au château d’Edo (à côté du nouveau palais) où l’on trouve désormais le Jardin Est. Malheureusement il ne reste presque plus rien de l’ancien château, hormis un joli jardin.

Avis : je me suis déjà rendue aux alentours du Palais impérial pour y admirer la vue sur le palais depuis le pont Nijûbashi. Comme je savais qu’on ne pouvait pas voir grand chose du Palais impérial, j’étais passé en coup de vent et je n’avais pas remarqué qu’il y avait un jardin, il faut que je me rattrape à tout prix.

9h-16h30 (17h de mi-avril à aout, 16h de novembre à février) dernière entrée 30min avant fermeture/Fermé les lundi et vendredi (jour suivant si férié), 28 déc-3 jan/Gratuit/Otemachi Station, Tokyo Station

 

Parc Yoyogi 代々木公園

Le parc Yoyogi est un immense parc situé à proximité de Harajuku, Shibuya et Shinjuku. Il est connu pour abriter le magnifique sanctuaire Meiji-jingû et aussi pour accueillir les habitants de la capitale les week-ends pour une balade au vert tout en écoutant les musiciens qui s’y réunissent. Le parc Yoyogi a d’abord servi de zone résidentielle pour les miliaires américains puis de village olympique pour les jeux olympiques de Tokyo en 1964 avant de devenir en 1967 un parc de la ville. C’est un parc très réputé en automne pour les couleurs dorées qu’offrent les Gingko (l’autre arbre, avec les érables, populaire en automne) présents dans le parc.

Avis : le sanctuaire Meiji-jingû y étant situé, j’y suis passée en coup de vent plusieurs fois, mais je n’ai jamais pris le temps de m’y balader, je pense que ça doit être très agréable en automne, avec les Gingko.

 Toujours ouvert/Gratuit/Harajuku Station

 

 


Musées/Divertissement


Comme toute capitale qui se respecte, Tokyo est une ville qui propose de nombreux musées et divertissements, en voici quelques uns :


Musées et Divertissements faits


 

Tokyo Game Show

C’est un salon international du jeu vidéo qui a lieu tous les ans au Makuhari Messe (Préfecture de Chiba). L’objectif principal de ce genre de salon est de pouvoir tester des jeux vidéo en avance, mais comme il y a beaucoup de monde il faut être très motivé (patient ?) pour avoir la chance de tester des jeux. Mais l’intérêt réside également dans le fait de pouvoir se balader à travers les différents stands du salon.

Avis : étant de grands consommateurs de jeux vidéo, on voulait absolument aller faire un tour au Tokyo Game Show. On s’est contenté de se promener dans le salon (trop d’attente pour tester les jeux…) et on a même vu Hideo Kojima, le créateur de la licence Metal Gear Solid… on a vraiment passé un super moment.

On avait acheté nos places sur les machines des Konbini Lawson, mais il semble qu’il soit possible de les acheter sur le site officiel à l’avance ou sur place le jour même pour un peu plus cher.

Mi-septembre/1 jour 1000¥ ou 1200¥ si acheté sur place le jour même/Kaihin-Makuhari Station

 

Comiket コミケット

Le Comiket ou Comic Market est une grande convention de manga amateur : dôjinshi 同人誌 qui a lieu sur trois jours, deux fois par an : mi-août et fin décembre, au Tokyo Big Sight, sur l’île artificielle d’Odaiba. L’intérêt principal, si l’on ne s’intéresse pas aux mangas amateurs, se passe à l’extérieur où un nombre impressionnant de cosplayeurs se donne rendez-vous pour poser dans leur plus beau cosplay.

Avis : j’y suis allée en été et les cosplays étaient vraiment géniaux. Il y avait vraiment de tout (Mario, Naruto, Kingdom hearts…) et c’était super amusant de les prendre en photo alors qu’ils posaient pour nous.

 Mi-août, fin décembre/Gratuit/Kokusai-tenjijo Station, Kokusai-Tenjijo-Seimon Station

Hiver 2018 : 29 décembre-31 décembre

 


Musées et Divertissements à faire


 

Tokyo Disneyland 東京ディズニーランド Tokyo Disneysea 東京ディズニーシー

C’est le premier parc Disney qui fut construit en dehors des États-Unis (1983). La plupart des attractions de Tokyo Disneyland sont communes aux autres Disneyland (Star Tours, Big Thunder Mountain…), ainsi si vous êtes en quête de nouveauté, l’intérêt se situe sûrement dans l’autre parc : Tokyo Disneysea. Ouvert depuis 2001, ce parc contient sept zones réparties autour d’une île volcanique, avec des thématiques liées à la mer…

Avis : En tant que grande fan de l’univers Disney ça fait très longtemps que j’ai envie d’aller y faire un tour… J’ai surtout très envie de faire Tokyo Disneysea qui a l’air vraiment très sympa. Et même si Disneyland ressemble beaucoup aux autres, je suis sûre qu’avec la touche japonaise, ça doit rendre autrement.

 

Informations sur le site officiel

9h-22h (8h-22h les week-ends et jours fériés), dernière entrée 21h/1 jour : 7400¥ adulte, 6400¥ adolescent, 4800¥ enfant, 6700¥ séniors/Maihama Station (15min depuis Tokyo Station) 

Il y a aussi des billets moins cher si vous arrivez plus tard dans la journée, et des billets pour plusieurs jours…

 

teamLab Borderless チームラボボーダレス

teamLab est un collectif d’artistes japonais créé en 2001. Ils sont connus pour leurs expositions interactives et immersives où vous pouvez, entre autres, interagir avec le décor qui réagit parfaitement ou vous balader parmi des décors qui se déplacent d’eux-même… Depuis Juin 2018, le collectif a ouvert son musée d’art numérique au Mori Building Digital Art Museum, situé à Odaiba.

Avis : j’ai adoré l’exposition temporaire à Paris (La Villette) du coup je veux absolument y aller ! Je trouve que leur travail est vraiment impressionnant, magnifique et complétement immersif… si vous vous demandez à quoi ressemble leur travail : article sur l’expo à Paris.

Le musée a ouvert récemment, du coup les horaires jusqu’en janvier 2019 sont différents

Informations sur le site officiel

A partir de janvier :

semaine : 10h-19h, week-end et vacances 10h-21h (dernière entrée 1h avant fermeture), 1er-4 janvier : 10h-21h/Fermé les 2e et 4e mardi/3200¥ adulte, 1000¥ enfants/ Tokyo Teleport Station, Aomi Station

 

Musée Yayoi Kusama 草間彌生美術館

Yayoi Kusama est une artiste japonaise, née à Matsumoto, mondialement connue. Le musée contient bon nombre de ses œuvres les plus réputées comme les citrouilles jaunes à poids noirs, des pièces avec des effets de miroir… si l’artiste ou l’art moderne vous intéresse, c’est un passage obligé.

Avis : j’aime beaucoup les œuvres d’art de Yayoi Kusama, j’avais d’ailleurs visité le musée de Matsumoto où beaucoup de ses œuvres étaient exposées et j’avais adoré… du coup j’ai très envie d’aller voir son musée à Tokyo lors de mon prochain séjour. 

Les tickets ne sont pas vendus sur place, il faut les acheter à l’avance sur le site internet du musée. Le billet permet de réserver une plage horaire de 90 min pour entrer dans le musée.

Jeudi-dimanche (+vacances) : 11h-17h30/Fermé les lundi, mardi et mercredi/1000¥ adulte, 600¥ enfant (6-18ans)/Waseda Station, Ushigome Yanagicho Station 

 

Musée Ghibli 三鷹の森ジブリ美術館

Les films d’animation du studio Ghibli sont de renommée mondiale et je pense qu’on en a tous vu au moins un dans sa vie (mon préféré c’est Mon voisin Totoro)… c’est pourquoi le musée Ghibli, situé à Mikata semble être un endroit à voir absolument. Le musée, dont on doit la construction à Goro Miyazaki, est consacré aux coulisses des films Ghibli, on y retrouve notamment des peintures, une représentation du robot du Château dans le Ciel…. La visite est entièrement en japonais et il est interdit de prendre des photos de l’intérieur du musée. Il y a un café et, bien sûr, une boutique.

Avis : j’ai trouvé quelques avis négatifs sur le musée disant que c’était pour les fans ultimes de Ghibli et qu’il valait mieux se rendre dans un des magasins Ghibli présents au Japon si on voulait simplement acheter des souvenirs… Du coup je ne sais pas si ça vaut vraiment le coup, surtout que les billets sont un peu compliqués à obtenir.

Depuis la France, il est possible d’acheter ses billets par le biais de différents organismes. Le prix est plus élevé qu’au Japon bien sûr mais comme les billets sont plutôt durs à obtenir sur place… si vous tenez absolument à y aller ça me paraît le moyen le plus sûr d’obtenir un billet. Sinon au Japon, il est possible de les acheter aux Konbini Lawson, mais je crois qu’on ne peut les acheter qu’un mois à l’avance et qu’ils partent assez vite… d’où l’intérêt de passer par des organismes.

Informations sur le site internet officiel

10h-18h/Fermé les mardi (quelques autres rares exceptions)/Prix Japon : 1000¥ adultes, 700¥ 13-18 ans, 400¥ 7-12 ans, 100¥ 4-6 ans/Mitaka Station+15 min de marche ou NekoBus (210¥, 320¥ aller-retour)

 

Musée Edo-Tokyo 江戸東京博物館

Ce musée, très fourni, date de 1993 et est consacré à l’histoire de la capitale japonaise (anciennement Edo). Le musée est réputé pour ses répliques d’époque, comme par exemple celle du pont Nihonbashi, pont qui servait de point de départ pour les routes menant de Tokyo au reste du Japon. Il y a aussi des modèles réduits représentant des bâtiments et des scènes de la vie quotidienne des époques Edo, Meiji, Shôwa…

Avis : j’aime beaucoup l’architecture datant de l’époque féodale au Japon, c’est donc un musée que j’ai envie de voir depuis très longtemps, surtout pour voir ses nombreuses reproductions. 

Informations sur le site officiel

9h30-17h30/Collection permanente : 600¥ adulte, 300¥ 65 ans, 480¥ étudiants/ Ryogoku Station

 

Tokyo National Museum 東京国立博物館

Ce musée, qui date de 1972, est le plus vieux musée national du Japon. C’est un musée très vaste puisqu’il est composé de 6 bâtiments différents. Le bâtiment principal : Honkan, contient des œuvres et objets d’art japonais allant de la préhistoire jusqu’au 19e siècle. Le musée est également réputé pour abriter une centaine de trésors nationaux.  Les autres bâtiments sont dédiés, entre autres, aux expositions temporaires, aux arts asiatiques…

Avis : au vu de toute l’histoire de l’art que ce musée retrace, j’ai très envie d’y faire un tour lors de ma prochaine visite. Je ne sais pas si j’aurais le temps de faire plusieurs bâtiments, mais je ferai au moins le bâtiment principal.

Informations sur le site officiel

Exposition permanente : 9h30-17h (20h la plupart des vendredi et 18h la plupart des week-ends et vacances) les admissions se terminent 30 minutes avant la fermeture/ Fermé les lundi (jour suivant si jour férié) et pendant les vacances de la nouvelle année/620¥/Ueno Station

 

-Zoo d’Ueno 上野動物園

Le zoo d’Ueno, situé dans le Parc Ueno, est très ancien puisqu’il date de 1882. L'”attraction” principale du zoo est son couple de pandas géants venu de Chine : Ri Ri et Shin Shin, qui sont maintenant trois… Le petit Xiang Xiang est né le 12 juin 2017, ce qui a attiré une foule impressionnante de visiteurs venue voir le petit bébé panda.

Avis : le concept des zoos est quelque chose qui me tiraille depuis toujours, d’un côté c’est l’unique moyen de voir certains animaux… et d’un autre leur enfermement m’embête… surtout que je suis allée au zoo de Kôbe et j’avais vu des choses un peu tristes… du coup je ne sais pas si j’irais. C’est à l’appréciation de chacun, mais le Zoo d’Ueno est un incontournable de Tokyo.

Informations sur le site officiel

9h30-17h (tickets vendus jusqu’à 16h)/Fermé les lundi (mardi si lundi est un jour férié) et du 29 décembre au 1er janvier/600¥ adultes, 300¥ +65 ans, 200¥ étudiants (13-15 ans), gratuit enfants jusqu’à 12 ans/Ueno Station

 

Match de baseball au Tokyo Dôme 東京ドーム

Le Tokyo Dôme est le stade officiel de l’équipe de baseball de Tokyo, les Yomiuri Giants. Il est assez conséquent puisqu’il contient plus de 55.000 places, d’ailleurs en dehors du baseball il accueille divers événements comme des concerts, mais aussi du basketball, du football américain…. Le stade de baseball fait partie d’un immense complexe appelé “Tokyo Dôme City” qui contient, entre autres, un parc d’attraction.

Avis : j’ai déjà eu la chance de voir un match de baseball au Japon (Hanshin Tigers) et c’était vraiment très sympa ! C’est un sport très passionnant et j’adore l’ambiance des stades… du coup j’aimerais beaucoup aller voir les Yomiuri Giants au Tokyo Dôme.

Suidobashi Station, Korakuen Station, Kasuga Station

Parc d’attraction : 10h-21h/2900¥ la journée

 

Sumidagawa Hanabi Taikai 隅田川花火大会

Le “grand festival de feux d’artifice de Sumidagawa” a pour particularité d’être à la base un concours organisé entre plusieurs écoles pyrotechniques ce qui explique la grande variété des fusées… d’ailleurs pas moins de 20.000 fusées sont lancées pendant ce festival. Ces feux d’artifice ont été créés en 1732 au moment de la fête des morts, car ils permettaient de faire le deuil des morts tout en faisant plaisir aux plus démunis. Même s’ils ont souffert de quelques interruptions, les feux d’artifice de Sumidagawa continuent d’éblouir les visiteurs chaque année depuis 1978.

Avis : depuis toute petite, comme beaucoup de monde je pense, j’adore les feux d’artifice donc rien que pour ça j’ai très envie d’y aller. En plus, l’ambiance pendant les feux d’artifice (Hanabi) au Japon est vraiment particulière, surtout l’été où l’on sort ses plus beaux Yukata (Kimono d’été, donc plus léger) pour profiter du spectacle et manger de la bonne nourriture achetée dans les yatai (stands de nourriture)

Dernier samedi de juillet/19h-20h30/Asakusa Station, Honjo-Azumabashi Station, Kuramae Station, Ryogoko Station

 

Voilà pour cette deuxième partie du Guide de Tokyo par thème, on se retrouve très vite pour une dernière partie, présentant les lieux touristiques par quartier.

Et vous, quels sont vos parcs, jardins, musées et/ou divertissements incontournables de Tokyo ? Des endroits à conseiller ou qui vous donnent envie ?



Épingler sur Pinterest


 

 

 

Si tu as aimé, n'hésite pas à partager 🙂


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


error: