Daishô-in 大聖院

Quand on parle de Miyajima, on pense en premier lieu à son sanctuaire et son magnifique Torii dans l’eau… Mais il n’y a pas que cet endroit à visiter sur l’île, bien au contraire. Quand je vois tous ces touristes qui viennent voir le torii et qui repartent presque aussitôt, je me dis qu’il est vraiment dommage de passer à côté de certains endroits. Et surtout de passer à côté du temple Daishô-in et de ses centaines de statues…
En plus, le temple est situé à quelques minutes à pied du sanctuaire Itsukushima, au pied du Mont Misen, donc pas d’excuse pour ne pas y aller.

L’histoire de ce temple commence en 806, lorsqu’il fut créé par Kôbô Daishi (Kûkai). Ce nom vous évoque sûrement quelques chose et c’est bien normal, Kûkai est un personnage très connu dans l’histoire du Japon, il est notamment à l’origine de la secte bouddhiste Shingon et son monastère est situé sur le Mont Kôya (Wakayama).

Avant la séparation entre le bouddhisme et le shintoisme (période Meiji) le Daisho-in était très lié avec le sanctuaire itsukushima-jinja. Aussi l’empereur Meiji, lors de sa visite sur l’île, séjourna au temple en 1885.

L’enceinte du temple est vraiment vaste et ce qui frappe le plus c’est la diversité de son contenu et la quantité impressionnante de statues en tout genre que vous pourrez y trouver. En effet, une fois passé la porte, vous serez accueilli par pas moins de 500 Statues Rakan (disciples de Shaka Nyorai  un des treize Bouddhas dans la secte Shingon) qui vous accompagneront jusqu’aux bâtiments principaux du temple (Voir photos ci-dessus). Et ce ne sont pas les seules statues, il y en a plein d’autres, avec des visages plus familiers comme des Tanuki, des Tengû ou même un Anpanman ! C’est vraiment impressionnant de se balader dans l’enceinte du temple qui est situé en pleine forêt avec toutes ces statues plus adorables (ou pas) les unes que les autres.

L’enceinte n’est pas uniquement composé de statues, il y a vraiment plein de choses à faire, vous pouvez facilement vous perdre des heures dans ce temple tellement il est sujet à émerveillement. Il y a un escalier avec des moulins à prières (il est dit qu’en les faisant tourner c’est comme si on avait lu les mantras qu’ils contiennent…), des bâtiments, une cave avec des dizaines de lanternes (d’ailleurs venir ici permettrait d’obtenir le même bénéfice que si on avait fait le pèlerinage des temples de Shikoku), une grande statue de Shaka Bouddha toute dorée allongé atteignant le Nirvana … Il suffit de regarder toutes les photos que je vous ai mises dans l’article pour se rendre compte à quel point l’endroit est riche de diversité.

Il y a toujours beaucoup de monde sur la plage autour du Torii et du Sanctuaire, du coup ça fait du bien de venir faire une pause dans ce temple situé en pleine nature, avec tant de choses à voir… C’est vraiment très agréable et je ne peux que vous recommander d’y aller ! Surtout en automne, il paraît qu’avec les feuilles des arbres bien rouges (Kôyô), l’endroit est encore plus beau.

Au cas où vous ne seriez pas encore convaincu, sachez que depuis les bâtiments principaux du temple on a une magnifique vue sur la mer (photo ci-dessus). Il y a vraiment de quoi faire et pour tous les goûts.

Mémo

S’y rendre?

Depuis le sanctuaire Itsukushima-jinja, le temple est à 5 minutes de marche, normalement un panneau vous indique la direction depuis le sanctuaire il me semble, sinon jetez un coup d’œil à la carte ci dessous, vous verrez que c’est pas loin du tout.

Sachez aussi que depuis le temple, se trouve un chemin de randonnée pour se rendre au sommet du Mont Misen (l’ascension dure 1h30 environ).

Horaire et tarif ?

Ouvert tous les jours de 8h à 17h. Gratuit !

 
 
 
 
 
Si tu as aimé, n'hésite pas à partager 🙂


2 thoughts on “Daishô-in 大聖院”

  • Miyajima ne me tente pas du tout. Justement pour ce fameux Torii que la plupart mettent en avant. Je ne dis pas qu’il ne vaut pas le détour, mais ce n’est pas ce que je recherche.
    Ce sanctuaire, par contre… J’irais bien y mettre lespieds ^^

    • Oui, il y a plein de choses à voir sur l’île en dehors du Torii. Déjà rien que ce temple, il y a tellement de statues différentes et de recoins qu’on peut facilement s’y perdre pendant des heures. Le sanctuaire Itsukushima-jinja construit au dessus de l’eau vaut aussi largement le déplacement ! Sans parler des petits recoins magnifiques qu’on peut trouver en se baladant sans but précis, c’est une chouette île !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


error: