Carte de résident et National Health Insurance

Carte de résident 在留カード (Zairyû Kâdo)

C’est un passage obligatoire lorsque vous résidez au Japon avec un visa. Depuis une réforme datant de 2012, la carte de résident remplace l’Alien Card pour ceux qui la connaissaient mieux sous ce nom.

Recevoir sa carte de résident ?

Alors là, on ne peut pas faire plus simple. Au moment de votre arrivée au Japon, comme vous avez un visa vous passez dans une file spéciale à l’immigration de l’aéroport, et on vous remet instantanément votre carte de résident. (Pensez à avoir sur vous l’original du COE)

C’est tout ?

Non, il ne faut pas rêver non plus… Une fois installé au Japon, vous devez vous rendre dans les 14 jours dans la mairie de votre quartier pour faire apposer au dos de la carte votre adresse. Vous devez le faire à chaque fois que vous déménagez.

Comment ça se passe ?

Ça dépend de votre mairie,… Je sais que certains ont pu trouver des papiers en anglais ou bien des employés de mairie parlant un peu d’anglais… et bien nous rien de tout ça. On vivait dans un quartier d’Osaka, mais un peu en périphérie, pas beaucoup d’étrangers… donc les papiers étaient exclusivement en japonais ainsi que les explications fournies par les employés. Comme je parle japonais ce n’était pas insurmontable, mais c’est vrai que l’administration dans une langue étrangère c’est un peu flippant.

Au final les documents à remplir sont assez simples, il faut mettre votre nom, votre date de naissance, l’adresse… même sans parler japonais vous arriverez à comprendre ce qu’on veut de vous. Ensuite, il faut prendre un ticket, aller remettre le document au guichet, donner les passeports, les cartes de résident, reprendre son ticket et attendre qu’on vous appelle pour vous rendre votre carte de résident en règle.

Sachez que la carte de résident est très importante et que vous devez l’avoir à tout moment sur vous, parce que si vous vous faites contrôler sans, ça va vous coûter cher !

Une fois qu’on vous rend vos cartes de résident, il faut porter un papier à un autre guichet où on vous dit que vous allez recevoir un courrier dans quelques jours concernant la fameuse National Health Insurance et qu’il faudra revenir…

National Health Insurance 国民健康保険 (Kokumin Kenkô Hoken)

C’est une assurance japonaise qui n’est donc pas conçue uniquement pour les étrangers puisque les japonais aussi doivent la prendre. Elle est obligatoire quand vous venez avec un visa étudiant, et non obligatoire quand vous venez avec un Visa Working Holiday, je ne savais même pas qu’un visa Working Holiday pouvait y prétendre.

Comme c’est obligatoire pour les futurs étudiants, je n’avais pas pris d’assurance internationale, mais  mon compagnon qui est en Working Holiday oui (après réflexion, ça aurait été sans doute moins cher de prendre tous les deux la National Health Insurance…)

Donc quelques jours après avoir été à la mairie, j’ai reçu le papier concernant l’assurance sauf que mon compagnon était inclus dedans, alors qu’il avait déjà une assurance internationale

Je vais donc à la mairie pour leur expliquer… j’ai vécu une véritable bataille pour leur faire comprendre qu’avec un visa Working Holiday, l’assurance japonaise n’était pas obligatoire… La fille au guichet ne comprenait même pas ce qu’était une assurance internationale, la différence entre les visas… Heureusement son supérieur est passé par là et après avoir répété 10 fois que moi en tant qu’étudiante j’étais obligé d’avoir l’assurance japonaise mais que mon compagnon n’avait pas le même visa que moi et qu’il avait déjà une assurance qui couvre tout et que l’assurance japonaise n’était pas obligatoire… ça a fait tilt et on s’est enfin compris.

La fille à l’accueil a donc modifié les papiers, j’ai repris un petit ticket et là on m’a donné ma carte d’assurance avec les factures à payer par mois, factures que j’ai choisi de payer au Konbini... C’est tellement énorme de payer ses factures au Konbini tout en allant faire ses petites courses…

Le prix de l’assurance dépend de beaucoup de choses j’ai l’impression, comme je suis étudiante et que je n’ai pas de revenus, j’ai payé environ 2000¥ par mois mais des amis vivant à Kôbe payaient encore moins cher….

Cette carte d’assurance vous sera demandée lors de consultations médicales, a avoir donc toujours sur vous aussi.

 

Si tu as aimé, n'hésite pas à partager 🙂


7 thoughts on “Carte de résident et National Health Insurance”

  • Intéressant et bon à savoir pour l'an prochain xD

    Quelle plaie ça a du être d'expliquer tout ça à l'employée…. xD S'est-elle confondue en excuse une fois son erreur réalisée ? xD

    Par contre ça m'étonne que tes factures te soient données par la Mairie ou quoi, tu ne les reçois pas par courrier ?

  • Elle s'est même pas excusée xD Elle me disait trop n'importe quoi c'était abusé, si tu sais pas : dis rien, invente pas des nouvelles règles xD

    Nan, tu reçois que la convocation par courrier, c'est à la mairie qu'on te donne les factures et ta carte d'assurance, ce sont des guichets réservés à l'assurance. Tu peux payer par Konbini, par banque… et j'ai vu des gens payer à la mairie aussi (je sais pas si c'est pour l'assurance qu'ils payaient par contre…)

  • En relisant, je me suis dit qu'il faut que je mette un marque page pour quand j'irai au Japon avec un visa étudiante aussi…
    Et aussi, ça m'a rappelé quand j'étais allée à la Poste dans un petit bureau de poste tout bête de Kôbe…. J'ai essayé d'expliquer au gars que le colis que j'envoyais, il pouvait mettre 2-3 semaines pour arriver et que je voulais pas de numéro de suivi, que c'était pas important et tout… je voulais pas le moins cher, mais l'entre deux, le SAL je crois. Le gars me montre les trois prix différents (le EMS, le SAL et celui par bateau), ça me rassure, ça veut dire que j'ai bien le choix et que je me suis fait comprendre, qu'il me montre juste toutes les offres proposées…. Mais non ! Le gars il me dit que non, ça serait mieux avec un numéro de suivi et tout, je lui dit que par SAL c'est mieux, que j'ai pas besoin que ça soit rapide, que ça me va trèèès bien, et lui il répète la même chose “non mais pas SAL c'est pas possible, il faut prendre par EMS” et tout…. j'étais trop flippée pour le contredire et j'ai arrêté d'insisté et j'ai payé le suivi en EMS… mais rhaaaaaaaaarghhh j'étais bien dégoutée xD Bon ça pesait pas lourd, c'était pas une grosse différence, mais quelle frustration o.o d'autant que je voyais pas pourquoi il refusait/insistait, il m'avait déjà proposé SAL la première fois o.o

  • Arf, ça doit être très frustrant, il est pas sympa le mec ! Tu aurais dû partir…(oui c'est facile à dire xD)
    Depuis que je suis arrivée, je me dis que je dois aller chercher des timbres pour l'étranger, mais j'ose pas trop en fait, et ce que tu dis me motive pas xD

  • Bon alors à J-18 (ou 17 selon le fuseau horaire hein xD)
    QUESTION ! *roulement de tambours*
    Si je comprends bien tu n'as pas pris d'assurance içi en France pour te couvrir si jamais t'as un soucis au Japon…. ?

  • Pourquoi prendre une assurance française alors que j'ai l'assurance japonaise qui me couvre au Japon ? Les remboursements vont jusqu'à 70% je crois, donc si tu es une stressée de la vie ou que tu tombes facilement malade, tu peux prendre une complémentaire internationale en France, mais ça risque de faire cher… D'autant plus que l'assurance japonaise est obligatoire dans toutes les universités japonaises que je connais. A mon arrivée, j'ai dû assez rapidement montrer à mon Université ma carte de résident, ma carte d'assurance et un compte bancaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


error: